Archives mensuelles : décembre 2014

Soupe dahl: vegan et délicieux!

Aimée

Quand il recommence à faire froid, qu’on sort d’un rhume et qu’on est congestionné, rien de mieux qu’une bonne soupe chaude et épicée – mais pas du tout piquante – pour se réconforter. La soupe dahl est une soupe indienne aux lentilles qui se cuisine de mille et une façons; ça donne un bon potage consistant. J’ai découvert cette recette-ci sur instructables.com. Elle est très simple à réaliser; le plus long, c’est de rassembler toutes les épices! En plus, elle est vegan! 🙂

Je la retranscris ici en français pour plus de commodité, mais je vous invite à aller consulter la recette originale pour voir des photos détaillées de chaque étape. Quand j’ai fait la soupe, je n’avais pas de coriandre fraîche, mais c’était déjà très bon! J’ai hâte de la réessayer «intégralement».

  • 1 c. à table d’huile d’olive ou de sésame
  • 1 oignon émincé
  • 2 gousses d’ail émincées
  • 2 tasses de bouillon de légumes ou d’eau
  • 1 boîte de tomates en dés (j’en ai pris une de 398 ml [14 oz], c’était amplement suffisant)
  • 1 boîte de lait de coco (400 ml pour moi)
  • 1 tasse de lentilles
  • 1 c. à thé de cumin*
  • 1 c. à thé de coriandre*
  • 1/4 de c. à thé de cardamome*
  • 1/4 de c. à thé de cannelle*
  • 2 c. à thé de poudre de gingembre
  • 1/4 de c. à thé de poivre de cayenne
  • 1 c. à thé de sel
  • 2 c. à thé de gingembre frais
  • 1 citron
  • une bonne poignée de coriandre hachée

* On peut utiliser une c. à table de garam masala à la place du cumin, de la coriandre, de la cardamome et de la cannelle.

Soupe dahl

Faites chauffer l’huile dans la poêle. Faites ensuite sauter les oignons et l’ail pendant environ 6 minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient bien transparents, en les brassant de temps à autre.

Ajoutez ensuite tous les ingrédients, à l’exception du citron et de la coriandre fraîche. Amenez à ébullition, puis baissez le feu et laissez mijoter à couvert à feu doux pendant une vingtaine de minutes. Les lentilles doivent être bien tendres.

Avant de servir, coupez le citron en deux et arrosez la soupe de jus de citron, avant d’incorporer la coriandre fraîche hachée. Vous pouvez garnir de tiges de coriandre. Et voilà! Bon appétit!

2015/01/img_0817.jpg
MAJ: photo de mon deuxième essai, coriandre incluse!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Publicités

Ragoût de boulettes végétalien

Léonie

Pour la première fois cette année, j’ai décidé de me lancer dans une recette végétalienne pour les fêtes. Je suis habituellement sceptique envers les recettes qui «copient» celles avec de la viande et je dois dire que j’ai été agréablement surprise!

Franchement, cette recette peut plaire autant aux végétaliens qui cherchent un peu de bouffe de réconfort qu’aux amateurs de viande qui ne sont pas prêts à faire de concessions. Si vous décidez de l’essayer, laissez-moi vos commentaires!

IMG_3517

Boulettes:

  • ¾ tasse de graines de tournesol crues non salées
  • ¼ tasse de graines de sésame
  • 1 oignon coupé finement
  • 3-4 gousses d’ail
  • 1 tasse de carottes râpées finement
  • 1 tasse de flocons d’avoine rapide
  • ¾ tasse de chapelure
  • 1 c. à table de graines de lin ou de chia moulues
  • 2 c. à table de levure alimentaire Red Star
  • 1 c. à table d’huile de canola
  • 2 c. à table de tamari
  • 1 c. à thé de thym séché
  • 1 c. à thé de basilic séché
  • 1 c. à thé de piment de la Jamaïque moulu
  • 1 c. à thé de sarriette séchée
  • ¼ c. à thé de clou de girofle moulu
  • ½ c. à thé de cannelle moulue
  • ½ tasse de bouillon de légumes

Mélanger tous les ingrédients et laisser reposer au moins 15 minutes. La consistance devrait ressembler à ceci:

IMG_3516Faire de petites boulettes avec les mains, les plus compactes possible. Pour cuire les boulettes, vous pouvez soit les faire dorer dans l’huile (attention à ne pas les brûler, par contre) ou les mettre sur une plaque au four à 350F pendant environ 20-30 minutes.

