Archives pour la catégorie Santé

Savonnerie des Diligences: enfin un déodorant performant!

Léonie             

Ma quête du déodorant parfait m’a fait essayer plusieurs produits naturels. Aimée et moi avons d’ailleurs fait un article déjà sur quelques déo que nous avions essayés et j’avais avoué prendre encore celui de Nivea, car aucun ne me convenait totalement. Et pendant un bout, j’ai laissé tomber, car je pensais qu’aucun déodorant n’était assez performant pour mes aisselles.

Lors de la dernière édition de l’Expo Manger Santé, j’ai discuté avec les filles de la Savonnerie des Diligences de mon problème. Une demoiselle m’a expliquée que les déodorants avec bicarbonate de soude sont généralement plus performants pour les personnes qui bougent beaucoup. C’était la première fois que j’entendais cette information. Et j’ai pensé que je n’avais jamais essayé de déo incluant cet ingrédient. J’ai donc acheté le déo en pot HE aux agrumes zéro déchet. Personnellement, j’ai pris celui avec de la cire d’abeille (provenant d’artisans apiculteurs québécois). Si vous voulez une version végane, le déo au sapin baumier est le seul déo qui soit à la fois végane et avec du bicarbonate de soude. Les 2 autres versions véganes sont sans bicarbonate de soude.deopothe.jpg

Attention, il est important de ne pas trop frotter en l’appliquant, car le bicarbonate de soude peut irriter la peau. Mais, s’il est appliqué avec douceur, le risque d’irritation est de beaucoup diminué.

Je suis vraiment impressionnée par ce produit. Moi qui ai pris l’habitude d’avoir toujours un déo avec moi pour en remettre dans la journée, je n’ai plus besoin de le faire avec celui-ci! Même après un entrainement intensif ou un cours de Bodypump, il ne me lâche pas.

L’essayer, c’est l’adopter!

Vous aimeriez l’essayer? Vous pouvez commander en ligne ou consulter les points de vente sur leur site Internet.

Quelques adresses à Montréal (liste non exhaustive):

  • Jardin Botanique et Biodôme de Montréal
  • La Mistinguette, 4537 Wellington
  • La Pomme d’Api, 2599 Boul. Rosemont
  • Nettoyants Lemieux, 4777, rue Papineau
  • Noblessence, 1557, Ave Laurier Est
  • Tah-Dah, 156 Jean Talon Est

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Publicités

À ne pas manquer à l’Expo Manger santé et vivre vert ce week-end!

Aimée

C’est aujourd’hui que s’ouvrait l’Expo Manger santé et vivre vert 2017, au Palais des congrès de Montréal. Vous avez encore ce soir, samedi et dimanche pour aller y faire un tour, et probablement de belles découvertes! Léonie et moi étions sur place cet après-midi, et voici les stands où nous vous recommandons de vous arrêter.

