Pour conserver les fines herbes

Aimée (grâce aux nombreux conseils de Léonie!)

Non mais, y a-t-il quelque chose de plus frustrant que d’acheter de gros bouquets de persil et de les voir se flétrir avant d’avoir pu les manger (même si on en mange trois fois par jour sans arrêt, on n’en vient pas à bout! À moins que vous ayez une grosse maisonnée…)? Je rêve depuis longtemps de cultiver mes propres herbes pour en avoir des fraîches sous la main en tout temps et surtout éviter d’en gaspiller. Malheureusement, je suis mal organisée dans mon logement actuel, je n’ai pas assez d’espace et surtout pas assez de lumière pour avoir autre chose qu’un petit pot dans une de mes fenêtres.

Mais qu’à cela ne tienne! Il y a bel et bien des trucs qui vous permettent de faire durer vos fines herbes plus longtemps que prévu. Et pas besoin d’acheter des cossins comme ça:

C’est cute, mais pourquoi payer pour ça? Source: cuisipro.com

Au frigo: conserver l’humidité

Un premier truc très simple consiste à emballer vos herbes dans un linge humide pour les conserver au frigo. Chez nous, on utilise en fait un essuie-tout imbibé d’eau (je vous conseille l’essuie-tout juste si vous pouvez le composter ensuite!), et on dépose les herbes ainsi enveloppées dans un plat de plastique hermétique. Sans blague, on a conservé du persil comme ça pendant deux bonnes semaines, et il était toujours aussi vert. Après, ça a dégénéré! On peut changer le linge/l’essuie-tout de temps en temps. Et il faut éviter de complètement détremper les herbes!

Ça fonctionne un peu moins bien avec le basilic, par contre, car c’est surtout le froid qui le fait brunir. Pour celui-ci, si vous ne pouvez pas le manger rapidement, on vous conseille plus la congélation.

Au congélateur

Un truc pratique qui vous permettra de gagner du temps: hachez votre bouquet de basilic (ou de n’importe quelle autre herbe) à l’avance. Ensuite, disposez les feuilles dans un bac à glaçons et recouvrez-les d’huile d’olive. Placez au congélateur. Vous avez maintenant des portions individuelles dont vous pouvez vous servir en tout temps. Comme le dit Léo: «C’est génial!»

Sur commenteconomiser.fr, on nous suggère même de les congeler directement dans l’eau (nous ne l’avons pas essayé).

Vous pouvez aussi consulter Dix manières de conserver du basilic; cependant, plusieurs d’entre elles me semblent devoir en altérer le goût! Vous me direz si vous en avez déjà essayé de manière concluante.

Le beau temps donne envie de cuisiner, non? (OK, je l’admets, tout me donne envie de cuisiner… et surtout de manger!)

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s