Archives mensuelles : août 2014

À bas la vaginite

Aimée

Voici une recette à base d’huiles essentielles pour fabriquer de petits comprimés à «s’introduire» pour se débarrasser d’une vaginite. Elle m’a été fournie par mon amie Vanessa Charest, qui travaillait à l’époque dans un magasin d’aliments naturels, et je ne saurais dire où elle-même l’a prise; si jamais je trouve une source, je vous l’indiquerai!

Pour plus d’efficacité, je vous recommande de passer à l’action dès les premiers symptômes. Vous pouvez aussi utiliser cette recette en complément à un traitement que vous vous procurerez en pharmacie, afin d’éviter que votre pH ne se débalance trop (car souvent, dans le cas des médicaments, ce qui tue le méchant tue aussi le bon). Par contre, vaut mieux ne pas mélanger les traitements en les employant à la même heure de la journée…

Ces huiles ont des propriétés antiseptiques et favoriseront l’équilibre de votre flore vaginale. Voici la recette de base, que vous pouvez multiplier à votre guise en gardant les proportions.

  • Origanum compactum (origan) – 1 goutte
  • Melaleuca quinquenervia cineolifera (naouli) – 2 gouttes
  • Melaleuca alternifolia (tea tree) – 3 gouttes
  • Cymbopogon martinii (palmarosa) – 4 gouttes
  • Huile de base (coco, olive…) – 1 cuillerée à table
J'ai égalisé les quantités à l'aide d'une paille (sans en mettre dans ma bouche, hein!).
J’ai égalisé les quantités à l’aide d’une paille (sans en mettre dans ma bouche, hein!).

Je vous recommande fortement d’utiliser l’huile de noix de coco pour l’huile de base, car elle-même possède des propriétés antiseptiques et, de plus, elle est à l’état solide à la température de la pièce, ce qui aide les comprimés à se figer. Vous n’avez qu’à faire fondre l’huile de noix de coco (quelques secondes au micro-ondes) et à la mélanger aux autres huiles. Verser le tout dans un petit moule style suppositoire (vous pouvez prendre des moules à glace, mais n’en mettez qu’au fond, sinon vous vous retrouverez avec des comprimés géants!). Faire figer le tout au frigo une heure au moins avant usage, et conserver au frigo ou au congélateur dans un plat fermé ou recouvert d’une pellicule plastique. Une ou deux applications par jour, et continuez quelques jours après la disparition des symptômes, comme tout traitement contre la vaginite qui se respecte!

Les inconvénients: 1- Si vous n’avez pas déjà ces huiles en votre possession, ça risque de vous coûter une beurrée. MAIS : vous en aurez pour des tonnes et des tonnes de comprimés, et elles s’utilisent facilement dans plein d’autres situations (oil pulling, traitements contre la cellulite, les ulcères buccaux, le pied d’athlète, les boutons…). 2- C’est de l’huile: il ne faut pas oublier que, dès qu’elle sera en contact avec votre corps, elle va fondre. C’est pourquoi je vous conseille de ne pas faire de gros comprimés, pour ne pas vous noyer dedans. Je vous recommande aussi fortement de vous étendre avant l’application (au coucher, c’est l’idéal), et de porter une serviette hygiénique (pour ma part, j’utilise des serviettes lavables en chanvre dont je suis vraiment satisfaite et dont je vous reparlerai). Je ne saurais trop insister sur ce dernier point: ne vous dites pas «ah, ça va être correct», parce qu’une mare d’huile dans un lit, c’est vraiment dégueu (et tenace).

Sur Google, on trouve une infinité d’autres recettes que vous pouvez expérimenter aussi. Si vous avez d’autres trucs, n’hésitez pas à les partager ici! 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Publicités

1 mois sans sucre – les observations post-défi

Léonie

Mon mois sans sucre est maintenant terminé et l’heure est au bilan. Voici quelques observations:

Sevrage

On m’a souvent dit que, lorsqu’on arrêtait le sucre, on passait par une période de sevrage. Deux jours après avoir commencé mon défi, j’ai eu un des pires maux de tête de ma vie. Les acétaminophènes, le froid, rien ne m’aidait. À part ce mal de tête, je n’ai pas vraiment remarqué de symptômes physiques.

La deuxième semaine, j’ai trouvé que j’étais naturellement de meilleure humeur que d’habitude. Pendant le jour, j’avais plus d’énergie et, le soir, je m’endormais plus facilement. Je crois que baisser ma consommation de sucre a eu un effet direct sur ces deux derniers points.