  • La Savonnerie des diligencesJ’y ai fait le plein de savons, de baume à lèvres, et Léonie va essayer leur déodorant zéro déchet. J’ai aussi acheté un superbe porte-savon de cèdre. Pour lire notre article de l’an dernier, cliquez ici.
  • Evive smoothieDes smoothies congelés en cubes, pleins de fruits, de protéines et de super aliments, que vous pouvez préparer sans mélangeur, sans effort et sans vaisselle. Nous vous en donnerons des nouvelles!
guerrier-evive-smoothie-4
Source: evivesmoothie.com
  • BoldwinDe la bière biologique et locale (Boucherville) qui ne se prend pas pour une autre! Bonus: l’entreprise fait de la réinsertion sociale. Selon leur propre slogan: enfin une bière qui donne bonne conscience! Vous pourrez goûter à la blonde, la rousse et la IPA.
  • Natur-a: Le lait de soya y est vendu au rabais et Léonie a sauté sur l’occasion! Pour lire son avis sur le sujet, cliquez ici.
  • Les cosmétiques BioéternelLe seul endroit où nous avons trouvé une crème de jour naturelle avec une protection solaire (à l’oxyde de zinc).
bioeternel_produit_17
Source:bioeternel.com
  • La pincéeDes mélanges d’épices faits au Québec. On aime particulièrement le cari et le mélange au sapin baumier.
  • Pravi: Des cosmétiques naturels à la texture et surtout à l’odeur très convaincantes!
  • Juste jus: Des jus parmi les rares à ne pas être faits de concentré. 100% pur.
  • Au naturelDes bougies et produits à base de soya, dont la nouvelle bougie «Feu de camp».
  • Croque ta vieDes barres et céréales végétaliennes sans sucre, gluten, noix ni produits laitiers. J’en ai goûté plusieurs (il y a une dizaine de sortes au moins) et elles étaient excellentes!
  • Kitchen LabUne excellente initiative que celle de cette compagnie d’ici, qui utilise des légumes «moches» et non achetés pour fabriquer des sauces. Vous pouvez goûter aux trois variétés: rosée à la betterave, courge et paprika fumé, et aubergine et olive kalamata. Une bonne façon de contrer le gaspillage alimentaire.
product_1_2
Source: kitchenlab.co
  • NaturPax: Nos amies chez NaturPax sont toujours présentes! Allez goûter leurs six variétés de barres sans gluten ni allergènes, sans sucre ajouté. Pour lire notre avis sur leurs produits, cliquez ici.
  • Le paradis végétarien Chi-Ming: Pour essayer leur fameux «faux poulet» à base de champignons. Vos amis omnivores n’y verront que du feu! Pour lire notre article à leur sujet, cliquez ici.

Et voilà! N’hésitez pas à nous faire part de vos propres coups de coeur!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Tenter la méditation 2: méditer partout, tout le temps, même au bureau!

Aimée

Il y a quelque temps déjà, je vous parlais de mes efforts pour pratiquer la méditation de façon plus régulière, notamment en essayant l’application pour téléphone Calm. Même si celle-ci a plusieurs bons côtés, j’ai trouvé difficile d’y avoir recours assidûment.

Le manque de temps

Pour beaucoup de personnes, c’est un prétexte souvent invoqué lorsque vient le moment d’adopter de nouvelles habitudes qui, pourtant, on le sait, auront de belles répercussions à long terme sur notre mode de vie.

Je n’ai pas d’enfant et je travaille à la maison; pourtant, je trouve difficile d’insérer dans mon horaire des plages fixes de méditation. Le matin et le soir, mon chum est avec moi, ce qui rend la période de méditation plus difficile, même s’il est au courant de ce que je fais. Le jour, mon emploi du temps est chargé, souvent par des échéances à respecter au travail, plusieurs cours et projets de danse (en groupe, en solo), mes projets d’écriture personnels, etc. Prendre une certaine période pour m’adonner à autre chose que travailler équivaut souvent à reporter les tâches, qui s’accumulent et finissent par déborder le soir ou la fin de semaine. Ou, alors, les journées de travail sont plus courtes et la paie s’en ressent.

Les huit branches du yoga

C’est pourquoi j’ai trouvé très intéressante cette suggestion que j’ai dénichée dans le livre Yoga Wisdom at Work: Finding Sanity off the Mat and on the Job, de Maren et Jamie Showkeir. Le concept de l’ouvrage est d’explorer les huit branches de la philosophie du yoga – le code moral [non-violence], la conduite personnelle, les poses, la respiration, le retrait des sens, la concentration, la méditation et l’union «englobante» (scusez, je traduis moi-même) – et de voir comment leurs préceptes peuvent s’appliquer à la vie de bureau. Et, quand je dis «vie de bureau», je parle vraiment de la vie en entreprise, avec des collègues et un patron, qui ne reflète pas vraiment ce que je vis moi-même.

41rkpsxk2-l-_sx322_bo1204203200_
Désolée pour la mauvaise qualité de l’image!…

Parenthèse: on voit ainsi que les fameuses poses et ce qu’on explore dans les cours purement physiques de yoga ne représentent finalement qu’une branche sur huit!

Méditer… en trois secondes!

