Archives mensuelles : janvier 2015

Détartrer la bouilloire

Aimée

Je suis une grande amatrice de thé; j’en bois souvent plusieurs par jour. Je viens de m’acheter une nouvelle bouilloire programmable (celle que j’avais avant était un citron absolu!) et je veux l’entretenir pour m’en servir le plus longtemps possible. C’est pourquoi j’essaie de la détartrer une fois par mois.

Bouilloire 2

Le tartre est formé par les résidus qui proviennent de l’eau du robinet, en particulier le calcaire. Il s’accumule au fond de la bouilloire et peut finir par en endommager les éléments. Vous pouvez d’ailleurs souvent en voir des traces au fond de l’appareil.

Je vous partage ici les instructions qui venaient avec ma bouilloire; vous pouvez facilement les appliquer à n’importe quel modèle. Je sais qu’il est possible de le faire avec les cafetières et machines à espresso, avec du vinaigre également; cependant, comme je ne suis pas une buveuse de café, je n’ai jamais eu à m’en occuper! Voici un lien qui explique différentes façons de procéder selon l’appareil que vous utilisez dans ce cas.

Pour une bouilloire :

  • Versez-y une tasse de vinaigre blanc ainsi que deux tasses d’eau.
  • Amenez la solution à ébullition.
  • Laissez-la reposer dans la bouilloire toute la nuit.
  • Le lendemain, videz la bouilloire, puis remplissez-la d’eau.
  • Amenez l’eau à ébullition, puis videz-la.
  • Répétez ces dernières étapes deux autres fois.

De plus, la plupart des bouilloires électriques possèdent un petit filtre, à l’intérieur, sur le bec. Il est recommandé de le retirer et de le nettoyer de temps en temps, à l’eau chaude et avec une petite brosse, pour enlever les résidus de calcaire qui s’y trouvent.

Le filtre!
Le filtre!

Et voilà! Le plus difficile, c’est de penser à le faire régulièrement. 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Publicités

10 trucs pour mieux dormir

Léonie

J’ai beaucoup de difficulté à m’endormir le soir. Souvent, je tourne d’un bord et de l’autre pendant plus d’une heure avant de trouver le sommeil.

Pour les gens dans la même situation que moi, voici quelques petits trucs pour aider à mieux dormir.

Fermez et sortez de la chambre la télévision, l’ordinateur et le téléphone intelligent

Des chercheurs des universités de Bâle et de Stuttgart ont publié une étude en 2011 confirmant que la luminosité des écrans d’appareils électroniques stimulait le cerveau et empêchait de dormir. Il est conseillé de fermer l’ordinateur, le téléphone et la télévision au moins 30 minutes avant le coucher. De plus, il est conseillé de ne pas avoir d’appareil électronique dans la chambre. Il est important de calmer son esprit avant de se coucher.

Faites attention à votre alimentation

Toutes les listes de conseils concernant le sommeil le mentionnent. On n’insistera jamais assez: l’alimentation a un effet important sur le corps et l’esprit. Pour vous aider à dormir, évitez de consommer des aliments qui vous stimuleront, comme le café, le thé, les aliments artificiellement sucrés, etc. Pour plus d’information et une liste détaillée, je vous conseille de lire cet article de Passeport Santé concernant l’alimentation et les troubles du sommeil. Personnellement, j’ai beaucoup plus de difficulté à dormir si je mange un dessert en soirée.

Méditez dans votre lit

Pas besoin d’être un expert pour méditer. Le simple fait de se concentrer sur sa respiration et de la contrôler peut vous aider à vous calmer et vous endormir. En se concentrant sur sa respiration, il est plus facile de faire le vide dans sa tête. Si votre esprit se met à dériver, il s’agit de reporter votre attention sur votre respiration.

Pour ceux qui aimeraient une méditation un peu plus élaborée, j’ai essayé cette technique que j’ai trouvée dans le livre Zen! La méditation pour les nuls. J’applique cette méthode les soirs où je suis particulièrement agitée. Je vous l’explique sommairement, mais je vous invite à vous procurer le livre si la méditation vous intéresse.

