Archives mensuelles : septembre 2015

Friser ses cheveux sans chaleur et sans dépenser un sou

onie

J’essaie d’utiliser de moins en moins mon fer plat ou mon fer à friser, car mes cheveux sont endommagés par l’utilisation quotidienne de ceux-ci. J’ai testé les rouleaux à friser, mais c’est tout un défi de dormir avec ça sur la tête! Et puis, le look que donnent les bigoudis est un peu trop parfait à mon goût.

Ma grand-mère m’a parlé alors des guenilles. «Dans le temps», comme elle le dit si bien, les femmes prenaient des morceaux de tissu, les déchiraient ou les coupaient en languettes.

Voici comment faire : après la douche, rouler ses cheveux humides à l’aide des morceaux de tissu. Le lendemain matin, il suffit d’enlever les tissus et de secouer sa tête.

That’s it.

Parce que je suis une personne très visuelle, je vous ai détaillé les étapes avec des photos.

Technique:

  • Coupez des lisières de tissu dans un vieux vêtement bon pour la poubelle.

SAM_0285

  • Nouez le bas de la mèche de cheveux que vous aimeriez boucler.

SAM_0288

  • Roulez la mèche de cheveux et nouez-la à nouveau pour qu’elle reste en place.

SAM_0304

Pour créer du volume

  • Si vous aimeriez du volume, mais pas nécessairement des boucles, l’important est d’y aller par grosses mèches.

SAM_0287

  • Utilisez vos doigts pour créer de grosses boucles. Une fois la mèche attachée, mettez une bobépine pour que la mèche reste en place.

SAM_0290SAM_0297

  • Personnellement, je sépare mes cheveux en 5 grosses mèches: mon toupet et 2 mèches chaque côté de ma tête.

SAM_0303

Résultat:

IMG_3876

Pour des boucles

  • Si vous aimeriez des boucles, les cheveux doivent être séparés en plusieurs mèches et les mèches doivent être roulées plus serrées. J’ai fait environ 10 mèches.

SAM_0306SAM_0305

Résultat:

SAM_0315SAM_0316

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Publicités

Un verger écologique et biologique

Aimée

C’est l’automne, c’est la saison des pommes! L’autocueillette est une façon amusante d’en faire provision. Si vous vous souciez d’avoir une alimentation biologique, ou simplement d’encourager des entreprises locales écoresponsables, je vous recommande Le verger bio d’Oka (auparavant le Verger écologique d’Oka)! Tout près de Montréal, ce joli verger tranquille cultive plusieurs variétés de pommes, offertes selon la période où vous vous y rendez (certaines sont plus tardives, d’autres plus hâtives). On y est très bien reçu, dans la plus grande convivialité. Les pommes sont vendues au poids, et on vous recommande d’apporter vos propres sacs (c’est plus écologique!) et même votre pique-nique. Sur place, vous pourrez aussi vous procurer du jus de pomme et d’autres produits maison, dont des biscuits et du potage.

Veuillez noter que le verger est fermé les mardis et mercredis, mais qu’il sera ouvert à l’occasion de l’Action de grâce. Malheureusement, depuis l’an dernier, il est interdit d’y amener un chien (ce qui me rend très triste, car je me faisais une joie d’y retourner avec le mien – c’est frustrant de devoir payer pour les propriétaires irresponsables!).

Le reste de l’année, il est possible de se procurer des pommes du Verger bio d’Oka en se rendant à divers points de chute dans les régions de Montréal, de Lanaudière et des Laurentides. Ceux-ci varient souvent, alors, pour plus d’informations, consultez la page Facebook du Verger, ou écrivez un courriel aux propriétaires.

La dernière fois que j’y suis allée, j’ai fait des tartes aux pommes! Vous, avez-vous une recette de pommes incontournable à nous partager? 🙂

Verger bio d’Oka
445, rang de l’Annonciation
Oka (Qc)

Photo: Léonie Landry
Photo: Léonie Landry

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Dentifrice au charbon activé

Léonie

Il y a un an, j’ai testé le charbon activé pour blanchir les dents. J’avais eu un excellent résultat en quelques jours seulement. Eclectik Girl, une blogueuse, avait laissé un commentaire sur ce billet en me mentionnant qu’elle avait testé un dentifrice au charbon.