Donc, en ce qui concerne la méditation, les auteurs partagent le concept d’un de leurs collègues, Noah Blumenthal, qui a mis au point une méthode de méditation en trois secondes qu’il applique à de nombreuses reprises tout au long de sa journée de travail. Pour sa part, il utilise une minuterie qui lui rappelle de s’y mettre toutes les quinze minutes. Personnellement, je trouve cela un peu trop. J’y vais un peu plus instinctivement: quand je sens que je dérive, je m’arrête quelques secondes.

Voici les étapes à suivre:

  1. Prendre une grande inspiration par le nez – important, car cela permet de ralentir la respiration, ce qui en retour aide à ralentir le rythme cardiaque.
  2. Scanner rapidement son corps, en recherchant les zones de tension et essayant de les détendre.
  3. Déclarer son intention, par exemple: concentrationrelaxationefficacitéouverturepatience, présenceénergie, etc.
  4. Expirer lentement par la bouche.
  5. Sourire! 🙂

Le motif qui sous-tend cette pratique est celui de carrément «reprogrammer» le cerveau en le conditionnant et en l’habituant à la patience et à la joie (d’où le sourire).

Mon expérience

J’admets que, si je n’applique pas ce principe tous les jours, cela me permet de retrouver une certaine concentration quand j’en ai besoin. C’est peut-être un effet placebo, mais ça me donne l’impression que je peux y arriver, et ça me fait également sentir plus mal de niaiser!

Le gros avantage, c’est qu’il s’agit de quelque chose de très discret (pas besoin de parler à voix haute), qui se pratique partout, et surtout de facile, qui ne demande pas des semaines d’entraînement. Par contre, je pense que, pour obtenir l’effet de conditionnement recherché, il est préférable de s’y adonner avec régularité. Ensuite, vous pourrez y avoir recours au besoin, par exemple dans une file d’attente ou lors d’une discussion enflammée, et votre corps s’autorégulera par habitude.

1401900740152
Source: yogawisdomatwork.com

Si ce genre de suggestion vous intéresse, et que vous lisez l’anglais, je vous recommande fortement ce livre, car il recèle plusieurs trucs et considérations facilement applicables dans la vie quotidienne. Cela permet en plus de se familiariser davantage avec la philosophie globale du yoga, que pour ma part je n’avais qu’effleurée auparavant.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Expo Manger Santé et Vivre Vert: 20e édition!

Léonie

Aimée et moi sommes des habituées de l’Expo Manger Santé et Vivre Vert. Et cette année, pour célébrer leur 20 ans, l’expo nous promet une édition riche!

L’Expo se réinvente et offrira à ses visiteurs un espace encore plus spacieux, deux scènes éducatives supplémentaires, dont la scène Atelier et la scène Boulangers (pour un total de cinq scènes) et plus d’exposants que les années précédentes!

FullSizeRender.jpg

Cette année, l’Expo s’est donné comme mission d’élever le végétal au rang de vedette des créations culinaires en nous faisant découvrir des aliments et des recettes. Également, cet événement est un incontournable pour découvrir et essayer des produits santé et beauté et des produits non toxiques pour la maison.

Apportez vos sacs, car les exposants offrent toujours d’excellents rabais… Profitez-en pour faire des provisions!

Vous aimeriez gagner une paire de billets? Ça tombe bien, nous en avons une à faire tirer! Rendez-vous sur notre page Facebook pour participer.

Expo Manger Santé et Vivre Vert: les 18 et 19 mars 2017 au Centre des congrès de Québec et à Montréal du 24 au 26 mars 2017 au Palais des congrès de Montréal. Pour plus d’information et pour l’horaire complet des conférences, visitez leur site Internet: expomangersante.com

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Tenter la méditation 1: l’application Calm

Aimée

Avec le début de la nouvelle année viennent souvent les résolutions qu’on s’efforce – autant que possible! – de tenir. Ces deux dernières années, j’ai assez bien réussi: en 2015, ma résolution était de commencer à travailler plus tôt le matin pour mieux remplir mes semaines. C’est une habitude qui est restée. En 2016, j’ai commencé à intégrer une mini-sieste à ma journée. En 2017, j’aimerais faire entrer la pratique de la méditation dans ma vie, mais je n’ai pas encore trouvé la routine parfaite.

