À bon entendeur, salut: débouchez vos oreilles!

Aimée

Vous allez trouver que je ne me renouvelle pas beaucoup, mais… après les trucs pour déboucher le nez, voici les trucs pour déboucher les oreilles!

J’ai une oreille qui est vraiment «sensible». Un séjour un peu long dans la douche, une malencontreuse baignade ou, comme cet été, un tour aux glissades d’eau et elle bouche. D’aplomb. Je suis allée aux glissades d’eau à la fin août et j’ai eu l’oreille bouchée jusqu’en novembre, à peu près. Si je me couchais en appuyant mon autre oreille sur l’oreiller, j’étais pratiquement sourde. Et c’est seulement après que je me suis activement «investie» dans des actions pour la déboucher que le problème a été réglé.

En fait, j’en avais d’abord parlé à mon médecin, qui m’a dit que j’avais sûrement un bouchon de cire. Il m’a recommandé d’acheter du Cerumol – des gouttes qu’on applique deux fois par jour dans l’oreille –, mais ça n’a absolument rien donné.

Finalement, un oto-rhino-laryngologiste a donné ces quelques simples trucs à une collègue de Léonie. Je les ai appliqués, et ça a fonctionné. Ça a pris cinq bonnes journées, je dirais, alors il faut être patient et ne pas se décourager.

  • Boire avec une paille le plus souvent possible.
  • Mâcher de la gomme régulièrement – d’ailleurs, Léonie et moi avons testé plusieurs marques de gommes avec pas ou peu de sucre et sans édulcorant, voire biologiques et biodégradables, et nous vous en parlerons sous peu!
  • Se boucher le nez et «souffler» par les oreilles à dix reprises d’affilée. Répéter ceci toutes les heures (je me mettais une minuterie pour y penser).
Un exemple très sérieux depuis une chambre d'hôtel de Québec.
Un exemple très sérieux depuis une chambre d’hôtel de Québec.

Le dernier point est sûrement le plus important. Il faut être assidu, prendre de grandes respirations et souffler un bon coup. Il ne faut pas y aller trop fort, bien sûr, on pourrait se blesser, mais une certaine pression est quand même nécessaire.

Après quelques fois, j’ai commencé à sentir de «l’activité» dans mes oreilles, mais, je le répète, ça ne s’est concrétisé que quelques jours plus tard. Il ne faut pas lâcher!

Avec les rhumes de fin d’hiver, j’espère que ces conseils vous aideront à «garder la tête hors de l’eau»! (OK, pouet pouet… 😉 )

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Publicités

Une réflexion au sujet de « À bon entendeur, salut: débouchez vos oreilles! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s