Archives du mot-clé Alcool

Le Cep d’Argent, un vignoble québécois

Aimée

IMG_0853Les produits du terroir québécois sont généralement bien connus, mais, en ce qui concerne l’alcool, j’admets que ma connaissance se limite plutôt à la bière et au cidre de glace (miam!). Pourtant, il y a quelques années, Léonie et moi avons découvert Le Cep d’Argent, un vignoble des Cantons de l’Est, grâce à son kir Fleur de Lys. Je suis une grande amatrice de cassis, allant jusqu’à dénaturer le Shirley Temple en mettant de la liqueur de cassis dans mon 7-up plutôt que de la grenadine. Mais c’était la première fois que je voyais un kir «assemblé». En fait, avant de lire l’appellation, j’étais sûre qu’il s’agissait d’un vin rosé.

Nous avons tellement aimé le Fleur de Lys que, pour notre première expérience, nous sommes ressorties dans la neige nous en chercher une deuxième bouteille le soir même. Depuis, nous en achetons compulsivement… quand nous en trouvons! En effet, les produits du Cep d’Argent ne sont pas offerts dans toutes les SAQ et il faut souvent chercher pour les dénicher, même dans les plus grosses surfaces comme celle du Marché Atwater. C’est pourquoi cet hiver, quand nous étions dans le coin de Magog, nous avons bravé une tempête de neige – eh oui! encore! Cette fois, en voiture! – pour nous rendre sur place et en acheter… une caisse!

IMG_0857Lorsque la saison le permet, il est possible de visiter le vignoble. Différents forfaits sont proposés. Pour notre part, nous avons dû nous contenter d’explorer la boutique, à cause de la date de notre visite. Outre ceux fabriqués sur place, différents produits du terroir, comme des terrines, des huiles, des chocolats, y sont en vente. Nous y avons d’ailleurs fait quelques découvertes gourmandes en plus.

Nous avons eu la chance de déguster les vins et alcools de l’endroit, avant de faire notre choix. Nous sommes ressorties avec un bel assortiment. Avec une caisse de douze bouteilles, vendues à un prix légèrement inférieur qu’à la SAQ, on obtient une bouteille gratuite. Bien entendu, si vous ne pouvez aller magasiner sur place, vous pouvez consulter le site de la SAQ pour trouver ces vins dans une succursale près de chez vous. Il est aussi possible de passer une commande en ligne sur le site du vignoble.

Nos achats:

– 1 caisse de kir Fleur de Lys: un goût très sucré dont vous ne pourrez assurément plus vous passer! Excellent en apéro et pour les soirées d’été, en particulier pour ceux et celles qui aiment les boissons fruitées. Plus léger qu’une sangria!

– 1 caisse mi-blanc, mi-rouge pour nos amies. Le blanc se nomme Le Cep d’Argent; quand nous y avons goûté pour la première fois au vignoble, Léonie et moi l’avions trouvé un peu fade, car nous le comparions avec le kir! Mais, quand nous en avons ouvert une bouteille par elle-même, nous l’avons trouvé très bon. Il a aussi un goût léger et subtil. Je le boirais en apéro, avec des entrées, mais pas avec des fromages forts ou d’autres plats à la saveur trop prononcée. (Bon, vous reconnaîtrez que je ne suis pas une grande connaisseuse en vin. Je fais de mon mieux!)

Le rouge qu’elles ont essayé était La Réserve. Pour ma part, je n’en ai pas bu, mais elles m’ont assuré qu’il avait quant à lui un goût beaucoup plus présent, très boisé, quand même un peu sucré. Celui-là conviendrait plus aux plats relevés, plus puissants. Elles l’aiment bien, et j’admets que de lire ceci me donne le goût de l’essayer finalement!

Enfin, je m’étais aussi procuré une bouteille de L’Archer, un vin fortifié un peu type vin de dessert, parce que son goût me rappelait celui du porto et J’ADORE le porto (si jamais vous cherchez quoi m’offrir pour mon anniversaire…). Je le trouve très bon, mais je n’en bois qu’une petite quantité à la fois, car il est à base de sirop d’érable et le goût de l’érable ne m’a jamais vraiment plu quand il est mélangé à autre chose… J’aime mon érable pur. 😉 Donc, après un petit verre que j’apprécie beaucoup, je suis un peu «écœurée» dans le sens que je me sens gavée pour la soirée et que j’ai eu ma dose d’érable! Cependant, si vous aimez ce goût, vous serez sûrement séduit ou séduite par L’Archer, et je vous le recommande. Pour ma part, je vais sûrement revenir au porto… même si, finalement, pour ma consommation, ce serait peut-être préférable que je m’en tienne à un verre par soir! 😉

IMG_0855

Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessus, il existait des assortiments nommés La Tour, composés de petites bouteilles qui vous permettent de déguster et d’essayer cinq produits à la fois. Ceux-ci se trouvaient dans certaines SAQ;, mais, sur le site du vignoble que je consulte à l’instant, on indique qu’ils sont épuisés. À surveiller?

Il me reste encore d’autres alcools de là-bas à essayer, mais ce sera pour une autre fois! Et vous, connaissez-vous Le Cep d’Argent ou d’autres vignobles d’ici? Seriez-vous prêt et prête à l’essayer, ou avez-vous des préjugés contre les vins québécois? 😉

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Publicités

Spray désodorisant et désinfectant pour le linge

Aimée

Depuis que je fais de la danse orientale sérieusement, je possède plusieurs costumes coûteux et ouvragés dont il faut prendre soin. Pas question de mettre paillettes, pierres et broderies dans la laveuse! Cependant, Dieu sait si danser est une activité «salissante»… Quand on se donne… on sue et on pue, même dans de belles robes! 😉

Ma professeure Amalia m’a alors donné une recette de spray pour entretenir le costume et éliminer autant que possible les bactéries qui causent les mauvaises odeurs: il s’agit de mélanger une part de vodka avec une part d’eau dans un vaporisateur. Vous pouvez utiliser de l’alcool plus concentré et donc moins cher, mais assurez-vous de le diluer à proportion pour éviter d’endommager les tissus. Je vous conseille également de faire un petit test sur un coin de votre vêtement avant de le vaporiser totalement, au cas où le tissu déteindrait ou que les garnitures s’en trouveraient ternies.

Oups! Je suis à court de vodka.
Oups! Je suis à court de vodka.

Pour une meilleure odeur, vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’huile essentielle. Je choisis la lavande, qui a aussi des propriétés antibactériennes. 🙂 J’ai aussi mis mon spray à profit lorsqu’on m’a donné un vêtement usagé qui avait séjourné chez des fumeurs. Ça m’a pris deux ou trois vaporisations, mais ça a été plus efficace qu’une nuit dehors et un lavage ordinaire. Je suis venue à bout de l’odeur de cigarette.

J’ai également utilisé la solution pour nettoyer mon voile de soie blanc, que je ne peux absolument pas mettre à la laveuse. Je pourrais le laver à la main, vu qu’il ne risque pas de déteindre, mais, pour avoir déjà voulu laver un voile de soie fuchsia, je ne le recommande pas non plus. Bref, mon voile avait jauni aux endroits où il entre en contact avec mes mains, et il était bien entendu un peu sale à force de séjourner sur les planchers de divers studios de danse. Le spray l’a aidé à blanchir un peu. C’est aussi vrai pour mon costume blanc, qui avait de bizarres de spots roses à certains endroits.

DSC_8140
Vade retro, laveuse! Tu ne mangeras pas mon costume de princesse.

Et voilà! N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires si vous l’essayez. 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.