Le but est de contrôler sa respiration tout en maintenant son attention sur les différentes parties de son corps. On commence par les orteils de la jambe droite et on respire 2-3 respirations lentes en maintenant notre concentration sur la partie du corps (ça empêche de penser à n’importe quoi). On passe ensuite à la plante du pied et on fait 2-3 autres respirations. On fait la jambe droite, la jambe gauche, les hanches, le ventre, la poitrine, le bras et l’épaule droits, le bras et l’épaule gauches, le cou, la mâchoire, le visage.

L’important est d’y aller doucement, partie par partie, en maintenant la concentration et en contrôlant la respiration. Si votre esprit s’évade, ramenez votre attention au moment présent. En tout, ça prend environ 20 minutes. Parfois, je m’endors sans m’en rendre compte, en plein milieu de cet exercice.

sleepytimeBuvez une tisane

Plusieurs herbes sont reconnues pour aider à trouver le sommeil, dont la camomille, la valériane, la mélisse, le tilleul, la passiflore et la lavande. Vous pouvez fabriquer votre propre tisane en achetant des herbes en vrac. Vous pouvez aussi trouver dans les épiceries naturelles plusieurs tisanes favorisant le sommeil. Voici quelques exemples de tisanes à essayer:

Essayez la cohérence cardiaque

Plusieurs personnes (dont Ginette Reno) ne jurent que par cette technique. La cohérence cardiaque prône une harmonie entre le rythme cardiaque, la respiration et l’esprit. C’est un genre de méditation qui permet de retrouver un équilibre intérieur, ou comme le dit la thérapeute Christine Angelard: «De mon rythme cardio-respiratoire part donc un arc réflexe automatique qui va équilibrer (à condition que je l’entraîne) le cerveau émotionnel et donc l’hypothalamus.» Pour plus de détails sur la cohérence cardiaque, consultez le site de madame Angelard. Des vidéos et des guides audio sont aussi offerts sur le site www.coherencecardiaque.ca.

Buvez un verre de jus de ceriseCerise

Il existe peu d’études liant la consommation de jus de cerise à la qualité du sommeil. Pourtant, les cerises renferment de la mélatonine et des proanthocyanidines (antioxydants), deux régulateurs naturels de sommeil. Les cerises sont également conseillées afin d’aider à calmer les nerfs. Il est important de choisir un jus de cerise pur, non fait de concentré. Pour plus d’information, je vous invite à lire mon article sur le sujet.

Augmentez votre taux de mélatonine

La mélatonine joue un rôle important dans la qualité du sommeil. Voici quelques aliments qui stimuleront la production de mélatonine: l’avoine, le maïs, le riz, l’orge, le gingembre, la tomate, la banane et, bien sûr, la cerise. Il existe aussi des pilules de mélatonine vendues en pharmacie (consultez votre pharmacien afin de savoir si elles vous conviennent).

Couchez vos émotions sur papier

Une situation vous tracasse et vous empêche de dormir? Parlez-en dans un journal. Dans le livre Arrêtez de vous faire du souci pour tout et pour rien, les auteurs Robert Ladouceur, Lynda Bélanger et Eliane Léger suggèrent même de pousser l’exercice plus loin: d’aller au bout de votre pensée et d’écrire le pire scénario possible concernant ce qui vous tracasse. Ils conseillent ensuite de vous enregistrer en train de le lire et d’écouter l’enregistrement ou de relire à voix haute votre histoire plusieurs fois par jour. Cette approche suggère qu’il faut affronter ses peurs afin de les apprivoiser. En vous exposant à une situation qui vous rend anxieux, vous la dédramatiserez et votre anxiété diminuera.

Allez marcher

Vous ne savez pas quoi faire une fois la télévision fermée ? Allez marcher, ne serait-ce que 15 minutes. Marcher permet de faire le vide et d’évacuer le stress. Tout en marchant, concentrez-vous sur votre respiration et respirez plus profondément. Il est bien connu que l’activité physique favorise le sommeil. Par contre, notez qu’il est déconseillé de pratiquer une activité de haute intensité dans les deux heures avant le coucher.

Créez votre propre routine et respectez-la

Ne sous-estimez pas le pouvoir de la routine ! Développer une habitude et la respecter aide le corps à se régulariser lui-même. Se coucher et se lever à la même heure, boire une tisane, lire 30 minutes au lit chaque soir… En respectant sa routine tous les soirs, le corps s’habituera et comprendra qu’il est l’heure de se coucher. Si ça fonctionne avec les enfants, pourquoi pas avec les adultes ?

