Le yoga thérapeutique: ramollissez-vous

Aimée

Si vous n’avez jamais fait de yoga, vous imaginez peut-être une gang de filles en leggings et tank tops qui ont les membres entremêlés et qui «Ohm» en chœur. Si vous n’avez fait du yoga qu’une ou deux fois dans votre vie, vous vous en souvenez peut-être de manière brumeuse comme d’une des choses les plus difficiles que vous ayez essayé de faire, votre corps éreinté suant et tremblant en essayant de maintenir une pose pendant plusieurs «respirations». Et, si vous en faites de manière régulière, vous savez peut-être qu’il y a un peu de vrai dans tout ça, mais que le yoga, s’il nous convient, est surtout une manière d’apaiser le corps et l’esprit en les ramenant ici et maintenant, tout en y gagnant un entraînement digne de ce nom. Sollicitant la force, la souplesse et l’endurance, le yoga cherche à vous réaligner et à vous «ouvrir» pour libérer le corps des tensions infligées par nos positions de travail, le stress, etc.

J’ai découvert le yoga thérapeutique (restorative yoga) par hasard, quand je n’ai pas pu assister à la classe que j’avais choisie sur l’horaire. Je ne savais pas trop ce que cette appellation recouvrait, mais je n’ai aucun problème à essayer toutes sortes de choses. Au Studio Breathe, j’ai depuis eu l’occasion de faire le cours de yoga thérapeutique avec trois profs: Gen Larocque, James Dylan et Jennifer Kruidbos, et je suis devenue accro.

Le nom anglais le dit bien: restorative, car on cherche vraiment à réaligner le corps, à corriger la position, mais en douceur. On ne vous encourage pas ici à vous dépasser et à aller toujours plus loin, mais à tout simplement être bien et vous détendre dans les positions. Celles-ci se pratiquent généralement par terre, souvent dans un contact prolongé avec le sol, et des blocs, couvertures et autres accessoires viennent vous soutenir afin que vous forciez le moins possible pour les maintenir. On bouge peu, lentement, on garde la pose longtemps. Il en résulte qu’on en ressort tout à fait détendu et sans avoir l’impression de s’être épuisé à la tâche.

Une des positions de base du yoga thérapeutique. Source: http://www.sundarayoga.net

Il est certain que, si vous cherchez une activité pour véritablement vous remettre en forme, vous ne devriez pas vous tourner uniquement vers le yoga thérapeutique, mais plutôt le yoga chaud, etc. Par contre, parfois votre corps a besoin d’une petite pause quand vous pratiquez un entraînement sérieux, et alors c’est tout indiqué. Même chose si vous voulez apprivoiser le yoga et sa dimension spirituelle en douceur – la méditation guidée faisant souvent partie de l’équation –, ou si vous voulez décrocher après une dure semaine.

Namasté! 😉

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le yoga thérapeutique: ramollissez-vous »

    1. Oui! En fait on s’étire mais plus en douceur. C’est plus fait dans la perspective d’un bien-être, de réaligner notre corps, que dans celui de s’entraîner ou de se dépasser, par exemple. Mais on travaille quand même; c’est juste qu’on le fait plus confortablement. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s