Archives pour la catégorie Environnement

Concours Expo manger santé et vivre vert!

Léonie

Aimée et moi adorons l’Expo manger santé et vivre vert qui a lieu chaque année au printemps. C’est le moment parfait pour découvrir de nouveaux produits et adopter de nouvelles habitudes de vie saine!

Avec 3 scènes éducatives, plusieurs conférences et démos, des centaines d’exposants, dont plusieurs qui offrent des dégustations de leurs produits, l’Expo vous promet de belles découvertes en cette 19e édition!

Plusieurs commerçants en profitent pour offrir aux visiteurs des rabais avantageux sur leurs produits. Je vous conseille d’apporter des sacs réutilisables et votre liste d’épicerie, car vous risquez de revenir bien chargémanger-sante-visuel-evenement.jpg!

Ça vous intéresse d’aller y faire un tour? Nous avons une paire de billets pour Montréal à faire tirer! Rendez-vous sur notre page Facebook pour participer. Le concours prendra fin le 6 mars à 20h. Bonne chance!

Publicités

Effacer ses vieux courriels: un geste écolo

Aimée

Au registre des gestes simples auxquels on peut recourir au quotidien pour être plus vert, il y a l’économie d’énergie. La consommation d’électricité, ça comprend au premier chef le chauffage et l’éclairage, mais l’utilisation d’Internet et des ordinateurs en général en constitue une part grandissante. Alors qu’on considère souvent que recourir à des services en ligne, comme pour faire sa déclaration d’impôt, est plus écologique car on économise alors beaucoup de papier, on se représente mal le coût énergétique de telles mesures.

Selon le site Made in Marseille, qui lui-même cite Newmanity – un service de courriel qui se veut éthique sur le plan des données personnelles, et écoresponsable –: «L’énergie utilisée pour stocker 1 Gb pendant 1 an est de 32,1 kWh.
Le poids moyen d’un e-mail étant de 230 kb, un mail stocké inutilement pendant un an consomme 7,4 Wh.
Le stockage inutile de 30 mails gaspille donc 222 Wh, soit autant qu’une lampe basse consommation 9Wh laissée allumée une journée entière (216 Wh) !» Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

Éliminer des messages désuets, c’est donc une bonne habitude à prendre, et ça ne demande que quelques minutes dans votre journée.

Pensez également à paramétrer les options de vos ordinateurs afin que vos écrans s’éteignent et que vos disques durs tombent en veille. 🙂

newmanity-campagne-30-mails-1000-arbres-V3B
Source: madeinmarseille.net

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

On a testé: des gommes à mâcher plus naturelles et moins polluantes

Aimée

Quand j’ai eu l’oreille bouchée pendant longtemps, on m’a appris que mâcher de la gomme faisait partie des trucs qui aidaient à déboucher les oreilles. Sur le coup, je n’étais pas super enchantée, car je venais de couper le sucre. Bien qu’un morceau n’en contienne souvent qu’une quantité négligeable, l’idée de réacquérir le goût m’embêtait. Je n’étais pas plus chaude à l’idée de consommer des édulcorants chimiques. De plus, la gomme n’est en général pas biodégradable, du moins pas à court terme. Je n’avais pas trop le goût de polluer ainsi. Mais, parce que mâcher de la gomme est somme toute agréable, et que cela aurait même des effets bénéfiques sur la santé, dont celui de réduire le stress, selon Radio-Canada, Léonie et moi avons testé quelques gommes qui se vantent d’être plus naturelles.

Celle que je n’ai pas du tout aimée: la gomme Pür, la m’as-tu vue

IMG_3664

Sans aspartame, la gomme Pür est sucrée avec du xylitol, à base de maïs. Elle serait sans danger pour les diabétiques. Elle est également sans OGM, sans gluten (dah!), vegan (on l’espère bien), sans produits laitiers (ben là, on vient de dire que c’est vegan!) et sans noix ni soya! Vous l’aurez compris, cette gomme est une m’as-tu vue qui essaie de suivre tous les courants alimentaires à la mode! 😉

Par contre, nulle part sur le site on ne parle d’une absence de résine synthétique ni de biodégradabilité. Cette gomme mise uniquement sur l’absence d’aspartame et d’édulcorants artificiels.

Léonie a bien aimé la variété Wintergreen («menthe rafraîchissante») de cette gomme, alors que moi, qui ai goûté à la saveur menthe-grenade, je l’ai trouvée détestable. Le mélange des goûts était des plus étranges et très prononcé, de sorte que, paradoxalement, ça me donnait l’impression de mâcher quelque chose de chimique. Comme les autres gommes que nous avons essayées, le goût ne dure pas très longtemps.

Nous nous la sommes procurée à La Pomme d’Api, mais elle bénéficie d’une distribution à grande échelle et vous ne devriez pas avoir de difficulté à la trouver si vous souhaitez l’essayer.

