Prévenir le rhume grâce au zinc et à l’échinacée

Aimée

Le rhume: la maladie la plus commune, la plus bénigne et la plus chiante qui soit. On connaît tous le vieil adage selon lequel il n’y a rien à faire contre le rhume. Une fois qu’il est installé, non, en effet. Mais on peut l’empêcher de prendre ses aises.

Plusieurs ne jurent que par l’échinacée, mais son efficacité est encore plus grande si on la conjugue au zinc. Je me suis maintenant bardée d’un triple threat qui m’a été recommandé par mon amie Gilda: des pastilles de zinc enrichies de vitamine C et d’échinacée (vérifier que les pastilles contiennent bel et bien les trois ingrédients, car ce mélange est composé spécialement pour la prévention du rhume). Une fois que j’ai eu passé à travers ma bouteille, je me suis rendu compte que les pastilles de la marque que j’utilisais étaient désormais discontinuées. J’étais prête à paniquer, mais, heureusement, j’ai trouvé celles-ci, de marque Jamieson, dans un Pharmaprix qui avait une grosse section de produits naturels. Elles ont un petit goût de cerise qui n’est pas déplaisant.

Zinc

Il faut absolument passer à l’action dès les premiers symptômes; si le rhume est déjà installé, il est trop tard. Dès qu’un mal de gorge semble suspect, on se livre à une orgie de pastilles (la posologie de Jamieson dit qu’un adulte peut en prendre jusqu’à 10 par jour; pour ma part, je pense que 5-6 quotidiennement, durant deux jours, c’est bien suffisant). Il est important aussi de n’en prendre que lorsqu’on sent que c’est nécessaire; des doses trop concentrées de vitamine C peuvent être nuisibles à la longue.

Évidemment, comme on agit au quart de tour au moindre petit enrouement, il est difficile de conclure que les pastilles sont infaillibles. Il se peut que, des fois, j’aie mal interprété des symptômes et que je n’aie pas été du tout sur le point de tomber malade. Je ne peux donc jurer que ce sont ces pastilles qui me gardent en santé; cependant, ça va faire bientôt deux ans que je n’ai pas été véritablement enrhumée. J’ai eu la gorge enrouée, le nez qui coule, mais pendant deux ou trois jours max, sans fièvre, sans avoir à prendre congé. J’ai malheureusement eu une espèce de grippe qui tue l’an passé, mais ça, on n’y peut pas grand-chose, à part si on se fait vacciner à l’avance.

Nous serions bien curieuses de connaître vos remèdes de grand-mère pour prévenir ou «guérir» le rhume (en tout cas, le rendre supportable). N’hésitez pas à commenter ici-bas! 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s