À bas la vaginite

Aimée

Voici une recette à base d’huiles essentielles pour fabriquer de petits comprimés à «s’introduire» pour se débarrasser d’une vaginite. Elle m’a été fournie par mon amie Vanessa Charest, qui travaillait à l’époque dans un magasin d’aliments naturels, et je ne saurais dire où elle-même l’a prise; si jamais je trouve une source, je vous l’indiquerai!

Pour plus d’efficacité, je vous recommande de passer à l’action dès les premiers symptômes. Vous pouvez aussi utiliser cette recette en complément à un traitement que vous vous procurerez en pharmacie, afin d’éviter que votre pH ne se débalance trop (car souvent, dans le cas des médicaments, ce qui tue le méchant tue aussi le bon). Par contre, vaut mieux ne pas mélanger les traitements en les employant à la même heure de la journée…

Ces huiles ont des propriétés antiseptiques et favoriseront l’équilibre de votre flore vaginale. Voici la recette de base, que vous pouvez multiplier à votre guise en gardant les proportions.

  • Origanum compactum (origan) – 1 goutte
  • Melaleuca quinquenervia cineolifera (naouli) – 2 gouttes
  • Melaleuca alternifolia (tea tree) – 3 gouttes
  • Cymbopogon martinii (palmarosa) – 4 gouttes
  • Huile de base (coco, olive…) – 1 cuillerée à table
J'ai égalisé les quantités à l'aide d'une paille (sans en mettre dans ma bouche, hein!).
J’ai égalisé les quantités à l’aide d’une paille (sans en mettre dans ma bouche, hein!).

Je vous recommande fortement d’utiliser l’huile de noix de coco pour l’huile de base, car elle-même possède des propriétés antiseptiques et, de plus, elle est à l’état solide à la température de la pièce, ce qui aide les comprimés à se figer. Vous n’avez qu’à faire fondre l’huile de noix de coco (quelques secondes au micro-ondes) et à la mélanger aux autres huiles. Verser le tout dans un petit moule style suppositoire (vous pouvez prendre des moules à glace, mais n’en mettez qu’au fond, sinon vous vous retrouverez avec des comprimés géants!). Faire figer le tout au frigo une heure au moins avant usage, et conserver au frigo ou au congélateur dans un plat fermé ou recouvert d’une pellicule plastique. Une ou deux applications par jour, et continuez quelques jours après la disparition des symptômes, comme tout traitement contre la vaginite qui se respecte!

Les inconvénients: 1- Si vous n’avez pas déjà ces huiles en votre possession, ça risque de vous coûter une beurrée. MAIS : vous en aurez pour des tonnes et des tonnes de comprimés, et elles s’utilisent facilement dans plein d’autres situations (oil pulling, traitements contre la cellulite, les ulcères buccaux, le pied d’athlète, les boutons…). 2- C’est de l’huile: il ne faut pas oublier que, dès qu’elle sera en contact avec votre corps, elle va fondre. C’est pourquoi je vous conseille de ne pas faire de gros comprimés, pour ne pas vous noyer dedans. Je vous recommande aussi fortement de vous étendre avant l’application (au coucher, c’est l’idéal), et de porter une serviette hygiénique (pour ma part, j’utilise des serviettes lavables en chanvre dont je suis vraiment satisfaite et dont je vous reparlerai). Je ne saurais trop insister sur ce dernier point: ne vous dites pas «ah, ça va être correct», parce qu’une mare d’huile dans un lit, c’est vraiment dégueu (et tenace).

Sur Google, on trouve une infinité d’autres recettes que vous pouvez expérimenter aussi. Si vous avez d’autres trucs, n’hésitez pas à les partager ici! 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Publicités

2 réflexions au sujet de « À bas la vaginite »

  1. Pour ma part, je suis en train de faire un traitement avec des comprimés de probiotics et je suis assez satisfaite… Évidemment par contre, il est beaucoup plus difficile (voir impossible!) de les fabriquer soi-même, mais ça fonctionne bien et, surtout, ça restitue la flore pour mieux prévenir les récidives! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s