Saint-Valentin, suite et fin: le Nénuphar

Cette bombe pour le bain porte bien son nom: elle flotte à la surface de l’eau comme un vrai nénuphar tout en se dissolvant. Le plus amusant, ce sont les volutes de couleur qui s’en dégagent: roses au début, puis orange, vertes et bleues. Ça crée un beau tourbillon! Si on reste plutôt longtemps dans le bain, l’eau finit par devenir rose limonade.

IMG_0862

Le nénuphar produit aussi un peu de mousse, mais pas beaucoup. Ce n’est pas un choix à faire si vous souhaitez un gros bain moussant. Par contre, elle laisse l’eau onctueuse à cause de ses huiles essentielles. Ça fait deux jour que je l’ai utilisée, et hier j’étais surprise de voir que j’avais encore la peau très douce (je me caressais les bras toute seule!).

L’odeur ne m’a pas marquée… Pas désagréable, mais pas remarquable non plus. Elle ne devait pas être très prononcée (on parle de jasmin, mais aussi de cyprès, et d’habitude je suis fan de conifères! Bon ça y est, j’ai le goût d’en racheter une autre pour réessayer!). Peut-être que ça ressemblait trop au parfum des autres produits que j’ai essayés (il y a encore de l’ylang ylang).

Bref, avec sa mousse délicate et son parfum discret, cette bombe peut plaire à ceux qui trouvent que les produits LUSH sont généralement too much! Moi, en tout cas, j’ai passé un très bon moment. 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Publicités

Une réflexion au sujet de « Saint-Valentin, suite et fin: le Nénuphar »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s