Sauce:

  • ¼ tasse d’huile végétale
  • 1/3 tasse d’oignon haché
  • 5 gousses d’ail émincées
  • ½ tasse de farine (blanche ou de blé entier)
  • 4 c. à table de levure alimentaire Red Star
  • 3 c. à table de sauce tamari
  • 2-3 tasses de bouillon de légumes (dépendamment de la consistance désirée)
  • ½ c. à thé de sauge séchée
  • Sel et poivre au goût

Dans une casserole, à feu doux – médium, faire sauter l’oignon et l’ail quelques minutes. Ajouter la farine, la levure alimentaire et la sauce tamari et mélanger pour former une pâte. Graduellement, ajouter le bouillon de légumes en mélangeant. Ajouter la sauge, le sel et le poivre et porter à ébullition en mélangeant. Baisser le feu et laisser mijoter jusqu’à la consistance désirée. Ajouter les boulettes à la sauce et des pommes de terre cuites en morceaux et servir.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Mon royaume pour un mouchoir…

… ou Se moucher comme en l’an quarante

Aimée 

Je vous ai déjà parlé de mon nez bouché chronique, qui fait en sorte que, malgré tous les trucs que j’ai pour respirer plus librement, j’ai toujours besoin d’avoir des mouchoirs à proximité. L’approche de Noël inaugure la période où je ne pourrai plus sortir sans avoir un merveilleux filet de morve au nez.

Écœurée de jeter une tonne de kleenex par semaine (quoique le compost ait mis un peu de baume sur cette plaie), et surtout exaspérée à force de manquer de mouchoirs quand je suis à l’extérieur (ils se volatilisent tous mystérieusement, oubliés dans un autre sac, offerts à des compagnons, échappés quelque part), je me suis mise à rêver aux bons vieux mouchoirs en tissu. Bien quoi? Si on met des couches lavables aux bébés et qu’on utilise serviettes hygiéniques en chanvre et coupe menstruelle, avec le merveilleux à-côté de ne jamais être prise au dépourvu, à cours d’objets absorbants essentiels, pourquoi ne pas revenir aux bons vieux mouchoirs médiévaux?

Je suis sûre que cette idée en répugne plus d’un parmi vous, surtout parce que le mouchoir peut être utilisé à plus d’une reprise et conservé sur soi après avoir servi. Mais, entre traîner dans mon sac un mouchoir usagé et me taper de multiples périples à la pharmacie, le choix n’était pas très déchirant pour moi.

Comme je lui avais parlé de mon intention de tenter cette expérience, Léonie m’a un jour rapporté de chez sa grand-maman de petits mouchoirs taillés dans un tissu fleuri. Je ne sais pas exactement de quelle fibre il s’agit; je pensais au départ que celle-ci était naturelle. Mais j’ai utilisé ces mouchoirs sans arrêt pendant un bon mois (je travaille à la maison, donc je les avais toujours à portée de la main) et je n’aimais pas du tout ça. Le mucus n’était pas absorbé et le mouchoir restait humide, parfois jusqu’au lendemain. Ça ne donnait pas du tout envie de s’en resservir. Et encore, je le laissais simplement sur mon bureau, alors je n’imagine pas le remettre dans mes poches de vêtement. J’ignore si la fibre du tissu était synthétique, mais elle ne semblait pas adaptée à l’usage que j’en faisais. Peut-être aussi le tissu était-il trop mince pour absorber convenablement quoi que ce soit.