Moins de sucre et plus de fruits

Je grignotais souvent le soir: biscuits, crème glacée, bonbons, gâteaux… tout y passait. J’ai remplacé mon snack sucré du soir par des fruits. Moins calorique et plus santé. Un fruit le soir m’aide aussi à m’endormir un peu plus rapidement au coucher qu’une collation sucrée. En 1 mois, j’ai mangé plus de fruits que dans la dernière année. Juste pour ça, ça valait la peine de relever le défi sans sucre.

IMG_0564.JPG

As-tu maigri?

Je n’ai pas beaucoup maigri. Du moins, pas autant que l’entraîneur Maxence Roy l’affirmait. Je n’ai perdu que 3 livres, ce qui est loin des kilos promis. Par contre, ma silhouette a changé un peu et, oui, mon ventre est moins gros.

De son côté, Aimée a maigri aussi. Elle ne peut le quantifier précisément, car elle ne se pèse pas souvent, mais ses vêtements sont vraiment plus lousses (et ça lui fait un peu peur. Elle a menacé de recommencer à manger du sucre pour ne pas avoir à changer de garde-robe!). Par contre, elle a remarqué qu’elle mange généralement moins. Elle non plus ne grignote plus le soir ni entre les repas, et elle n’en ressent même pas le besoin. Même durant les repas, elle n’est pas toujours capable de terminer les portions d’aliments – non spécialement sucrés – qu’elle avalait autrefois et qui lui suffisaient à peine. Et manger du sucre lui donne désormais mal à la tête.

Et maintenant?

Je vais continuer à ne pas consommer de boissons gazeuses et de jus. Je ne vais pas recommencer à acheter des friandises pour éviter de grignoter le soir devant la télé. Je vais acheter du lait d’amande sans sucre, car je me suis habituée au goût maintenant.

Ne serait-ce que pour ces nouvelles habitudes, ça valait la peine de faire ce défi!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Respirer par le nez

Aimée

Si vous êtes comme moi, vous ne respirez que rarement par le nez, ou alors partiellement. Rhumes l’hiver, allergies dès les premiers signes du printemps jusqu’à la mi-automne… À part dans mes cours de yoga, je pense que je respire à 15% par les narines. Respirer par la bouche, c’est nettement moins élégant, surtout quand on fait du vélo dans le temps des mannes ou qu’on se réveille dans une piscine de bave.

Avoir le nez bouché est incommodant et peut nuire à la qualité du sommeil. Je n’ai pas trouvé LE truc pour respirer librement – j’ai essayé le rinçage de sinus quotidien; pas super agréable, et, même si ça fait sortir du méchant, apparemment ça ne suffit pas et j’ai donc abandonné. Quelques astuces arrivent toutefois à me soulager pour un certain temps.

IMG_0562.JPG

L’huile essentielle d’eucalyptus

Un brûleur, quelques gouttes diluées dans un peu d’eau vont vous inciter à vous moucher. Pour ma part je trouve l’odeur agréable et j’aime bien allumer la petite chandelle (on se fait plaisir comme on peut!).

Le massage

Léonie m’a communiqué cet excellent lien: on y détaille un massage facial qui prend à peine deux minutes, facile à exécuter en tout temps et en tout lieu. Ça fonctionne très bien, mais il est fort probable que vous ayez à le répéter au cours de la journée.

Je vous traduis librement le propos ici, vu que c’est en anglais:

  1. Effectuez de petites rotations avec vos index sur le bord de vos narines, de manière à boucher celles-ci. Continuez pendant dix secondes.
  2. Imprimez la même rotation juste en haut des coins internes de vos yeux, pendant vingt secondes.
  3. Appuyez légèrement sur vos pommettes pendant une dizaine de secondes.
  4. Ensuite, passez vos index sur vos joues en direction de vos oreilles, en appliquant une pression tout le long. Répétez pendant vingt secondes ; pendant ce temps, maintenez aussi une pression juste derrière vos oreilles (je le fais avec mes pouces pendant que je masse mes joues).
  5. Enfin, massez vos lobes d’oreilles pendant une trentaine de secondes. Cette dernière étape a aussi un effet calmant.

http://www.5-minutes.net/how-to-clear-a-blocked-nose/

Baume décongestionnant d’Origina

J’ai une espèce de relation affective au Vicks. Quand j’étais petite, ma mère et ma grand-mère m’en mettaient sur la gorge quand j’étais malade. J’ai toujours adoré la sensation que ça procurait et j’ai continué à m’en appliquer même adulte, quand j’avais mal à la gorge, plus par désir de réconfort que parce que je croyais que ça faisait une différence.