J’étais curieuse alors je suis allée voir la recette sur son site et j’ai décidé de l’essayer.

Voici la recette. Les quantités sont approximatives.

  • 30 ml d’huile de noix de coco
  • Le charbon activé de 3 capsules
  • Quelques gouttes d’huile de menthe poivrée (la recette originale est avec de l’huile de citron)

Étape 1: Faire fondre l’huile de noix de coco. Vous pouvez placer un petit bol avec l’huile dans un plus grand bol d’eau chaude. Le contact de l’eau chaude avec le petit bol fera fondre l’huile de noix de coco efficacement.IMG_4248

Étape 2: Ajouter quelques gouttes d’huile de menthe poivrée ou de citron au mélange.

IMG_4250

Étape 3: Ajouter le contenu de 3 capsules de charbon activé. Bien mélanger le tout.

IMG_4253

Étape 4: Mettre le mélange dans un pot (j’ai pris un pot de crème vide que j’avais bien lavé).

IMG_4256

Je suis toujours sceptique en ce qui concerne les dentifrices maisons, car j’ai peur d’endommager mes dents. J’avais donc décidé de me brosser les dents avec mon dentifrice maison seulement le soir. J’ai vu rapidement une différence sur le plan de la blancheur de mes dents. Le charbon activé fonctionne très bien.

Par contre, après seulement trois jours, j’ai commencé à me brosser les dents avec mon dentifrice traditionnel avant de prendre celui au charbon. Peut-être que ce dentifrice maison est amplement suffisant pour maintenir mes dents en bonne santé, mais je ne suis pas prête à pousser l’expérience assez loin pour le découvrir.

J’ai visité mon dentiste il y a quelques semaines et il m’a mentionné que l’émail de mes dents était endommagé. Lorsque je lui ai demandé ce qui causait ce genre de dommage, il m’a expliqué que les dentifrices granuleux (comme les dentifrices blanchissants ou les dentifrices maison au bicarbonate de soude) usaient l’émail des dents. Comme ce dentifrice au charbon est granuleux, je crois qu’il serait préférable d’y aller molo si vous l’essayer pour ne pas causer de dommage à vos dents.

Est-ce que quelqu’un a utilisé ce genre de recette maison pendant une longue période? Je serais curieuse d’avoir vos commentaires…

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Chaussure à son pied

Agrandir les souliers de cuir et éliminer les cernes d’eau

Aimée

Je m’achète rarement (voire jamais) des souliers en ligne et les seules fois où je le fais, ils ne me font pas… évidemment! Alors que, dans tous les magasins de la ville, je porte la même pointure. J’ai craqué pour ces superbes Miz Mooz que j’admirais depuis des mois – voire des années! – et que je pouvais enfin me permettre parce qu’elles étaient en solde. Pas question que je m’en défasse… même si j’arrivais à peine à entrer mes pieds dedans et que je ne pouvais pas les supporter plus de dix minutes.

Je pense que je dois ici vous préciser que je ne porte jamais de talons hauts (oui, pour moi, ça compte pour des talons hauts!) et que je ne possède pas beaucoup de paires de souliers. Donc j’étais donc étrangement obsédée par celle-ci en particulier! 😉

J’ai essayé plusieurs trucs que j’ai trouvés en ligne, mais certains ne convenaient pas du tout, par exemple les mouiller et les enfiler avec de gros bas… parce que c’était encore plus impossible de rentrer mes pieds dans les souliers avec des bas!

