La ratine et le chanvre

Aimée

Je n’ai plus mes vieilles serviettes; elles étaient un peu différentes (la bourrure était plus épaisse), mais ça vous donne une idée du principe.

Je me suis acheté mes premières serviettes hygiéniques en tissu il y a au moins 10 ans, dans une défunte boutique d’artisans de la rue Bernard. Fabriquées aux États-Unis, elles étaient en ratine et avaient la forme de vrais protège-dessous, avec le petit rabat qui s’attache en dessous (avec un bouton-pression). Elles étaient de couleur foncée, noire ou rouge souvent, pour éviter les taches. À l’arrière, chacune avait une fente dans laquelle on pouvait glisser un autre morceau d’étoffe, une sorte de petite débarbouillette assez épaisse, pliée en trois, qui venait augmenter le niveau d’absorption.

Il s’agissait donc de serviettes très absorbantes, et ça me paraissait pratique de pouvoir enlever la «bourrure» et la déplier pour bien la laver. Or, celle-ci faisait une espèce de motton entre mes jambes et ce n’était vraiment pas très confortable. En plus, la ratine, ce n’est pas nécessairement ce qu’il y a de plus soyeux.

J’utilise une coupe menstruelle (Keeper d’abord, puis Diva Cup) depuis tout aussi longtemps, et il s’agit vraiment de mon «mode de protection» privilégié. La serviette demeure toutefois pratique à des occasions ponctuelles, par exemple si vous avez besoin d’un traitement vaginal, ou au début ou à la fin des règles, pour prévenir les dégâts. Voilà pourquoi, l’an dernier, j’ai été contente de me procurer de nouvelles serviettes hygiéniques écologiques chez La Mistinguette, à Verdun. De marque Öko Créations, ces serviettes s’attachent également avec un petit bouton-pression, mais elles sont plutôt en chanvre. Ainsi, elles sont très absorbantes sans nécessiter une bourrure centrale. On n’a que la serviette, et basta. À mon avis, elles sont donc vraiment plus confortables que mes premiers protège-dessous écologiques; je vous dirais qu’elles sont aussi confortables que des serviettes jetables (si on tient pour acquis que rien ne se compare au fait de ne pas en porter du tout!). Le chanvre est doux, et les modèles sont très coquets.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Source: okocreations.ca

Seul bémol, qui n’est pas très important au bout du compte: la face absorbante de la serviette est blanche. Donc, même si vous portez un soin particulier à vos serviettes, elles resteront tachées (à moins que vous vous acharniez avec de l’eau de Javel, ce qui ne serait pas très écologique en retour!). Pour ma part, une fois que je me suis servie de la serviette, je la rince avant de la faire tremper dans de l’eau avec du vinaigre et quelques gouttes d’huile de melaleuca (tea tree) pour enlever le plus gros du sang. Ensuite, je la lave dans une brassée régulière. On peut laisser sécher les serviettes à l’air libre ou les mettre à la sécheuse (l’étiquette dit que la sécheuse les rendra plus douces, mais que bien sûr c’est moins bon pour l’environnement).

Je m’étais procuré un ensemble de trois serviettes de différentes grandeurs: large, standard, et protège-dessous. Il est cependant possible de n’acheter qu’une seule grandeur ou d’autres types d’assortiments. Je vous invite à consulter le site Internet d’Öko Créations pour vous renseigner sur les modèles offerts et les prix.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Publicités

6 réflexions au sujet de « La ratine et le chanvre »

  1. Petite question : tes serviettes écologiques sont vendues par combien ? Parce qu’il en faut une par jour…J’ai du mal à imaginer que ça puisse être aussi absorbant qu’une serviette jetable et je crois que ça me dégoûterait de « rester dans mon sang » toute la journée :/

    1. Öko Creations offre des paquets de diverses quantités. Mais je n’ai que très rarement utilisé les serviettes pour mes règles; je les porte en guise de prévention, ou lorsque je me fais des traitements qui peuvent occasionner des pertes. Alors oui, j’imagine qu’il en faut plusieurs par jour dans ce cas… Ça revient cher d’un coup, mais au moins c’est bon pendant longtemps…

  2. 🙂 C’est bon à savoir! Pour l’instant, je me contente de la coupe menstruelle tout le temps (et comme c’est fantastique!!), mais il est vrai que parfois je la porte pour pas grand chose en fin de règle! Mais quand même, comme ce n’est pas mauvais de la porter, ça me va! Mais si jamais, je vais réfléchir à cette marque! Je la connaissais déjà pour d’autres de leurs produits, mais je ne savais pas qu’il faisait des serviettes hygiéniques!

  3. Comme j’utilise aussi la coupe menstruelle, je pensais me procurer seulement des protèges-dessous (en cas de fuites), mais je pense qu’avoir une ou deux serviettes régulières serait une bonne idée, surtout que mes règles sont moins prévisibles depuis que j’ai arrêté de prendre la pilule et que je ne les sens pas venir (littéralement)! C’est définitivement mon prochain achat écolo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s