 

img_2120
Imaginez que vous voyez l’eau bouger et entendez les feuilles frémir

Une amie m’a parlé de l’application pour téléphones et tablettes Calm. On peut la télécharger gratuitement dans les différentes «boutiques» d’applications en ligne. Sa particularité est que, moyennant un abonnement payant, elle vous offre une nouvelle méditation guidée par jour (l’application n’est offerte qu’en anglais, à ma connaissance). Je n’étais pas prête à payer pour entendre quelqu’un me dire de respirer, mais j’ai pu essayer les différentes fonctions gratuites de l’app.

Premièrement, elle nous offre de magnifiques paysages (montagne, forêt, ruisseau, mer, feu de camp) avec leurs sons (donc: bruits de vague, ruissellement, chants d’oiseaux…). Il est ainsi possible de simplement écouter la trame sonore de notre choix en regardant ces images apaisantes si c’est ce qui nous fait du bien. J’ai trouvé que la qualité des vidéos était très bonne, même si mon téléphone n’est pas des plus récents.

Quelques méditations gratuites sont offertes, sur différents thèmes: la gratitude, le scan corporel, etc. Par exemple, la série 7 Days of Calm, constituée de 7 séances de méditation à accomplir durant 7 jours consécutifs, est une excellente initiation aux principes de base de la méditation. Idéal pour les novices ou ceux qui s’y remettent après une longue pause.

img_2121
Différents choix de médiations offertes gratuitement

Simplement, si on ne paie pas, on est «condamné» à ce choix restreint et donc à réécouter les mêmes textes. D’autres méditations offrent peu ou pas d’accompagnement; dans ce dernier cas, de petites clochettes sonnent à intervalles réguliers pour vous aider à demeurer présent.

Une autre chose qui m’a plu, c’est qu’on peut choisir la durée de notre méditation en fonction de nos besoins. Il y a beaucoup d’options.

L’application offre en outre tout un suivi de nos activités: un calendrier nous indique les jours où nous avons pratiqué la méditation, le total de nos minutes méditées est compilé, et on nous dit même quelle a été notre plus longue «enfilade» de jours de méditation consécutifs. Il y a une option qui permet à l’application de vous envoyer des notifications pour vous rappeler que vous n’avez pas médité aujourd’hui – je l’ai désactivée, je trouvais ça franchement chiant.

En fait, même si toutes ces statistiques et informations sont sûrement source de motivation pour plusieurs, de mon côté cela m’a un peu déplu; je suis une personne très compétitive, surtout envers moi-même, et je n’ai surtout pas besoin qu’une machine me pousse à vouloir établir des records ou je ne sais trop. Il me semble que cette idée de consigner nos résultats est un peu l’antithèse de l’esprit du yoga et de la méditation, où on ne veut pas se dépasser, mais au contraire s’écouter. Personnellement, cela m’a agacée et j’y ai vu l’esprit américain de la recherche du «profit».

 

img_2122
Capture du mois où j’ai été le plus assidue

 

En résumé, donc, j’aime bien plusieurs aspects de l’application, même si d’autres m’ont un peu dérangée. Je ne suis toujours pas convaincue de m’acheter un abonnement, mais j’ai l’intention de me servir de l’application lorsque je mettrai en pratique une vraie routine de méditation.

http://www.calm.com

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Sus à l’eczéma!

Aimée

Qui dit hiver dit chauffage, et qui dit chauffage dit peau sèche et, souvent, eczéma!

Je suis chanceuse en ce sens que je fais rarement de l’eczéma, soit en période hivernale comme maintenant, soit pour cause de stress. Ce sont toujours de petites plaques localisées. Par contre, elles sont bien entendu tenaces… mais j’en viens à bout grâce à ces superbes produits d’ici.

La Prétentieuse

Nous vous avons déjà parlé, la pommade L’ex d’Emma de La Prétentieuse, est un de ses produits vedettes. Il est à base de beurre de karité et d’avocat, donc très onctueux. Il a une bonne odeur et est très efficace! Je l’ai utilisé à plusieurs reprises. Le pot dure longtemps car on n’a pas besoin d’en appliquer des masses.

dscf2513-300x300

Pour prévenir ou pour simplement dorloter votre corps avec un savon hydratant, il existe aussi le savon L’ex d’Emma.