J’ai donc arrêté de les utiliser, mais je n’étais pas prête à jeter l’éponge pour autant. Je tenais absolument à essayer des mouchoirs 100% coton pour voir si ce serait différent. Finalement, j’en ai trouvé par hasard à la boutique La Mistinguette, à Verdun, sympathique endroit dont je vous ai déjà parlé. Pour 11,99$, j’ai eu quatre mouchoirs en coton de marque Öko Créations – mes serviettes hygiéniques sont également de cette marque.

Source: okocreations.ca

J’avais raison : leur usage est beaucoup plus agréable. Le mucus est absorbé et le mouchoir reste assez sec, quoiqu’un peu raide, après utilisation. On peut facilement le conserver pour la journée, et le fait qu’ils soient tous ourlés d’une couleur différente aide à les différencier. Selon le mode d’emploi fourni par Öko Créations, on peut laver les mouchoirs à la machine, les faire sécher à la machine ou à l’air libre, et même les repasser si on est motivé.

Je suis vraiment satisfaite de mes petits mouchoirs. Deux à la maison, deux dans mon sac, rinse and repeat. Moins de pollution, moins de dépenses, moins de tracas. Jugez-moi si le cœur vous en dit!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Crème de nuit? Non, merci, je préfère l’huile de rose musquée

Léonie

Vous savez, ces petits pots de crème de nuit qui peuvent facilement coûter 100$? Je n’en achète pas.

J’ai longtemps voulu donner mon argent en échange d’une solution miracle contre les signes de l’âge. J’en ai essayé plusieurs et je dois avouer qu’aucune ne m’a impressionnée. Je sais, je sais, ils disent que les crèmes anti-âge fonctionnent à long terme, mais il faut les appliquer dès la trentaine. Je ne dois pas être la seule qui n’a pas envie de dépenser des milliers de dollars avant même de savoir si ma crème est efficace…

Toutes les grandes compagnies offrent une solution miracle contre l’âge. Quand on regarde les ingrédients, par contre, on se rend compte qu’il n’y a pas grand-chose de naturel dans ces crèmes. De quoi se décrocher la mâchoire en essayant de prononcer les noms de certains ingrédients!

Et puis je suis tombée sur cet article (en anglais) et j’ai décidé de pousser ma recherche en ce qui concerne l’huile de rose musquée (rosehip seed oil en anglais).

rosehip_oilVoici quelques-uns de ses bienfaits:

  • Riche en vitamine E
  • Riche en bêta-carotène (vitamine A)
  • Riche en antioxydants
  • Riche en oméga 3 (30% si bio) et en oméga 6 (40% si bio)
  • Possède des propriétés cicatrisantes
  • Lisse et tonifie la peau
  • Hydrate la peau et lutte contre la sécheresse

Plusieurs célébrités, dont la mannequin Miranda Kerr, ne jurent que par cette huile. J’ai donc décidé d’acheter un flacon sur Amazon. Et j’en ai eu pour mon argent!

Depuis un an, chaque soir après la douche, j’applique de l’huile de rose musquée sur mon visage. Oui, c’est un peu huileux le soir même, mais, au matin, ma peau est douce et reposée. Je n’ai plus de crème de nuit coûteuse me promettant des miracles.

Voici quelques infos supplémentaires pour celles que ça intéresse:

  • J’ai une peau mixte. L’huile convient à ce type de peau et je ne fais pas de boutons.
  • Je l’applique le soir en sortant de la douche, après avoir lavé mon visage.
  • J’en mets quelques gouttes sur mes doigts et l’applique directement sur mon visage.
  • Je n’essuie pas mon visage le soir, ni le matin. Ma peau n’est pas grasse le matin.

N’hésitez pas à me donner vos commentaires si vous l’essayez!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Suggestions de cadeaux québécois et écoresponsables

Aimée

Oui, le temps des fêtes, c’est le temps de la surconsommation, mais il y a moyen de respecter nos principes en privilégiant les boutiques, producteurs et artisans locaux. On donne un coup de main à nos concitoyens en évitant d’engraisser les multinationales, tout en faisant plaisir à nos proches! Pour Noël, offrez la culture, et offrez des produits québécois durables! 🙂

Les libraires

Pour soutenir les auteurs, illustrateurs et éditeurs d’ici, mais aussi vos libraires indépendants, vous avez à peine besoin de lever le petit doigt! En tout cas, vous pouvez magasiner depuis le confort de votre foyer grâce au site Web Les libraires, qui offre tout le côté pratique des sites à grand déploiement avec une vaste sélection de livres en tout genre. Commandez vos exemplaires papier ou téléchargez des livres numériques, à votre guise!

