Archives mensuelles : février 2017

Entretenir sa poêle de fonte

Léonie

Ma grand-mère m’a donné sa poêle de fonte, qu’elle avait depuis au moins 30 ans.

Ces poêles ne sont pas tuables, mais elles demandent de l’entretien.

Après l’avoir utilisé quelques mois, j’ai décidé de lui faire une petite cure de jeunesse pour lui redonner son éclat d’antan. J’ai même trouvé cette vidéo d’instruction sur YouTube qui détaillait les étapes que ma grand-mère m’avait données.

Pour ceux et celles qui aimeraient avoir les instructions en français, voici les grandes lignes :

img_5904

  • Récurer la poêle à l’eau chaude avec une laine d’acier pour enlever la rouille et les résidus accumulés avec le temps. Il est important de récurer la poêle entière (intérieur et extérieur, incluant la poignée).
  • Bien sécher la poêle, tout d’abord avec une serviette et par la suite en la faisant chauffer sur la cuisinière. En la faisant chauffer, vous éviterez de la faire rouiller.
  • À l’aide d’un essuie-tout, répartir de l’huile uniformément sur la poêle (intérieur et extérieur, incluant la poignée). L’huile de canola est l’huile la plus utilisée pour cette étape, mais si vous avez de l’huile de lin, celle-ci est reconnue pour être plus robuste et être antiadhésive plus longtemps. Si c’est la première fois que vous entretenez votre poêle de fonte, il est recommandé de mettre deux couches d’huile. Il est important d’essuyer le surplus d’huile, car trop d’huile pourrait rendre la poêle collante au toucher.
  • Mettre au four entre 450°F et 500°F pendant une heure. Il est important que la température soit élevée afin que l’huile pénètre bien la poêle, sinon elle pourrait ressortir collante.
  • Une fois l’heure écoulée, éteindre le four et laisser la poêle refroidir

 

Mon expérience :

Ne soyez pas naïfs comme moi… J’ai mis la poêle au four alors qu’il faisait -20 dehors en me disant que la chaleur allait réchauffer l’appartement… Je n’avais pas pensé à la fumée! Résultat? J’ai dû laisser les fenêtres ouvertes pendant 1 heure… Et je ne vous parle même pas de l’odeur!

La poêle de ma grand-mère est redevenue antiadhésive, mais l’huile a fait des coulisses et des taches à l’intérieur, donc elle n’a pas l’air d’avoir retrouvé son éclat.

img_5928

J’ai appelé grand-maman pour lui demander comment elle entretenait ce genre de poêle « dans le temps ». Elle m’a dit qu’elle frottait la poêle avec du gras de lard et qu’elle la faisait chauffer quelques minutes sur la cuisinière. Honnêtement, cette technique semble plus facile et tout aussi efficace. L’important est que le corps gras de la poêle fume quelques minutes. La prochaine fois, je suivrai les conseils de grand-maman (mais avec de l’huile, pas du gras de lard).

Et vous, avez-vous une technique d’entretien pour votre poêle en fonte? N’hésitez pas à partager vos conseils!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

 

Publicités

Testés et approuvés: les tampons démaquillants Lötus!

Aimée

Il y a un petit bout, Léonie vous parlait des tampons démaquillants Le petit mousse qu’elle avait essayés. Pour ma part, j’utilise depuis un moment ceux d’Öko Créations. Toutes ces marques offrent l’avantage d’un produit de qualité réutilisable qui nous permet de nous démaquiller sans polluer. 😉

J’ai récemment eu la chance d’essayer les tampons démaquillants de la gamme québécoise Lötus, et la chose que j’ai tout de suite adorée, c’est qu’ils sont hyper doux!!! Ils sont composés à 70% viscose de bambou et à 30% coton bio, et c’est un vrai plaisir de se les passer dans le visage. La seule amélioration que je pourrais recommander, ce serait de distinguer chaque tampon par un petit ourlet de couleur – ou par tout autre moyen –, car il est agréable de pouvoir ainsi les différencier et savoir lesquels on a utilisés. Sinon, je suis conquise.

lotus_makeup
Les tampons Lötus et leur pochette de rangement. Source: omaiki.com

Ces tampons démaquillants se lavent à la machine ou à la main.D’ailleurs, un avantage que j’ai observé par rapport aux autres tampons que j’ai pu essayer, c’est qu’ils se nettoyaient plus facilement, en ce sens qu’ils restent moins tachés. Je les rince après utilisation et les mets dans ma lessive ordinaire par la suite. Ça peut prendre un certain temps avant que je les lave, car je ne me maquille pas souvent. Mais, quand je le fais, c’est généralement pour des spectacles de danse, donc j’utilise un maquillage assez épais fait pour durer. Malgré le délai plus ou moins long avant le lavage, j’ai trouvé que les tampons Lötus demeuraient plus blancs. Bien sûr, ils ne restent pas immaculés, mais ils n’ont pas l’air «préutilisés» même quand ils sont propres! D’ailleurs, un petit truc pour les blanchir: exposez-les à la lumière du jour.

Vous aimeriez essayer les tampons démaquillants Lötus ? Ça tombe bien, car nous avons un petit ensemble à faire tirer! Rendez-vous sur notre page Facebook pour les détails!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.