Mais j’ai récemment découvert le baume décongestionnant d’Origina, une marque 100% québécoise soucieuse de la nature et du développement durable. C’est le même principe que le Vicks, mais en plus naturel et en terriblement plus efficace. Dès l’application, je sens mes canaux nasaux s’activer jusque dans mes oreilles. Ça sent bon, ça sent fort, et ça a la même sensation réconfortante. J’adore.

http://www.dorigina.com/fr/beaute/produits/baume-decongestionnant

N’hésitez pas à nous partager vos propres trucs et astuces! Et bonne chance pour la saison de l’herbe à poux!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

 

1 mois sans sucre

Léonie                        

Je me suis promis d’arrêter le sucre pendant un mois. J’en suis à ma quatrième semaine au moment d’écrire ces lignes.

Pour une bibitte à sucre comme moi, c’est un défi de taille. Les règles étaient de couper tous les sucres ajoutés et de limiter ma consommation quotidienne à moins de 15 g, avec une journée de triche par semaine.

Valeurs nutritives

Quoi boire?

Très peu de choix de boissons sont offerts lorsqu’on décide de couper le sucre. Liqueur, jus, cocktail, vin, lait et boissons végétaliennes (soya, amande, etc.) contiennent tous du sucre ou presque. Qu’est-ce que j’ai bu? J’ai bu de l’eau en quantité industrielle, de la boisson d’amande sans sucre et du thé. That’s it.

Quoi manger?

À la maison, j’ai dû couper quelques mets que j’adorais de mon menu : pad thaï, pain aux bananes, à peu près tous les trucs préparés d’avance. Qu’est-ce que j’ai mangé? Voici quelques exemples de plats:

Matin:

  • Smoothie maison au lait d’amande sans sucre et aux fruits
  • Rôtie au beurre de noix
  • Œuf
  • Fruit
  • Céréales soufflées sans sucre

Midi:

  • Salade avec vinaigrette maison
  • Sandwich aux œufs
  • Soupe ou potage maison

Soir:

  • Pâtes avec sauce maison
  • Riz aux légumes
  • Polenta au four
  • Hot dog végé

Collation:

  • fruit
  • fromage
  • noix

 Tricherie

Je me suis permis une tricherie par semaine. La première semaine, ç’a été une pinte de cidre rosé. La deuxième, un blizzard de chez Dairy Queen.

La troisième semaine a été très difficile pour moi et j’ai flanché. Mon erreur a été d’acheter une boîte de Drumstick au supermarché (oui, j’ai un faible pour la crème glacée.) J’ai mangé les 4 cornets en 4 jours (22 g de sucre par cornet.)

De plus, dimanche, je suis allée bruncher avec ma famille et j’ai mangé des crêpes avec du sirop d’érable. Et j’ai eu un mal de tête incroyable après le repas. Coïncidence? Je ne crois pas. Je pense que mon corps a été sevré et que le taux de sucre dans le sirop d’érable (54 g pour 60 ml) a déclenché ce mal de tête. D’ailleurs, Aimée aussi a diminué sa consommation de sucre (mais de façon un peu moins drastique que moi) et, à deux reprises, lorsqu’elle a pris un drink sucré et mangé du pain doré, elle a aussi eu mal à la tête.

Je promets de faire mieux pour ma dernière semaine. Je vous en redonne des nouvelles la semaine prochaine.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Un mois sans shampoing 3: la conclusion

Aimée

Pour lire la première partie de cette expérience et sur ma tentative de me laver les cheveux avec du bicarbonate de soude, c’est ici.

Pour le début du mois 100% sans shampoing, à partir du 14 juin: Un dernier vrai shampoing.

Jour 27: 11 juillet

Eh oui! J’ai sauté un bon bout, depuis le 21 juin! C’est qu’à partir de ce moment, je n’ai plus vraiment observé de changements. Mes cheveux ne sont pas gras; par contre, ils n’ont pas l’air débordants de santé non plus. Ils sont ternes, sans plus.

 

Pas besoin de produit coiffant quand on n'utilise plus de shampoing.
Pas besoin de produit coiffant quand on n’utilise plus de shampoing.