Les bijoux de Sandrine Devost et de Katie Thériault

Pour un cadeau coquet fait à la main, laissez-vous séduire par les créations d’inspiration vintage de Sandrine Devost. Vous pouvez commander en ligne ou, pour être certain d’avoir votre présent en main pour Noël, la retrouver dans plusieurs boutiques, dont Le jupon pressé à Québec, ainsi qu’à Montréal chez Les coureurs de jupon sur la rue Masson, Unicorn et Boutique 1861.

Boucles d’oreilles Françoise, sur la boutique Etsy BijouxSandrineDevost.

Pour un look plus funky, nous vous suggérons les Bijoux Katie Thériault. Katie travaille différents matériaux, notamment le macramé, les cristaux, les plumes, les coquillages et le cuivre. Habitant la région de Québec, elle participe régulièrement à des foires commerciales dans la région. On peut bien sûr commander ses créations en ligne.

Source: katiethériault.blogspot.ca

Belle et Rebelle / L’autre placard / La Mistinguette

Vous voulez faire un cadeau à un être cher, mais n’avez pas d’idée précise? Un petit tour dans une boutique consacrée aux designers québécois saura vous inspirer! Chez Belle et rebelle (6321, rue Saint-Hubert à Montréal, et 48, rue Wellington Nord à Sherbrooke), de même qu’à L’autre placard (2036, avenue du Mont-Royal Est à Montréal), on offre tant des vêtements de designers d’ici que des accessoires, foulards, tuques, mitaines et bijoux d’artisans québécois. Chez La Mistinguette (4537, rue Wellington à Verdun) vous trouverez, en plus de tout cela, des savons artisanaux, et vous pourrez par la même occasion faire le plein de produits cosmétiques et hygiéniques écologiques!

Une grande partie des designers en vedette dans ces boutiques confectionnent leurs créations à partir de matériaux recyclés. Faites ainsi d’une pierre deux coups en offrant un cadeau écoresponsable!

Crédit photo: Katerine Guertin, http://www.katerinephotoartiste.com

Ressac

Pour un sac à main durable, solide, imperméable et mignon comme tout, tournez-vous vers Ressac. Il s’agit d’une gamme de sacs et portefeuilles faits à partir de chambres à air de vélo recyclées. J’ai mon Ressac depuis un an et demi et je ne saurais m’en passer! Il est un peu tard pour une commande personnalisée, mais vous pouvez toujours choisir sur leur site un modèle déjà fabriqué ou aller consulter la liste de leurs points de vente.

La Prétentieuse

Vous allez finir par penser qu’on a des parts dans la compagnie, à force de lire son nom ici! 😉 Et pourtant non! On aime La Prétentieuse, et on trouve que ses savons et produits de bain sont des cadeaux tout à fait abordables et agréables pour des fanatiques du bain comme moi, ou alors pour quelqu’un qu’on ne connaît pas beaucoup, comme un collègue ou le prof de notre enfant! Ne manquez pas de visiter la boutique en ligne – pst! la livraison sera gratuite au Canada demain, vendredi 12 décembre 2014!

Gamines & cie

Je viens d’apprendre l’existence de ces artisans québécois qui font des poupées sur mesure! Malheureusement, il est un peu trop tard pour passer une commande personnalisée pour cette année, mais c’est à noter pour le futur! Vous pouvez néanmoins vous procurer une poupée fabriquée avec amour à l’un de leurs points de vente – il y en a plusieurs dans tout le Québec. Il est aussi possible de commander en ligne, mais faites vite, c’est assez serré pour la livraison avant Noël (on dit qu’il faut compter environ une semaine et demie pour la plupart des régions du Québec).