Avez-vous des trucs pour vous aider à dormir? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires!

Bon dodo!
Bon dodo!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

La ratine et le chanvre

Aimée

Je n’ai plus mes vieilles serviettes; elles étaient un peu différentes (la bourrure était plus épaisse), mais ça vous donne une idée du principe.

Je me suis acheté mes premières serviettes hygiéniques en tissu il y a au moins 10 ans, dans une défunte boutique d’artisans de la rue Bernard. Fabriquées aux États-Unis, elles étaient en ratine et avaient la forme de vrais protège-dessous, avec le petit rabat qui s’attache en dessous (avec un bouton-pression). Elles étaient de couleur foncée, noire ou rouge souvent, pour éviter les taches. À l’arrière, chacune avait une fente dans laquelle on pouvait glisser un autre morceau d’étoffe, une sorte de petite débarbouillette assez épaisse, pliée en trois, qui venait augmenter le niveau d’absorption.

Il s’agissait donc de serviettes très absorbantes, et ça me paraissait pratique de pouvoir enlever la «bourrure» et la déplier pour bien la laver. Or, celle-ci faisait une espèce de motton entre mes jambes et ce n’était vraiment pas très confortable. En plus, la ratine, ce n’est pas nécessairement ce qu’il y a de plus soyeux.

J’utilise une coupe menstruelle (Keeper d’abord, puis Diva Cup) depuis tout aussi longtemps, et il s’agit vraiment de mon «mode de protection» privilégié. La serviette demeure toutefois pratique à des occasions ponctuelles, par exemple si vous avez besoin d’un traitement vaginal, ou au début ou à la fin des règles, pour prévenir les dégâts. Voilà pourquoi, l’an dernier, j’ai été contente de me procurer de nouvelles serviettes hygiéniques écologiques chez La Mistinguette, à Verdun. De marque Öko Créations, ces serviettes s’attachent également avec un petit bouton-pression, mais elles sont plutôt en chanvre. Ainsi, elles sont très absorbantes sans nécessiter une bourrure centrale. On n’a que la serviette, et basta. À mon avis, elles sont donc vraiment plus confortables que mes premiers protège-dessous écologiques; je vous dirais qu’elles sont aussi confortables que des serviettes jetables (si on tient pour acquis que rien ne se compare au fait de ne pas en porter du tout!). Le chanvre est doux, et les modèles sont très coquets.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Source: okocreations.ca

Seul bémol, qui n’est pas très important au bout du compte: la face absorbante de la serviette est blanche. Donc, même si vous portez un soin particulier à vos serviettes, elles resteront tachées (à moins que vous vous acharniez avec de l’eau de Javel, ce qui ne serait pas très écologique en retour!). Pour ma part, une fois que je me suis servie de la serviette, je la rince avant de la faire tremper dans de l’eau avec du vinaigre et quelques gouttes d’huile de melaleuca (tea tree) pour enlever le plus gros du sang. Ensuite, je la lave dans une brassée régulière. On peut laisser sécher les serviettes à l’air libre ou les mettre à la sécheuse (l’étiquette dit que la sécheuse les rendra plus douces, mais que bien sûr c’est moins bon pour l’environnement).

Je m’étais procuré un ensemble de trois serviettes de différentes grandeurs: large, standard, et protège-dessous. Il est cependant possible de n’acheter qu’une seule grandeur ou d’autres types d’assortiments. Je vous invite à consulter le site Internet d’Öko Créations pour vous renseigner sur les modèles offerts et les prix.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Tanné du lait? Voici quelques options à essayer!     

Léonie

J’étais une très grande buveuse de lait. Ma mère m’appelait son petit veau. Quand j’ai commencé à côtoyer le milieu naturel en travaillant à La Pomme D’Api, j’ai découvert un tout autre monde!

Le lait est très présent dans les maisons québécoises. Depuis toujours, on nous dit que cette boisson est essentielle pour la santé des os. Pourtant, le lait n’est pas notre seule source de calcium. Les végétaliens vous diront que le lait de vache est fait pour les veaux et est nocif pour les humains. Je ne me mêlerai pas à ce débat. Ce qui m’inquiète le plus avec le lait, ce sont les hormones et les antibiotiques qu’il renferme et les conditions d’élevage des vaches laitières.