Ces quelques semaines m’ont permis de faire quelques constats:

1- Il ne faut absolument pas sauter un jour de rinçage de cheveux, car, le lendemain, ça ne pardonne pas.

2- Je me débrouille très bien sans shampoing sec, sauf si je me mets de la crème solaire – d’autant plus que j’utilise de la crème au filtre physique, qui a donc besoin de rester à la surface de la peau pour être efficace et bloquer le soleil. S’enduire la face d’un produit gras a un effet sur les cheveux, c’est plutôt compréhensible, et c’est dans ces circonstances que j’ai eu recours au shampoing en poudre.

3- On peut se passer de shampoing, mais on n’est pas beau pour autant.

Je suis surprise de voir que ma production de sébum a réellement diminué; toutefois, ça ne me convainc pas d’arrêter de me savonner les cheveux pour de bon. Je ne suis pas une maniaque de la coiffure, mais, des fois, moi aussi je veux avoir de beaux cheveux qui brillent (même si ça dure juste deux heures dans mon cas).

Fin: dorénavant

La journée où j’ai recommencé à me laver les cheveux, mes cheveux sont redevenus gras. Pouf! En un clin d’œil. Il semble qu’on ne s’en sorte pas: il faut soit carrément s’abstenir, soit se laver les cheveux sans arrêt. Se les laver uniquement de temps à autre ne semble pas une solution viable, du moins pas pour moi.

Je penche donc pour, à long terme, essayer des recettes de shampoing maison, me procurer des produits plus naturels. Et me laver les cheveux à la fréquence qui ME convient. Fi des dogmes capillaires!

Après un mois sans shampoing, mes cheveux ont-ils l'air sales? Pas vraiment. Mais ont-ils l'air propres?...
Après un mois sans shampoing, mes cheveux ont-ils l’air sales? Pas vraiment. Mais ont-ils l’air propres?…

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Comment déboucher le bain?

Léonie

Chez moi, la laveuse, l’évier de la cuisine et le bain sont tous connectés au même tuyau. Avec les poils de mes deux chats sur les vêtements, les cheveux longs dans la douche et les cochonneries quand je fais la vaisselle, il arrive souvent que ma plomberie ne soit pas à la hauteur de la tâche. Alors le bain se remplit quand la laveuse se vide, s’ornant d’un beau cerne tout autour.

J’ai un siphon dans ma salle de bain, mais ça ne vient pas toujours à bout de mes problèmes. J’ai acheté du Drano une fois et, en le versant dans le trou de la baignoire, j’imaginais les poissons mourir dans le fleuve juste en respirant l’odeur infecte de ce produit.

Puis, on m’a parlé de cette recette super simple pour déboucher les tuyaux. Du bicarbonate de soude (communément appelé «de la petite vache») et du vinaigre. C’est tout. Juste ça.

Bain

Est-ce que ça fonctionne? Oui. Aussi bien que le Drano.

Peut-être qu’il existe des recettes avec des quantités précises, mais, pour ma part, voici comment je procède:

Je fais bouillir au moins 2 tasses de vinaigre dans une casserole. (Les filles, si vous avez une Diva Cup, vous pouvez faire d’une pierre deux coups en la mettant dans la casserole pour la désinfecter.) Ensuite, je verse du bicarbonate de soude dans le trou à déboucher doucement, jusqu’à ce que le trou soit plein. Idéalement, il faut le verser dans un trou sec pour que ça aille le plus loin possible dans la tuyauterie. Puis, prenez votre vinaigre bouilli et versez-le doucement dans le tuyau rempli de petite vache.

Le secret du succès réside dans le bouillonnement. Le vinaigre froid n’est pas aussi efficace que le vinaigre chaud.

Une fois que vous avez versé le vinaigre, ne touchez à rien pour au moins 30 minutes, idéalement une heure, afin de laisser au mélange le temps de faire effet tout le long de la tuyauterie. Ensuite, laissez couler un peu d’eau chaude afin de rincer le tout.

Si vous avez des animaux, assurez-vous qu’ils n’iront pas se mettre les pattes dans la solution maison. La réaction chimique causée par le mélange pourrait les irriter ou les blesser.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Le vinaigre de cidre fait-il maigrir?