Source: gamine-cie.myshopify.com

*

Évidemment, cette liste pourrait s’allonger encore et encore! Cependant, le temps presse… Noël est dans deux semaines déjà! 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Les aphtes (ulcères buccaux)

Léonie

D’aussi loin que je me rappelle, j’ai fait des ulcères dans la bouche. Ma mère m’a même raconté qu’une fois, alors que je devais avoir 2 ans, elle avait vu des dizaines d’ulcères dans ma petite bouche.

Mes aphtes sont souvent gros (1 cm et plus) et j’en ai plusieurs à la fois. J’en fais partout: aux gencives, à l’intérieur des joues, sur le palais, sur la langue… Depuis des années et souvent.

Source: wikipedia.org

Aucun docteur n’a pu m’aider à savoir ce qui causait les aphtes et comment les prévenir efficacement. Mon médecin de famille m’a déjà expliqué que les chercheurs ne se penchent pas vraiment sur le cas, vu que ce n’est pas un trouble mortel ou dangereux. Certaines personnes disent que c’est causé par le stress, d’autres que c’est un signe de carence alimentaire. De mon côté, l’apparition d’aphtes est souvent reliée au stress.

Je n’ai pas besoin de dire à ceux qui font des ulcères à quel point c’est douloureux. Manger devient insupportable et parler, un défi. Si c’était possible de m’en débarrasser avec un scalpel, je le ferais même sans anesthésie.

J’ai essayé tous les produits qui existent en pharmacie pour soigner les ulcères. Personnellement, je trouve qu’ils sont coûteux et inefficaces.

Je n’ai pas trouvé encore LA solution miracle, mais j’ai accumulé quelques trucs au fil des années pour m’aider à les combattre.

Le sel 

Comment faire: se gargariser avec de l’eau salée (environ 1 cuillère à thé de sel pour 1 tasse d’eau) quelques fois par jour afin d’aseptiser la bouche.

Ce que j’en pense: personnellement, ça ne soulage que très peu ma douleur. Quand j’ai des aphtes, je le fais matin et soir, mais l’eau salée ne m’a jamais guérie à elle seule. Et, de grâce, ne mettez pas de sel pur directement sur les aphtes, c’est extrêmement douloureux et ça n’aide pas.

L’huile de melaleuca (tea tree)

Comment faire: appliquer 1-2 gouttes d’huile de melaleuca sur les aphtes quelques fois par jour.

Ce que j’en pense: je traîne toujours une bouteille d’huile de tea tree sur moi. Je mets une goutte sur ma langue et je vais frotter doucement mon ulcère avec. Depuis que j’utilise cette huile, mes aphtes sont plus petits et restent moins longtemps. L’huile de melaleuca a des propriétés anti-infectieuses et aide à nettoyer la bouche. J’ai même remarqué une petite différence en ce qui concerne la blancheur de mes dents.

Application de gazes

Comment faire: mettre un morceau de gaze sur l’aphte afin de désinfecter la plaie.

Ce que j’en pense: j’ai essayé ce truc alors que j’avais un gros ulcère à l’intérieur de la lèvre inférieure. J’ai découpé un morceau de gaze et je l’ai mis entre ma lèvre et ma gencive pendant la nuit. Après 3 nuits, je n’avais plus mal, alors qu’habituellement, un aphte me fait souffrir environ 1 semaine. De plus, l’ulcère est disparu au bout de 10 jours (versus 3 semaines sans gaze). Il peut être dangereux de dormir avec une gaze dans la bouche, alors je vous prierais d’appliquer cette méthode avec précaution ou de le faire pendant le jour, si c’est possible pour vous.

Vitamines

Comment faire: prendre un comprimé de vitamine B complexe 100 et un comprimé de vitamine C 500 mg par jour. Cette méthode repose sur le fait que l’apparition d’ulcères dans la bouche est un signe de carence de ces vitamines.

Ce que j’en pense: j’ai commencé à prendre de ces suppléments il y a quelques années et je n’ai jamais arrêté. Je fais 2 fois moins d’ulcères depuis que je les prends.