Ma préférée: la gomme Chicza, la gomme ancestrale

IMG_0929

Comme l’annonce le site Internet, qui table vraiment sur la biodégradabilité et la certification biologique pour se démarquer des «gommes chimiques», cette gomme est entièrement faite à base de chicle, la résine de l’arbre mexicain chicozapote. On l’appelle la gomme maya, car apparemment c’est une recette ancestrale qui remonte à l’Antiquité! On nous assure d’ailleurs que les forêts qui servent à la production de la gomme sont bien conservées. On y ajoute du sucre «naturel» (sirop d’agave) et des arômes.

Il s’agit de ma préférée car j’aime le goût. La discrète saveur d’arbre qui la parfume me plaît. Je jure surtout par celle à la cannelle, mais j’ai goûté à la menthe et à la lime également. La texture est aussi très agréable à mâcher. Le bémol: pour elle non plus, le goût ne dure pas longtemps. C’est un petit plaisir ponctuel.

Elle se trouve dans plusieurs magasins d’aliments naturels, entre autres La branche d’olivier et La Pomme d’Api.

Des avis mitigés: Glee Gum, qui manque un peu de colonne

IMG_0928

Ici aussi, on nous promet du 100% naturel: pas de préservatifs, pas d’édulcorants, pas de couleurs ni d’arômes artificiels. On utilise du sucre de canne et du sirop de riz brun. Elle aussi à base de chicle, dont la culture serait respectueuse de l’environnement, elle serait biodégradable. Son emballage est recyclable.

J’ai goûté à celle à la cannelle, mes amies à celle au melon d’eau. Elles ne l’ont pas du tout aimée! Le goût leur déplaisait. Quant à moi, je trouvais le goût agréable; la cannelle est ici piquante, un peu comme dans les cœurs à la cannelle de Saint-Valentin, alors que celle de la gomme Chicza est plus douce. Par contre, j’aimais moins la texture. Après quelques «mâchées», elle devient une espèce de mince filet sans corps. Pour remédier à cela, je mâchais deux carrés à la fois, ça donnait un peu de consistance. Donc, c’était bien, mais je préfère l’autre.

Nous avons aussi acheté cette gomme à La Pomme d’Api, mais elle est bien distribuée ici et j’en ai vu souvent ailleurs.

Si vous avez d’autres marques à nous conseiller, ne vous gênez pas!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Marche pour l’environnement

Léonie

Thunderclap-1-FR.jpg

Ottawa, et plus de 2 000 villes à travers le monde, organise une grande marche le 29 novembre à l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur le climat, à Paris.

La marche 100 % possible pour le climat, les solutions et la justice climatique a pour but d’inciter les dirigeants de ce monde à agir relativement aux changements climatiques en investissant dans des énergies renouvelables et des solutions durables.

Vous êtes intéressé à aller marcher dimanche, mais n’avez pas de moyen de vous y rendre? Des navettes gratuites en partance de plusieurs villes du Québec et d’Ontario peuvent vous y amener. Voici le lien pour réserver votre place.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Brosse à cheveux en bambou

Léonie

Jusqu’à tout récemment, je n’avais qu’une brosse cheap du Dollarama pour me brosser les cheveux. Je voulais une nouvelle brosse, mais celles que je trouvais ne me satisfaisaient jamais. Et elles sont souvent trop chères, prétextant rendre la chevelure plus brillante ou plus épaisse. Je n’y crois pas trop…

Puis j’ai vu chez Winners les brosses à cheveux écologiques en bambou Cala.Cala

Je ne vous dirai pas que cette brosse rend ma chevelure extraordinaire. Mais je vous dirai qu’elle ne tire pas les cheveux et qu’elle rend le brossage facile. Elle est faite en bambou, ce qui est plus écologique que du plastique. Et chez Winners, j’ai acheté ma brosse à cheveux pour 6 $.

Cala a une belle sélection de peignes et de brosses, en plus d’offrir un choix de pinceaux à maquillage. Chez Winners, la sélection risque par contre d’être plus restreinte.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Electrobac.com: pour savoir où recycler ses articles électroniques

Aimée

Cliquez ici: Électrobac.com

Grâce à ce site, vous pouvez repérer, dans les grandes régions de Québec et de Montréal, des bacs où recycler chargeurs, cellulaires, cartouches d’encre et autres petits articles électroniques. Dans la section «Quoi recycler», on offre aussi des liens vers les points de dépôt de piles et d’ampoules, administrés par d’autres programmes. Une bonne façon de diminuer les déchets… ou de cesser de les accumuler en vous promettant de vous en défaire un jour! 😉

Source: HEC.ca

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Les cotons-tiges: un mal nécessaire?