Vous pouvez commander en ligne grâce aux liens ci-haut, ou chez ces quelques détaillants.

La Feuille verte: la gamme Chanv

J’ai découvert cette marque à la petite boutique La Mistinguette, rue Wellington à Verdun. Ils se spécialisent dans les produits écologiques faits à partir d’ingrédients locaux, et particulièrement d’huile de chanvre. J’avais à l’époque une plaque d’eczéma vraiment récalcitrante, et c’est grâce à cela que j’en suis venue à bout. Je vous recommande solidement la gamme Chanv si vous souffrez d’eczéma:

  • trousse-eczemale savon soin intensif eczéma, contre l’eczéma, le psoriasis et même l’acné;
  • l’onguent de chanvre, à appliquer localement. Il est à base d’huile de chanvre, d’huile de pépins de raisin et de plusieurs autres huiles (plutôt que de beurre comme la pommade ci-haut). Notez qu’il contient de la cire d’abeille;
  • l’huile soin intensif eczéma: l’artillerie lourde! Toujours à base d’huile de chanvre. À appliquer localement.

Il est aussi possible de se procurer la trousse de soins eczéma, qui contient les trois produits.

 

Vous pouvez commander en ligne – livraison gratuite pour les commandes de 45$ et plus –, sinon voici la liste de quelques détaillants autorisés.

Et, maintenant, à vos trousses… hydratez! 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

À l’essai : les produits Attitude pour le corps

Léonie

Ça faisait quelques mois que je voulais essayer les produits Attitude pour le corps. Je suis déjà une habituée de leur savon à vaisselle et de leurs produits ménagers, que j’aime beaucoup.

L’entreprise québécoise a développé une belle gamme de produits véganes et sans cancérigène, le tout à un prix très abordable!

Shampoing et revitalisant volume et brillance

Je suis une fan finie de la gamme Live Clean quand vient le temps de parler de produits pour cheveux, mais j’étais tout de même prête à laisser une chance aux produits Attitude de me charmer.

Le shampoing a un léger parfum qui donne l’impression de marcher à travers une forêt après la pluie et lave les cheveux en profondeur tout en douceur. Le revitalisant a la même merveilleuse fragrance, mais est très épais et riche. Mes cheveux étaient beaux et soyeux quand je les ai séchés.

Par contre, le tout n’a duré que 24h. Moi qui ai l’habitude de me laver les cheveux tous les 3 et parfois même 4 jours, j’ai dû les laver après seulement 2 jours, car ils étaient déjà huileux et avaient perdu leur corps. Malgré les nombreux points positifs de ces produits, ils n’ont pas réussi à me convaincre de les adopter.

Si vous avez l’habitude de vous laver les cheveux chaque jour, je crois que vous les apprécierez plus que moi!

Attitude.jpg

Gel douche vivifiant

Je ne sais pas pour vous, mais mes attentes envers un gel douche sont en général assez simples. Je veux un gel douche qui hydrate ma peau et la laisse douce. Un gel douche avec une liste d’ingrédients naturelle, bonne pour ma santé et végane. Et une fragrance enivrante.

Le gel douche vivifiant possède toutes ces caractéristiques… ou presque!

J’adore les odeurs très parfumées en matière de gel douche. Celui d’Attitude sent, je dois l’avouer, la glycérine. Même si ma peau était nettoyée, propre et douce, aucune odeur n’était présente pour le prouver et ça ne m’a pas donné le goût de continuer à l’utiliser. Je crois par contre que ce produit plaira à ceux qui aiment un parfum discret.

Mon verdict

Je crois que les produits Attitude pour le corps sont solides sur plusieurs points et valent la peine d’être essayés. Végane, local, sans ingrédient mauvais pour la santé… Ils ont une excellente note globale! Si vous hésitez à les essayer, je vous encourage à faire le saut. Surtout si les points qui m’ont chicotée ne vous dérangent pas du tout!