Alimentation

Comment faire: éviter de manger des aliments acides comme les agrumes, les ananas et les tomates. De plus, ne mangez pas des aliments qui pourraient causer des lésions comme les rôties et les noix. Finalement, évitez de manger épicé.

Ce que j’en pense: quand je fais des ulcères, le ketchup et les oranges sont absolument hors de question. Je crois qu’il est important de surveiller son alimentation, surtout quand on a des aphtes. Un morceau de noix peut si vite nous faire souffrir !

Acétaminophène vs Ibuprofène

Comment faire: prendre 1 à 2 comprimés d’acétaminophène pour atténuer la douleur. On m’a déjà dit que l’ibuprofène pouvait favoriser l’apparition d’aphtes. Je ne pourrais pas confirmer cette hypothèse, mais j’ai tellement eu peur en entendant cette théorie qu’il est désormais impossible de trouver de l’ibuprofène dans ma pharmacie.

Ce que j’en pense: je n’ai su que récemment que l’acétaminophène pouvait soulager la douleur causée par les aphtes. Je n’en prends pas systématiquement, mais, quand c’est trop douloureux, je prends un comprimé pour m’aider à passer la journée ou pour m’aider à m’endormir.

J’espère que mes conseils pourront vous aider.

Si vous avez des conseils ou des solutions qui fonctionnent bien pour vous, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Prévenir le rhume grâce au zinc et à l’échinacée

Aimée

Le rhume: la maladie la plus commune, la plus bénigne et la plus chiante qui soit. On connaît tous le vieil adage selon lequel il n’y a rien à faire contre le rhume. Une fois qu’il est installé, non, en effet. Mais on peut l’empêcher de prendre ses aises.

Plusieurs ne jurent que par l’échinacée, mais son efficacité est encore plus grande si on la conjugue au zinc. Je me suis maintenant bardée d’un triple threat qui m’a été recommandé par mon amie Gilda: des pastilles de zinc enrichies de vitamine C et d’échinacée (vérifier que les pastilles contiennent bel et bien les trois ingrédients, car ce mélange est composé spécialement pour la prévention du rhume). Une fois que j’ai eu passé à travers ma bouteille, je me suis rendu compte que les pastilles de la marque que j’utilisais étaient désormais discontinuées. J’étais prête à paniquer, mais, heureusement, j’ai trouvé celles-ci, de marque Jamieson, dans un Pharmaprix qui avait une grosse section de produits naturels. Elles ont un petit goût de cerise qui n’est pas déplaisant.

Zinc

Il faut absolument passer à l’action dès les premiers symptômes; si le rhume est déjà installé, il est trop tard. Dès qu’un mal de gorge semble suspect, on se livre à une orgie de pastilles (la posologie de Jamieson dit qu’un adulte peut en prendre jusqu’à 10 par jour; pour ma part, je pense que 5-6 quotidiennement, durant deux jours, c’est bien suffisant). Il est important aussi de n’en prendre que lorsqu’on sent que c’est nécessaire; des doses trop concentrées de vitamine C peuvent être nuisibles à la longue.

Évidemment, comme on agit au quart de tour au moindre petit enrouement, il est difficile de conclure que les pastilles sont infaillibles. Il se peut que, des fois, j’aie mal interprété des symptômes et que je n’aie pas été du tout sur le point de tomber malade. Je ne peux donc jurer que ce sont ces pastilles qui me gardent en santé; cependant, ça va faire bientôt deux ans que je n’ai pas été véritablement enrhumée. J’ai eu la gorge enrouée, le nez qui coule, mais pendant deux ou trois jours max, sans fièvre, sans avoir à prendre congé. J’ai malheureusement eu une espèce de grippe qui tue l’an passé, mais ça, on n’y peut pas grand-chose, à part si on se fait vacciner à l’avance.

Nous serions bien curieuses de connaître vos remèdes de grand-mère pour prévenir ou «guérir» le rhume (en tout cas, le rendre supportable). N’hésitez pas à commenter ici-bas! 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.