Aimée

On entend souvent parler du vinaigre de cidre dans les «trucs pour maigrir». Pour ma part, j’en ai bu pour la première fois quand une voisine me l’a conseillé pour régler mes maux de ventre (oui, je suis très proche de mes voisines). Je bois maintenant environ une cuillérée à table de vinaigre de cidre (non pasteurisé, de préférence) par jour, diluée dans un grand verre d’eau. Ça goûte toujours un peu le vinaigre, mais pas tant que ça, et on s’y habitue très vite!

Selon mon expérience, le vinaigre de cidre régule l’activité intestinale et possède des vertus diurétiques (c’est pourquoi j’en bois moi-même. J’ai besoin de «stimulation» pour aller faire pipi!). Pour ces raisons, sa consommation sur une base régulière peut nous donner l’impression tangible de nous «dégonfler» et, si vous êtes une personne qui a tendance à faire de la rétention d’eau, ça aura probablement un léger effet sur votre silhouette.

Si vous souffrez d’un côlon irritable, je vous suggère également d’essayer le vinaigre de cidre, pour voir si cela vous fera du bien, comme à moi. Presque plus de crampes, moins de douleur, plus de régularité, plus de «solidité» (disons ça comme ça).

En faisant quelques recherches, j’ai toutefois découvert qu’en outre, le vinaigre pouvait effectivement contribuer à un meilleur contrôle du poids, car il aiderait à réduire l’élévation du taux de glucose dans le sang après un repas. Cela jouerait un rôle dans la prévention du diabète de type 2. De plus, il augmentera votre sensation de satiété, vous incitant à manger moins. Tadam!!

Eh oui! Le vinaigre de cidre guérit tout! Il fait partie de ma sainte-trinité: huile de melaleuca (tea tree), huile de noix de coco et vinaigre de cidre. En fait, le vinaigre de cidre aiderait à rétablir le pH du corps, ce qui a des effets non seulement sur la digestion, mais aussi sur la peau et les cheveux.

Autres utilisations du vinaigre de cidre:

  • Pour avoir les cheveux brillants, rincez-vous la tête avec un mélange de vinaigre de cidre et d’eau après vous être lavé les cheveux. Attention, ne pas le faire chaque jour, car ça pourrait finir par abîmer votre chevelure.
  • Pour soulager un mal de gorge, gargarisez-vous avec du vinaigre de cidre.
  • Chassez les boutons en les tamponnant d’un mélange 1-1 d’eau et de vinaigre de cidre.
  • Pour un soin de la peau quotidien, concoctez-vous une lotion tonique maison au vinaigre de cidre.
  • Vous pouvez même soulager vos hémorroïdes grâce au vinaigre de cidre (non testé par la maison…).

Le site vinaigredecidre.fr est entièrement consacré aux multiples usages du liquide susnommé. À vous d’explorer plus avant!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Préjugés contre le bio

Aimée

En naviguant hier, je suis tombée sur cet article de Passeport santé énumérant (et contredisant) les principaux préjugés concernant l’alimentation bio, sources à l’appui. Oui, manger bio aurait un impact à long terme sur la santé!

Mais bon, je ne suis pas trop convaincue par sa réflexion sur le fait que «finalement, d’un certain point de vue, ça coûte moins cher». C’est sûr que, si on calcule le fait de ne pas fumer et de cuisiner soi-même, on économise, mais les aliments bios sont chers!

Bref, à lire par vous-mêmes pour vous faire une idée! 🙂

L’article sur Passeport santé: Pourquoi et comment on nous empêche de manger bio? Ou les idées fausses sur l’alimentation bio…
Mon billet sur le sujet: Manger bio: comment et… pourquoi?

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Comment blanchir nos dents naturellement?

Léonie

Les dents ne sont pas censées être d’un blanc immaculé. Par contre, je dois avouer que j’aime les sourires éclatants des stars hollywoodiennes.

Depuis quelques années, je trouve mon sourire un peu jaune. J’ai essayé quelques produits de pharmacie pour blanchir les dents, sans succès. De plus, ces produits sont très forts et ils rendaient mes gencives fragiles, ce qui ne peut pas être un bon signe.

Les traitements blanchissants des dentistes sont reconnus pour être efficaces, mais ça reste des produits chimiques et forts.

J’ai donc fait des recherches pour trouver une solution naturelle et peu coûteuse. J’ai découvert beaucoup de trucs pour aider la santé dentaire, mais aussi des trucs pour blanchir les dents.