J’ai arrêté le lait de vache quand j’ai commencé à manger plus végétarien. Changer le lait pour des boissons de soya ou d’amandes me donnait l’occasion d’aller chercher mon apport en calcium en plus de protéines. Depuis, je ne bois plus de lait.

Les tablettes d’épicerie ne manquent pas de choix afin qu’on diversifie ce qu’on verse dans nos verres. Voici quelques options intéressantes à essayer:

Boisson de soya

Probablement la boisson la plus connue pour remplacer le lait de vache. Offerte en plusieurs saveurs, elle peut plaire à tout le monde. Personnellement, j’ai un faible pour Natur-a, une compagnie québécoise qui offre des boissons de soya naturelles, biologiques et végétaliennes. Mes saveurs préférées: chocolat et capuccino.Boisson Soya

La compagnie Belsoy offre une crème de soya pour les recettes demandant de la crème. Leur crème cuisine est parfaite pour les crèmes de légumes, les sauces pour pâtes… bref, elle est un excellent remplacement dans la cuisine.

Boisson aux amandes

Boisson amandesDe loin mon préféré. Le lait d’amandes est parfait pour les gens qui aiment le lait de vache. Son goût est feutré, sans arrière-goût. La boisson aux amandes à la saveur de chocolat est selon moi meilleure que le lait de vache au chocolat! Par contre, le lait d’amandes original est aussi un excellent choix et, selon moi, la meilleure option si on cherche un goût qui ressemble un peu à celui du lait de vache.

Si vous désirez une option sans sucre, la boisson aux amandes sans sucre offre un goût onctueux. Par contre, prenez le temps de vous habituer à sa saveur particulière; il se peut que vous ne soyez pas convaincu à la première gorgée.

Boisson de riz

Boisson de rizJ’ai essayé le lait de riz l’an dernier, car c’est la seule boisson végétale sans sel que j’ai trouvée. Ce breuvage demande une certaine adaptation, car c’est assez spécial de boire du riz. Par contre, une fois la surprise passée, le lait de riz est onctueux et goûteux. Je vous conseille d’essayer en premier la saveur de vanille si vous êtes réticents à l’idée d’essayer ce nectar.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

La statique retirée sur trois prises

Aimée

Depuis longtemps, j’essaie de ne plus acheter de bébelles à usage unique qu’on jette aussitôt utilisées, et au haut de ma liste se trouvent les feuilles d’assouplissant qu’on met dans la sécheuse. Pour moi, ça frôle le summum du gaspillage. Mais, évidemment, depuis les vêtements ressortent de la sécheuse chargés d’électricité statique; en plus, j’ai un chien et habituellement son poil ne colle pas aux vêtements, mais, à cause de la statique, nous en sommes désormais couverts. J’ai donc fait quelques essais pour une lessive sans statique.

Dans le champ: les petits hérissons qu’on vend dans les boutiques de produits inutiles

IMG_0783

Je me suis fait avoir par ce gadget que j’ai trouvé à la librairie. On promettait sur l’emballage que ces petites balles allaient empêcher les vêtements de s’enrouler sur eux-mêmes (peut-être, mais ça faisait surtout un fracas d’enfer dans la machine). Et il y avait BEAUCOUP de statique à la fin des brassées. Peut-être qu’il y en aurait eu plus si je n’avais rien mis du tout dans la sécheuse, mais la différence n’est pas assez notable pour justifier le fait de payer pour ça. Un gros NON.

Un coup sûr: la boule de papier d’aluminium

IMG_0802

Dans le domaine du beau, bon, pas cher, difficile de faire mieux! On prend trois ou quatre épaisseurs de papier d’aluminium, on les roule en boule, on met ça dans la sécheuse, et le tour est joué! En plus, on peut réutiliser la même boule sans problème pendant des mois. Niveau d’efficacité: très bien. Il reste une petite charge de statique, mais ça n’a aucune commune mesure avec le désastre des hérissons. Une bonne solution qu’on peut aussi combiner à d’autres méthodes, comme la suivante.

