Mon royaume pour un mouchoir…

… ou Se moucher comme en l’an quarante

Aimée 

Je vous ai déjà parlé de mon nez bouché chronique, qui fait en sorte que, malgré tous les trucs que j’ai pour respirer plus librement, j’ai toujours besoin d’avoir des mouchoirs à proximité. L’approche de Noël inaugure la période où je ne pourrai plus sortir sans avoir un merveilleux filet de morve au nez.

Écœurée de jeter une tonne de kleenex par semaine (quoique le compost ait mis un peu de baume sur cette plaie), et surtout exaspérée à force de manquer de mouchoirs quand je suis à l’extérieur (ils se volatilisent tous mystérieusement, oubliés dans un autre sac, offerts à des compagnons, échappés quelque part), je me suis mise à rêver aux bons vieux mouchoirs en tissu. Bien quoi? Si on met des couches lavables aux bébés et qu’on utilise serviettes hygiéniques en chanvre et coupe menstruelle, avec le merveilleux à-côté de ne jamais être prise au dépourvu, à cours d’objets absorbants essentiels, pourquoi ne pas revenir aux bons vieux mouchoirs médiévaux?

Je suis sûre que cette idée en répugne plus d’un parmi vous, surtout parce que le mouchoir peut être utilisé à plus d’une reprise et conservé sur soi après avoir servi. Mais, entre traîner dans mon sac un mouchoir usagé et me taper de multiples périples à la pharmacie, le choix n’était pas très déchirant pour moi.

Comme je lui avais parlé de mon intention de tenter cette expérience, Léonie m’a un jour rapporté de chez sa grand-maman de petits mouchoirs taillés dans un tissu fleuri. Je ne sais pas exactement de quelle fibre il s’agit; je pensais au départ que celle-ci était naturelle. Mais j’ai utilisé ces mouchoirs sans arrêt pendant un bon mois (je travaille à la maison, donc je les avais toujours à portée de la main) et je n’aimais pas du tout ça. Le mucus n’était pas absorbé et le mouchoir restait humide, parfois jusqu’au lendemain. Ça ne donnait pas du tout envie de s’en resservir. Et encore, je le laissais simplement sur mon bureau, alors je n’imagine pas le remettre dans mes poches de vêtement. J’ignore si la fibre du tissu était synthétique, mais elle ne semblait pas adaptée à l’usage que j’en faisais. Peut-être aussi le tissu était-il trop mince pour absorber convenablement quoi que ce soit.

J’ai donc arrêté de les utiliser, mais je n’étais pas prête à jeter l’éponge pour autant. Je tenais absolument à essayer des mouchoirs 100% coton pour voir si ce serait différent. Finalement, j’en ai trouvé par hasard à la boutique La Mistinguette, à Verdun, sympathique endroit dont je vous ai déjà parlé. Pour 11,99$, j’ai eu quatre mouchoirs en coton de marque Öko Créations – mes serviettes hygiéniques sont également de cette marque.

Source: okocreations.ca

J’avais raison : leur usage est beaucoup plus agréable. Le mucus est absorbé et le mouchoir reste assez sec, quoiqu’un peu raide, après utilisation. On peut facilement le conserver pour la journée, et le fait qu’ils soient tous ourlés d’une couleur différente aide à les différencier. Selon le mode d’emploi fourni par Öko Créations, on peut laver les mouchoirs à la machine, les faire sécher à la machine ou à l’air libre, et même les repasser si on est motivé.

Je suis vraiment satisfaite de mes petits mouchoirs. Deux à la maison, deux dans mon sac, rinse and repeat. Moins de pollution, moins de dépenses, moins de tracas. Jugez-moi si le cœur vous en dit!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mon royaume pour un mouchoir… »

  1. J’ai d’abord regardé les mouchoirs de TSHU, mais ils sont assez dispendieux (pour mon petit budget de fille sans emploi), et ceux Öko créations me semble plus raisonnables. Contente de voir qu’ils te plaise, ça me rassure!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s