Aimée

Cet été, Hélène Laurin m’a posé une question sur notre page Facebook (désolée, Hélène, je suis très lente, mais je finis généralement par aboutir!): y a-t-il des options plus écologiques que des cotons-tiges pour se curer les oreilles, si on excepte le lavage «à la mitaine»?

Premièrement, je me suis informée et je peux vous dire que les cotons-tiges de marque Q-tips sont compostables, car ils sont composés de coton et la tige centrale, de carton. Les cure-oreilles d’autres marques sont souvent montés sur des tiges de plastique; à moins de couper et de composter les bouts, puis de recycler la tige, ça finit malheureusement dans la poubelle! 😉

Je suis ensuite tombée par hasard sur ces cure-oreilles de marque Organyc, à la boutique La Brande d’olivier, à Verdun :

IMG_1242

Ils sont également compostables, faits de coton – biologique cette fois – et de carton. Ça nous offre l’occasion d’encourager une compagnie à plus petite échelle que le géant Unilever. Pour ma part, je les trouve bien efficaces. J’ai demandé à mon chum de les essayer, car il ne jure que par les Q-tips originaux! Il déteste les marques génériques, qui selon lui manquent de coton (au point que ça lui ferait mal à l’oreille!). Alors, son verdict: les cotons-tiges Organyc ne sont pas «cheap», mais le coton est un peu serré au bout. Ils sont donc tolérables, mais selon lui pas à la hauteur des vrais de vrais Q-tips! Je vous laisse en juger par vous-même, si le cœur vous en dit. Par ailleurs, Organyc vend aussi des serviettes hygiéniques et autres produits pour les femmes, aussi à base de coton biologique.

Un cure-oreille réutilisable

Par curiosité, j’ai fouillé sur Internet et j’ai découvert l’Oriculi de Lamazuna, un bâtonnet de bambou réutilisable; fini, cotons-tiges et déchets!

Source: lamazuna.com

Il s’agit donc d’une solution à la fois économique et écologique. Je ne me le suis pas procuré encore, donc je ne l’ai pas essayé; cependant, je peux vous dire que la blogueuse de Pimp and pomme avoue avoir été très sceptique au départ, avant de finalement l’adopter. Si vous vous laissez tenter, ne manquez pas de me donner votre opinion! J’avoue pour ma part être très intriguée. Même si je composte mes cotons-tiges, l’élimination des déchets à la base est bien sûr un idéal que je vise! 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Un verger écologique et biologique

Aimée

C’est l’automne, c’est la saison des pommes! L’autocueillette est une façon amusante d’en faire provision. Si vous vous souciez d’avoir une alimentation biologique, ou simplement d’encourager des entreprises locales écoresponsables, je vous recommande Le verger bio d’Oka (auparavant le Verger écologique d’Oka)! Tout près de Montréal, ce joli verger tranquille cultive plusieurs variétés de pommes, offertes selon la période où vous vous y rendez (certaines sont plus tardives, d’autres plus hâtives). On y est très bien reçu, dans la plus grande convivialité. Les pommes sont vendues au poids, et on vous recommande d’apporter vos propres sacs (c’est plus écologique!) et même votre pique-nique. Sur place, vous pourrez aussi vous procurer du jus de pomme et d’autres produits maison, dont des biscuits et du potage.

Veuillez noter que le verger est fermé les mardis et mercredis, mais qu’il sera ouvert à l’occasion de l’Action de grâce. Malheureusement, depuis l’an dernier, il est interdit d’y amener un chien (ce qui me rend très triste, car je me faisais une joie d’y retourner avec le mien – c’est frustrant de devoir payer pour les propriétaires irresponsables!).

Le reste de l’année, il est possible de se procurer des pommes du Verger bio d’Oka en se rendant à divers points de chute dans les régions de Montréal, de Lanaudière et des Laurentides. Ceux-ci varient souvent, alors, pour plus d’informations, consultez la page Facebook du Verger, ou écrivez un courriel aux propriétaires.

La dernière fois que j’y suis allée, j’ai fait des tartes aux pommes! Vous, avez-vous une recette de pommes incontournable à nous partager? 🙂

Verger bio d’Oka
445, rang de l’Annonciation
Oka (Qc)

Photo: Léonie Landry
Photo: Léonie Landry

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Sus aux moustiques!

Aimée

La récente condamnation de la citronnelle par Santé Canada en a surpris plus d’un: voilà des années que beaucoup se fiaient à ce produit naturel pour éviter les chasse-moustiques utilisant des ingrédients polluants. Cependant, l’agence est revenue sur sa décision en février dernier. Mais y aurait-il d’autres trucs naturels vers lesquels se tourner?