Les souliers pré-opération agrandissement
Les souliers pré-opération agrandissement

Ce que j’ai fait: j’ai rempli d’eau des sacs Ziploc, que j’ai ensuite placés dans les chaussures avant de les remiser au congélateur. En gelant, l’eau occupe plus de place et ça étire le cuir des chaussures. J’ai ensuite porté ces dernières longtemps et le tour était joué. MAIS…

L’eau a fui durant le processus et mes chaussures étaient décorées de superbes cernes. Je vous suggère donc de vous assurer que les sacs que vous utiliserez sont parfaitement étanches avant de procéder! C’était maintenant l’heure d’essayer un nouveau truc virtuel! 😉

J’ai vaporisé mes chaussures avec un mélange d’eau et de vinaigre, que j’ai essuyé immédiatement. Ensuite, j’ai frotté de la Vaseline sur les souliers. Ça a très bien fonctionné, mais il a fallu que j’attende quand même un peu avant de voir l’effet.

D’ailleurs, je vous recommande d’étendre l’eau vinaigrée et la Vaseline sur toute la surface des souliers, et non pas juste sur les cernes, car ensuite il en résulte une différence de teinte (peut-être pas sur des souliers noirs; les miens étant rouges, ça paraissait). Cependant, après plusieurs jours, la différence n’était presque plus notable.

Deux semaines après avoir subi le nettoyage, mes souliers ont une teinte assez uniforme et on ne distingue plus vraiment les cernes
Deux semaines après avoir subi le nettoyage, mes souliers ont une teinte assez uniforme et on ne distingue plus vraiment les cernes

Donc, même si vos souliers vous font, mais que vous vous faites prendre par un gros orage, vous pourrez essayer cela! 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

C’est le temps des courges!

Léonie

L’an dernier, au lieu d’aller aux pommes, j’ai décidé d’aller aux courges!

Connaissez-vous La Courgerie? En plein cœur de la région de Lanaudière, cette ferme offre des dizaines de sortes de courges différentes. Il est possible d’aller les cueillir soi-même dans leur immense champ ou de les choisir dans leur étable.

IMG_3257La famille Coutu, propriétaire depuis des générations, nous accueille chaleureusement et simplement. Fiston aide au stationnement, maman nous renseigne sur les courges, grand-papa nous fait faire une promenade guidée autour du champ (en tracteur, évidemment !).

Pour faire changement de la cueillette des pommes, je vous suggère d’aller y faire un tour ! Personnellement, je suis revenue avec plusieurs courges, la tête pleine de recettes. Voici ma recette de muffins à la courge buttercup.

Muffins à la courge (environ 18-20 muffins)IMG_3304

  • 1 courge buttercup (environ 3 tasses)
  • 2 œufs (moi, j’ai remplacé par 3 c. à soupe de chia moulu dans ¼ tasse d’eau)
  • 1/3 tasse d’huile végétale
  • 2 tasses flocons d’avoine rapide
  • 2 tasses de farine à pâtisserie
  • 1 tasse de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 2 c. à thé de poudre à pâte
  • de l’eau
IMG_3305
Courge Buttercup

Piquez la courge à plusieurs endroits avec une fourchette et mettez-la entière au four à 300 F environ une heure, sur un plateau (je vous suggère de mettre du papier d’aluminium dans le fond du plateau pour éviter les dégâts.) Quand la courge est tendre, sortez-la et laissez-la refroidir un peu.

Lorsque qu’il est possible de manipuler la courge, pelez sa peau, enlevez les pépins et écrasez sa chair dans une assiette jusqu’à ce que vous obteniez une purée.

Dans un grand bol, mélangez tous les ingrédients secs (avoine, farine, sucre, bicarbonate de soude, sel et poudre à pâte.)

Dans un autre bol, mélangez la purée de courge avec l’huile et les œufs (ou les grains de chia dans l’eau pour une version végétalienne) jusqu’à ce que le tout soit uniforme.

Versez le bol de courge dans le bol d’ingrédients secs et mélangez. Ajoutez de l’eau petit à petit, jusqu’à ce que vous arriviez à la consistance désirée. La consistance du mélange devrait moins liquide que celui d’un gâteau.

Versez le mélange dans un moule à muffins et mettez-le au four à 350 F pendant 18-22 minutes, dépendamment de la puissance de votre four.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.