Un mois sans shampoing 3: la conclusion

Aimée

Pour lire la première partie de cette expérience et sur ma tentative de me laver les cheveux avec du bicarbonate de soude, c’est ici.

Pour le début du mois 100% sans shampoing, à partir du 14 juin: Un dernier vrai shampoing.

Jour 27: 11 juillet

Eh oui! J’ai sauté un bon bout, depuis le 21 juin! C’est qu’à partir de ce moment, je n’ai plus vraiment observé de changements. Mes cheveux ne sont pas gras; par contre, ils n’ont pas l’air débordants de santé non plus. Ils sont ternes, sans plus.

 

Pas besoin de produit coiffant quand on n'utilise plus de shampoing.
Pas besoin de produit coiffant quand on n’utilise plus de shampoing.

Ces quelques semaines m’ont permis de faire quelques constats:

1- Il ne faut absolument pas sauter un jour de rinçage de cheveux, car, le lendemain, ça ne pardonne pas.

2- Je me débrouille très bien sans shampoing sec, sauf si je me mets de la crème solaire – d’autant plus que j’utilise de la crème au filtre physique, qui a donc besoin de rester à la surface de la peau pour être efficace et bloquer le soleil. S’enduire la face d’un produit gras a un effet sur les cheveux, c’est plutôt compréhensible, et c’est dans ces circonstances que j’ai eu recours au shampoing en poudre.

3- On peut se passer de shampoing, mais on n’est pas beau pour autant.

Je suis surprise de voir que ma production de sébum a réellement diminué; toutefois, ça ne me convainc pas d’arrêter de me savonner les cheveux pour de bon. Je ne suis pas une maniaque de la coiffure, mais, des fois, moi aussi je veux avoir de beaux cheveux qui brillent (même si ça dure juste deux heures dans mon cas).

Fin: dorénavant

La journée où j’ai recommencé à me laver les cheveux, mes cheveux sont redevenus gras. Pouf! En un clin d’œil. Il semble qu’on ne s’en sorte pas: il faut soit carrément s’abstenir, soit se laver les cheveux sans arrêt. Se les laver uniquement de temps à autre ne semble pas une solution viable, du moins pas pour moi.

Je penche donc pour, à long terme, essayer des recettes de shampoing maison, me procurer des produits plus naturels. Et me laver les cheveux à la fréquence qui ME convient. Fi des dogmes capillaires!

Après un mois sans shampoing, mes cheveux ont-ils l'air sales? Pas vraiment. Mais ont-ils l'air propres?...
Après un mois sans shampoing, mes cheveux ont-ils l’air sales? Pas vraiment. Mais ont-ils l’air propres?…

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Un mois sans shampoing 3: la conclusion »

  1. et du coup, désormais, tu te les lave avec quoi ?

    Pour ma part, après un an et demi d’arret du shampoing ( puis espacement, lavage avec poudres, bds, rhassoul, des masques hydratants … 1 mois sans rien comme toi … Bref !) j’en étais a 1 lavage de cheveux tous les 10 jours.
    Le mois dernier j’ai tout coupé , court comme les tiens, (auparavant, il était long comme ceux de Léo), et ca m’a permis de passer au quasi water only ( quasi, car 1 henné et 1 masque hydratant par mois).

    Bref, de la persévérance !

    1. Maintenant, j’utilise un shampoing de chez Lush (je peux me le permettre maintenant que je ne me teins plus les cheveux avec des trucs chimiques). Je suis addict à l’odeur! Mais je ne me les lave plus aussi souvent. Comme ils sont assez gras, je n’ai pas le choix: lavage assez régulier, ou pas de lavage du tout! On dirait que je ne peux pas être entre les deux! 😉 Le shampoing sec aide aussi entre les lavages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s