Un ami m’avait fortement intriguée en publiant sur Facebook qu’il avait utilisé de l’herbe à chat en vaporisateur – et non en aérosol, ceci étant nocif pour l’environnement – pour se prémunir contre les maringouins lors d’une randonnée. Évidemment, il fallait que j’essaie ça! J’ai passé une semaine dans Lanaudière à la fin juin, et vous vous doutez bien que j’ai eu l’occasion de mettre le truc à l’épreuve! D’ailleurs, il faut bien dire que, même si vous achetez un chasse-moustique très efficace, des vêtements couvrants ne sont pas de trop à cette période.

Je me suis vite aperçue que l’herbe à chat n’est pas inefficace du tout, mais il faut en appliquer souvent, surtout si on s’aventure dans des secteurs très boisés. Lors de ma première promenade, je n’avais pas ma bouteille avec moi et je l’ai regretté très rapidement. Mon chum – éternel sceptique en ce qui concerne les solutions naturelles – s’était mis du Muskol et n’a presque pas eu de problème.

Mon vaporisateur à gauche, le Muskol de mon chum à côté.

Donc, si on en met souvent, ça va, mais ça peut devenir lassant. En une semaine, j’ai presque terminé ma bouteille de 90 ml. J’ai commencé à utiliser du Muskol aussi et, même si ça ne sent pas très bon, ça durait plus longtemps.

Cependant, je dois vous aviser que je suis un aimant à moustiques!! Partout où je vais, je les attire et mes amis me niaisent en me disant qu’ils vont toujours m’amener à la campagne, car tous les maringouins sont sur moi et pas sur eux. Donc, ça se peut que l’herbe à chat soit plus efficace sur vous que sur moi. 😉

J’ai appris cette semaine que La Prétentieuse avait fabriqué un chasse-moustique. D’après ce que je peux constater, il n’est pas encore offert sur le site, mais il le sera sous peu! Ils en sont à l’étape de le nommer et de l’étiqueter. Si jamais je l’essaie, je vous tiendrai au courant!

Par contre, j’ai eu la chance de recevoir un échantillon de la cold cream avoine, miel et poire dans ma dernière commande, et je l’ai utilisée pour traiter mes innombrables piqûres. J’en ai été très satisfaite!

Source: lapretentieuse.com

C’est sûr qu’au début, je pensais: «Ah, c’est dur à dire; ce n’est peut-être pas la crème qui fait effet, peut-être que l’irritation de la piqûre s’est juste estompée d’elle-même avec le temps.» Mais laissez-moi vous dire que, quand je ne l’avais pas à portée de la main, ça chauffait longtemps! Et, quand je l’appliquais sur certaines piqûres mais que j’en négligeais d’autres (si elles étaient, par exemple, sous mes vêtements), je constatais rapidement que les premières s’apaisaient alors que les autres me fatiguaient toujours. Je vous la recommande donc; elle a aussi d’autres usages, pour calmer les coups de soleil et les fesses de bébé irritées, par exemple.

Je ne connais donc pas de solution miracle; vous, avez-vous d’autres conseils à partager?

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Vélo Festif: un concept unique à découvrir à Montréal!

Léonie

Pour mon anniversaire, mon amie Isabelle m’a donné un billet pour l’accompagner à bord du Vélo Festif. Vous connaissez?

11147854_1588607694738036_1169418349498759629_n
Fred et Gab – http://www.facebook.com/velofestifmontreal

Les propriétaires et chefs d’orchestre du Vélo Festif sont Gab et Fred, deux cousins qui ont décidé il y a six mois d’acheter le fameux vélo et de le faire livrer d’Asie. Le concept est très prisé dans ce coin du globe, mais méconnu encore à Montréal.

J’avoue que je ne savais pas à quoi m’attendre. Nous allions embarquer sur un gros vélo d’une capacité de 16 personnes et pédaler dans les rues du Plateau, en faisant deux arrêts pour boire de la bière. Je trouvais que ça avait l’air pas mal hipster comme concept. J’étais sceptique, mais prête à essayer.

11539644_10153509179301522_1755464305_o

Isabelle et moi sommes donc arrivées au parc La Fontaine par un beau samedi après-midi et nous sommes montées sur le vélo, gonflées à bloc et prêtes pour notre première fois.

Nous avons sillonné les rues du Plateau au son des meilleures chansons classiques d’été. Le concept même du Vélo Festif distribue des sourires aux passants qui le croisent. Je n’ai jamais été autant filmée et saluée en si peu de temps. Et cette bonne humeur est rapidement contagieuse.

11647219_10153509179416522_583296536_nEn deux heures, nous avons fait deux bars du Plateau et un arrêt au parc Laurier pour une pause nachos. Et, comme le tout se fait à vélo, cette activité est totalement eco-friendly! Parfait pour la petite écolo en moi!

Le verdict? Honnêtement, je ne pensais pas autant aimer ça. Dès que nous sommes descendues du vélo, nous commencions à parler de notre prochaine fois. Nous allons certainement essayer le parcours brunch dans Villeray!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.