Un triple (qui frôle le coup de circuit): le linge imbibé de vinaigre

De loin le meilleur truc que j’ai essayé. Je lavais mes draps et ma robe de chambre, laquelle est un véritable NID à statique. J’ai pris un linge, je l’ai imbibé de vinaigre, je l’ai ajouté à la brassée dans la sécheuse avec la boule d’aluminium. Il n’y avait aucune statique à la fin. Victoire! Par contre, j’admets qu’il y avait un relent de vinaigre sur les tissus, malgré le fait que j’avais ajouté quelques gouttes d’huile essentielle de lavande (aurais-je dû en mettre plus?). J’ai fait mon lit et, quand je me suis couchée, je n’ai pas remarqué l’odeur du tout. Mon chum, lui, trouvait ça inacceptable (il est plus sensible que moi pour ce genre de chose). Si j’étais seule, j’utiliserais le torchon vinaigré tout le temps, mais lui ne veut pas. Je vous recommande de l’essayer pour voir ce que vous en pensez.

N.B. J’ai essayé de mettre du vinaigre dans la laveuse au cycle de rinçage, plutôt qu’au début (ce que je fais souvent en temps normal), avant d’utiliser la boule d’aluminium, mais ça revenait au même que quand j’employais cette dernière toute seule. Le vinaigre dans la sécheuse est vraiment plus efficace.

* * *

Je n’ai donc pas trouvé de truc miracle, cent pour cent sans «effet secondaire». Avez-vous essayé déjà autre chose, de votre côté?

Autres trucs recommandés:

Faire sécher les vêtements moins longtemps. Apparemment, la majeure partie de l’électricité statique se forme quand les vêtements sont déjà secs.

Ajouter un linge imbibé d’eau durant les dix dernières minutes de séchage (je ne l’ai pas essayé encore).

Éviter d’ajouter de l’assouplissant liquide au lavage.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook

Cheveux secs et ternes? Essayez ces masques pour cheveux!

Léonie

J’aime avoir les cheveux longs. Par contre, je maltraite souvent ma chevelure. Je la sèche à l’air chaud au moins 3 fois par semaine et j’utilise le fer plat tous les jours. Mes cheveux ont donc tendance à être secs, surtout au niveau des pointes.

Voici deux masques pour cheveux qui m’aident à minimiser les pointes fourchues et gardent mon cheveu en santé.

Traitement nourrissant, protecteur et embellissant à la phytokératine et au shikakaï pour cheveux ternes de La Prétentieuse.

la prétentieuse

Petite entreprise familiale à Laval, La Prétentieuse offre des produits faits maison avec des ingrédients naturels. J’ai essayé ce traitement il y a un peu plus d’un an et je ne peux m’en passer depuis. Il laisse mes cheveux doux et il m’aide même à combattre mes frisottis. De plus, ma chevelure dégage une odeur exquise grâce à l’huile d’ylang-ylang.

Dans la douche, après avoir lavé vos cheveux, appliquez une petite quantité uniformément sur la chevelure et laissez reposer quelques minutes avant de rincer. Attention à ne pas trop en mettre au niveau des racines, vos cheveux pourraient devenir gras.

Traitement maison à l’huile de ricin et au lait de coco

ricin

J’ai découvert cette recette alors que je cherchais un moyen de faire pousser mes cheveux rapidement à la suite d’une coupe de cheveux trop courte pour moi. L’efficacité de cette recette très simple réside dans le temps de pause. On conseille de le garder le plus longtemps possible, soit de 30 minutes à 4 heures.

Personnellement, je l’ai gardé 2 heures, alors que j’étais chez moi et que je faisais du ménage.

Il suffit de mélanger une quantité égale d’huile de ricin (offert dans les pharmacies) et de lait de coco dans un bol et d’appliquer le mélange dans les cheveux. Après avoir laissé reposer, prenez une douche et lavez bien vos cheveux afin d’enlever tout excédent d’huile.

Vos cheveux seront souples, légers et extrêmement doux. Vous ne pourrez pas vous empêcher de les caresser!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook

Limiter le mal de dos au bureau

Aimée

Évidemment, il n’y a pas de secret: si vous voulez diminuer les répercussions de votre posture de travail sur votre dos, il vous faut investir dans une bonne chaise. Mais même la meilleure des chaises, ajustée au millimètre près, ne peut remplacer les efforts que vous pouvez mettre pour venir en aide à votre dos.

Au-delà du fait de «vous tenir droit», il y a des manières de vous positionner qui vont délester votre dos en faisant travailler d’autres parties de votre corps.