Plusieurs sites parlaient du charbon activé pour enlever les taches des dents et les blanchir. J’étais sceptique et j’avais peur d’essayer, mais, à force de voir des résultats positifs, j’ai décidé de m’y mettre.

Note importante: le charbon activé s’achète en capsules dans le rayon des produits naturels en pharmacie. Personnellement, j’ai pris le charbon activé de Léo Désilets.

Petite anecdote: ma grand-mère m’a raconté que son père (donc mon arrière-grand-père) se brossait les dents tous les soirs avec la cendre du charbon au fond du four familial. Je vous conseille tout de même les capsules…

Lors d’une visite chez mon dentiste, il m’a mentionné que l’émail de mes dents était endommagé. Lorsque je lui ai demandé ce qui causait ce genre de dommage, il m’a expliqué que les dentifrices granuleux (comme les dentifrices blanchissants ou les dentifrices maison au bicarbonate de soude) usaient l’émail des dents. Comme le charbon est granuleux, je vous conseille de ne pas brosser vos dents, mais seulement le déposer pour le laisser agir et le rincer ensuite.

Le charbon est une substance reconnue pour ses capacités d’absorption. Il va donc absorber les accumulations de déchet sur les dents, les détachant graduellement.

Bol

Voici comment j’ai procédé:

  • J’ai passé la soie dentaire et je me suis brossée les dents avec du dentifrice.
  • J’ai coupé une capsule de charbon activé, j’ai versé a poudre dans un petit plat et j’ai ajouté quelques goutes d’eau.
  • J’ai mélangé le tout.
  • J’ai trempé une autre brosse à dents que celle que j’utilise quotidiennement (parce que le charbon va tacher les poils) dans le mélange.
  • J’ai mis du charbon sur mes dents, en m’assurant d’en mettre partout. Je n’ai pas brossé mes dents avec le mélange.
  • J’ai gardé le charbon activé 5-10 minutes dans ma bouche, sur mes dents.
  • J’ai craché le mélange et j’ai rincé ma bouche plusieurs fois. J’ai brossé mes dents à l’eau aussi pour m’assurer de tout enlever.

Mes dents sont naturelles et je n’ai pas de prothèse dentaire.

C’est assez stressant de voir sa bouche pleine de liquide noir, mais je vous assure qu’il ne restera aucune trace de charbon après avoir rincé plusieurs fois et vous avoir brossé les dents. Ça ne goûte rien et ça ne fait pas mal aux dents. Attention de ne pas en mettre sur vos vêtements, car ça pourrait tacher d’autres surfaces.

Après 3 jours, j’ai constaté une différence quant à l’éclat de mes dents. J’ai eu l’impression qu’elles étaient plus propres, un peu comme quand on sort d’un nettoyage chez le dentiste.

Après 5 jours, ma mère a remarqué que mes dents étaient plus blanches que d’habitude. J’ai aussi trouvé que j’avais moins de jaune près de mes gencives et mon sourire était plus lustré. Je trouve aussi que j’ai moins d’accumulation de tartre.

Après deux semaines, je peux vous confirmer que mes dents ont blanchi. Je ne peux pas vous dire de combien de teintes parce que je ne saurais pas comment calculer la valeur d’une teinte, mais je vous dirais que, selon moi, le traitement en a valu la peine. Je continuerai à me servir du charbon activé au moins deux fois par semaine. Je vous laisse trois photos pour que vous puissiez juger par vous-même des résultats.

Charbon collage

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Lutter contre la pollution au quotidien

AlwisSmir

Bonjourtout lemonde!

Aujourd’hui juste un article très bref pour rappeler de petites astuces afin de polluer le moins possible. Vous les connaissez sans doute, mais je trouve qu’elles ont tendance à être trop souvent oubliées.

A la maison :

  • Faire du tri sélectif.
  • Ne pas laver les produits recyclables, cela gaspille de l’eau. Il suffit simplement de les placer dans l’évier : ils seront rincés lorsque vous vous laverez les mains.
  • Faire un composte : ainsi, vous aurez de l’engrais naturel pour votre jardin. Attention à ne pas y mettre de la viande, du poisson ou du fromage, vous risqueriez d’attirer les rongeurs ! 
  • Ne pas utiliser de produits chimiques dans son jardin.
  • Préférer les volets manuels aux volets électriques, excepté pour ceux qui sont trop lourds (exemple : volet de baie vitrée).
  • Donner ses vieux vêtements, livres, meubles etc : il s’agit de…

View original post 499 mots de plus