 

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

 

À l’essai: les serviettes Lötus

Aimée

Il y a deux ans déjà (eh oui!), je vous parlais de ma découverte des serviettes hygiéniques de marque Öko Créations. J’ai depuis eu l’occasion d’en essayer de nouvelles, cette fois de la marque Lötus, à base de bambou. Je suis vraiment contente de voir que l’offre de produits hygiéniques écologiques pour les femmes se diversifie, et de belle manière! Je préfère toujours la coupe, mais c’est une belle option quand on ne veut qu’une légère protection au début ou à la fin des règles, pour l’incontinence ou si on se fait un traitement vaginal.

img_2044
Les quatre serviettes que j’ai en ma possession. La deuxième à partir de la droite serait considérée comme la «normale». À sa gauche se trouvent une large et la «géante». Au bas de la photo: la pochette imperméable.

Les serviettes Lötus sont minces, extrêmement confortables, et vraiment plus douces que leurs prédécesseures en ratine et en chanvre que j’ai pu essayer. Si vous êtes habituées aux serviettes jetables, vous ne devriez n’y voir que du feu. La doublure imperméable est la plus convaincante qu’il m’ait été donné d’essayer. Fabriquées au Canada, elles sont non toxiques et ne contiennent ni produits chimiques ni parfums.

img_2045
La géante, aka «quasi-couche», avec ma main pour vous donner une idée de l’échelle!

Leur plus grand attrait est selon moi la variété des modèles, de l’extrêmement petit pour la porteuse de thong à celle que j’ai surnommée la «quasi-couche», tellement elle est immense. Celle-ci convient tant pour la nuit que pour le post-partum (c’est la compagnie qui le dit; je n’ai moi-même jamais passé par là!). J’ai dormi avec elle et elle n’a pas bougé d’un poil. Elle est évidemment beaucoup plus épaisse que les autres, mais je me sentais vraiment blindée. C’est la seule serviette qui me convient pour la nuit, maintenant, car je bouge beaucoup et mes serviettes se déplaçaient toujours (même les serviettes jetables, à l’époque).

Un bonus aussi pour la pochette imperméable qui permet de traîner ses serviettes, propres ou sales, sans se casser la tête. Le seul désavantage: il faut assumer le fait que les belles serviettes ne resteront pas blanches (ou bien passer un temps fou à les nettoyer, ce que je ne suis pas prête à faire!).

Pour vous les procurer, visitez la boutique en ligne!

Foire aux questions et conseils d’entretien:

versolotus2016_fr
Source: thinklotus.ca

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Concours Expo manger santé et vivre vert!

Léonie

Aimée et moi adorons l’Expo manger santé et vivre vert qui a lieu chaque année au printemps. C’est le moment parfait pour découvrir de nouveaux produits et adopter de nouvelles habitudes de vie saine!

Avec 3 scènes éducatives, plusieurs conférences et démos, des centaines d’exposants, dont plusieurs qui offrent des dégustations de leurs produits, l’Expo vous promet de belles découvertes en cette 19e édition!

Plusieurs commerçants en profitent pour offrir aux visiteurs des rabais avantageux sur leurs produits. Je vous conseille d’apporter des sacs réutilisables et votre liste d’épicerie, car vous risquez de revenir bien chargémanger-sante-visuel-evenement.jpg!

Ça vous intéresse d’aller y faire un tour? Nous avons une paire de billets pour Montréal à faire tirer! Rendez-vous sur notre page Facebook pour participer. Le concours prendra fin le 6 mars à 20h. Bonne chance!

La sieste au travail: est-ce possible?

Aimée

Il est assez répandu, dans le monde du travail, et surtout chez les gens qui travaillent dans des bureaux, de ressentir un pic de fatigue, voire de la somnolence en cours d’après-midi, symptômes souvent associés au fait d’avoir trop mangé sur l’heure du dîner. Or, il semblerait que cet état fasse partie de notre biorythme et qu’il soit presque inévitable de ressentir l’envie de dormir vers les 14h.

La sieste occasionne de plus en plus de recherches, qui toujours en montrent les bénéfices. Or, elle nous semble rarement compatible avec notre mode de vie. Voici quelques principes pour intégrer la sieste à notre routine.