Mauvais exemple: les épaules voûtés. Essayez de ramenez les omoplates l'une vers l'autre dans le dos.
Mauvais exemple: les épaules voûtées. Essayez de ramenez les omoplates l’une vers l’autre dans le dos.

Premièrement, les abdos. Il ne s’agit pas ici de fréquenter le gym assidûment, ni de se coucher tous les soirs par terre pour faire des séries de redressements assis. Il est tout simplement question de faire travailler un peu vos abdominaux quand vous êtes assis. Pour avoir une meilleure conscience de ce que je veux dire, commencer par vous placer debout. Au lieu de penser à serrer votre ventre, penser à allonger votre colonne vers le bas. Tentez de pointer votre coccyx vers le plancher. Vous sentirez votre bassin basculer légèrement vers l’avant.

Mauvais exemple: le bassin est lâché vers l'arrière, ce qui creuse l'arche du dos.
Mauvais exemple: le bassin est lâché vers l’arrière, ce qui creuse l’arche du dos.

Quand vous tirerez votre coccyx vers le bas, vos abdominaux s’engageront automatiquement. Cette manœuvre aura pour effet d’aplatir le bas de votre dos. Vous pourrez ainsi mieux vous adosser à votre chaise lorsque vous le referez assis.

Bon exemple: quand on tire le coccyx vers le bas, la ligne du dos s'aplatit et s'allonge.
Bon exemple: le bassin est tenu au centre, la ligne du dos s’aplatit et s’allonge.

De cette manière, vous délestez le bas de votre dos d’une partie du travail. Il est évident que vous ne pourrez pas rester assis comme ça pendant sept heures d’affilée. Mais, de temps en temps, vous forcer à replacer votre bassin et à engager vos abdos vous donnera un break.

Vous pouvez aussi songer à abaisser votre coccyx en marchant, afin de prendre conscience de votre posture. Vous n’avez bien sûr pas besoin de le faire sans arrêt, mais vous conscientiser permettra de diminuer la pression sur le bas de votre dos et rendra votre position plus naturelle quand vous serez assis, car votre corps s’y accoutumera. Et ça renforcira vos abdos!

Ensuite, vous pouvez faire travailler vos jambes. Pour cela, vos pieds doivent être à plat, soit par terre, soit sur un petit podium. Par contre, il est important que vous puissiez vous appuyez sur quelque chose pour engager les muscles de vos jambes. Une fois assis, écartez un peu les cuisses. Passez votre main gauche sous votre cuisse gauche. Prenez le «gras» qui est sous votre cuisse et tirez-le vers l’extérieur de votre jambe avant de la redéposer sur le siège. Ça ne fera pas mal. 😉 Répétez l’opération de l’autre côté. Si vous avez bien compris, «vers l’extérieur» signifie que vous amènerez la chair de vos deux cuisses dans des directions opposées : vers la droite sous votre cuisse droite, et vice-versa.

Passer ses mains sous ses cuisses pour tirer la chair vers l'extérieur.
Passer ses mains sous ses cuisses pour tirer la chair vers l’extérieur.

Ce simple geste est une façon vraiment facile et efficace de mettre les jambes à contribution. Moi-même, qui ai beaucoup de difficulté à rester assise dans une position (pas juste au travail, mais pour manger, au cinéma, etc.), je trouve que ça m’aide à rester assise droite beaucoup plus longtemps.

Position «paresseuse» ;-)
Position «paresseuse» 😉

Enfin, l’activité physique, quelle qu’elle soit, vous permettra de renforcer votre dos et votre masse musculaire en général. Pour ma part je danse vraiment beaucoup; la danse orientale a musclé le bas de mon dos et je n’ai jamais mal dans cette région. Je recommande aussi le yoga, bien entendu, qui est très efficace pour travailler l’alignement de la colonne.

Position avec les abdominaux et cuisses engagés. Notez que le dos est entièrement appuyé contre le dossier.
Position avec les abdominaux et cuisses engagés. Notez que le dos est entièrement appuyé contre le dossier.

Merci à Gen Larocque, instructrice de yoga chez Element Yoga Montréal, de m’avoir montré comment m’asseoir sur mes cuisses. Et merci à Léonie d’avoir joué les modèles!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.