Téo Taxi: les voitures vertes

Aimée

Par les temps qui courent, en raison d’un budget un peu serré j’ai tenté d’éviter le plus possible de prendre le taxi. Je m’arrangeais pour pouvoir revenir avec une Auto-Mobile de Communauto ou bien, si je comptais boire, pour rentrer au plus tard par le dernier métro. Mais, avec la venue de Téo Taxi, j’ai été intriguée par leur concept, par le fait qu’ils détiennent un vrai permis de taxi (pas d’ambiguïté!) et, surtout, séduite par le fait que ce sont des voitures 100% électriques. Il n’en fallait pas plus pour que j’installe l’application sur mon téléphone et que je l’essaie à la première occasion.

Il est à noter que Téo Taxi ne dessert pour l’instant qu’un certain périmètre sur l’île de Montréal.

151118_i08ty_flotte-taxi-teo_sn635
Source: radio-canada.ca. Le stationnement de Téo est à Pointe-Saint-Charles, tout près de chez moi.

Comment ça marche?

Étant mal à l’aise avec ses politiques, je n’ai jamais essayé le service Uber; je ne peux donc pas comparer. Par contre, je pense que l’application de Téo fonctionne sensiblement de la même façon. On se crée un profil avec photo. Le service de géolocalisation nous informe en tout temps de la distance de la voiture la plus proche (par exemple, si j’ouvre l’application, ça va afficher «10 minutes»). Lorsqu’on commande le taxi, on reçoit une confirmation quand le chauffeur accepte la course, et on peut voir la voiture s’acheminer vers nous sur une carte, avec une estimation de la durée en temps réel. On sait donc si on a le temps d’aller faire pipi ou de dire au revoir à ses amis. 😉 À l’arrivée du taxi, on reçoit un message texte.

J’ai eu la chance pour ma première course de monter à bord de la fameuse Tesla, aux sièges en cuir et au tableau de bord plus gros que mon écran d’ordinateur! Le chauffeur était très courtois et avait une conversation agréable. Il m’a d’ailleurs confié qu’il avait été chauffeur de taxi par le passé, puis qu’il avait arrêté car plusieurs aspects de l’industrie le dérangeaient. Ce n’est qu’avec la venue de Téo Taxi qu’il s’y est remis, car selon lui cette compagnie est plus en adéquation avec ses valeurs.

Pas besoin d’argent… comptant!

Au moment où on s’inscrit sur Téo Taxi, on entre notre numéro de carte de crédit. On sélectionne également un pourcentage par défaut pour le pourboire. Ainsi, quand la course s’achève, pas besoin de payer! Cela est fait automatiquement et un reçu est envoyé par courriel, ce qui facilite l’archivage pour les travailleurs autonomes comme moi. Il est donc possible, par ailleurs, de commander un taxi même sans argent ni portefeuille.

Côté prix, je vous dirais que le total de ma course, incluant pourboire, équivalait à ce que je paie normalement en taxi «ordinaire», mais cette fois sans pourboire. Je ne sais pas si on peut en déduire que c’est moins cher; peut-être suis-je juste tombée sur un chauffeur très efficace!  Par contre, je pense que le pourboire s’applique après taxes, donc il se peut que je reconsidère et que je règle mon taux de pourboire un peu à la baisse. Évidemment, cela ne peut pas se comparer au coût du libre-service de Communauto, où le même trajet coûte cinq fois moins cher à peu près! (Je n’ai pas essayé Car2go.) Mais il y a des moments où on n’est pas en état de conduire! 😉

Ainsi, je vous dirais que j’ai été très satisfaite par la facilité de l’expérience, et que je considérerai très certainement Téo Taxi pour de futurs déplacements. Des voitures sans émission, on aime ça. ❤

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s