La durée

On recommande en fait une mini-sieste de 10 à 15 minutes seulement! En effet, dormir plus longtemps nous entraîne dans une phase de sommeil plus profonde et, à ce moment-là, il faut pouvoir bénéficier d’un cycle de sommeil complet, au risque de se retrouver désorienté au réveil. Une courte sieste d’une dizaine de minutes (power nap) est suffisante pour redevenir alerte et fonctionnel pour le reste de l’après-midi. «Contrairement aux siestes plus longues, celles de 10 minutes ne provoquent pas de somnolence post-éveil», peut-on lire dans un article de Passeport santé.

L’idée est de s’installer, de régler une minuterie pour être sûr de se lever (et de ne pas stresser à savoir combien de temps on a passé là).

La position

Justement pour éviter un endormissement trop profond, la position couchée est déconseillée, car elle nous entraîne trop facilement dans les bras de Morphée. Au bureau, vous pouvez donc demeurer assis, ou encore vous appuyer sur votre table de travail. Apportez-vous un coussin si vous le souhaitez.

Comme je travaille de la maison, je peux m’installer «à mi-chemin» entre les positions assise et couchée. Cependant, j’ai de plus en plus tendance à m’allonger, car je ne trouve pas de position confortable pour mon cou autrement.

Le moment et la fréquence

Les études placent autour de 14h la baisse d’énergie que notre corps subit, mais évidemment chaque personne a son rythme propre. Il faut simplement garder à l’esprit que, si votre sieste est trop tardive, elle pourrait influer sur votre capacité à aller au lit le soir. Il est donc préférable de la situer dans la première moitié de l’après-midi.

Faire de la sieste une partie intégrante de sa routine aiderait aussi à en décupler les bénéfices, car la régularité favorise la détente. Plus vous pratiquerez la sieste, plus votre corps y sera conditionné, et plus il en profitera.

Pour ma part, je sais que je dois idéalement faire la sieste avant 14h30, car j’habite en face d’une école primaire et le va-et-vient des parents et enfants commence dès cette heure-là, donc j’entends parler, crier, courir, etc.

IMG_1384Mon expérience

C’est vraiment en m’arrêtant au chiffre de «10 minutes» que je me suis convaincue d’essayer la sieste. J’avais déjà remarqué que, les rares fois où j’avais essayé de dormir dans l’après-midi, soit pendant une demi-heure, une heure ou plus, je me réveillais souvent de mauvaise humeur et l’esprit encore plus engourdi, donc ça me faisait peur.

De plus, dix minutes dans une journée, ce n’est pas un gros sacrifice. Je pense d’ailleurs qu’il faut le voir comme un investissement plutôt que comme une dépense de temps. Dix minutes, c’est une pause que vous prendriez de toute façon. On peut bien éviter de passer dix minutes sur Facebook, ou bien dix minutes à aller s’acheter une collation qu’on ne veut pas vraiment, mais qui nous change les idées. 😉

Oui, mais arrives-tu à dormir?

La question que je me fais le plus souvent poser! Je vous rappelle que le but n’est pas de dormir profondément, mais surtout de somnoler, et que le corps s’y habitue avec le temps. Pour ma part, quand la minuterie sonne, je suis généralement en train de rêver ou de penser des trucs complètement incohérents, alors je vous dirais que oui, j’y arrive! Je ne dors pas durant dix minutes, mais je dors au cours des dix minutes. L’idée, c’est de se détendre, de s’éloigner de l’ordinateur et de penser à autre chose. D’ailleurs, si vous souhaitez intégrer la sieste à votre routine, pensez à ne pas prendre de café ou de thé durant le dîner ou après.

Je commence à avoir de plus en plus hâte à ce moment chaque jour… Dès que je me réveille, en fait, je pense au plaisir que je vais avoir à faire ma sieste plus tard! 😉

J’ai tiré plusieurs des informations que je vous livre ici de l’ouvrage Vivre en santé: ces fausses idées qui nous font du mal, de Dre Alexandra Dalu, qui paraît aux éditions Édito en janvier.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.