Archives du mot-clé Biologique

Du marché au frigo: deux trouvailles québécoises

Aimée

Fréquenter le marché Atwater, c’est se soumettre à la tentation continuelle. Quoi choisir, surtout que certains produits ne sont pas toujours donnés? Mais c’est, heureusement, aussi l’occasion de faire de belles découvertes, notamment de produits d’ici. Je vous présente deux des coups de cœur qui se sont taillé une place dans mon frigo.

Le beurre d’arachide D&D Mamba

dd8
Photo prise sur le site des fermes Lufa

Comme on peut l’apprendre sur le site Web de l’entreprise, «Mamba» signifie beurre d’arachide en créole haïtien. Le D&D Mamba se décline en trois saveurs, ou plutôt trois «intensités»: doux, relevé et épicé. En effet, sa particularité est d’être assaisonné au piment fort, plus ou moins selon votre préférence! Mon chum et moi, on aime bien manger épicé, mais on n’est pas des maniaques non plus, alors on a opté pour le «relevé» (c’est-à-dire médium). Le piquant se révèle surtout à la fin de la bouchée. Ici, je dois avouer que je ne suis pas une fan de beurre d’arachide et que je n’en mange jamais. De son côté, mon chum aime bien ça, mais il n’en achetait pas avant, car il trouvait que ça ne valait pas la peine de prendre un pot pour lui tout seul. Mais, depuis qu’il a essayé le Mamba, il s’est laissé séduire et en consomme beaucoup plus. Quant à moi, j’en prends bien une bouchée de temps en temps. 😉

Produit à Montréal, le beurre d’arachide Mamba contient des produits de qualité importés des États-Unis et d’Haïti, dont du sucre biologique (2 grammes de sucre par cuillère à soupe). On n’y ajoute ni huile ni agents de conservation. Le jeune homme qui tenait le comptoir au marché nous a dit que des démarches étaient en cours pour obtenir la certification biologique, mais ce n’est pas encore chose faite.

On trouve de nombreux points de vente à Montréal, et à quelques endroits dans la province. Consultez la liste ici.

Le chutney pomme et cari épicé de La petite fabrique

chutney-pomme-cari-epice-la-petite-fabrique
Photo prise sur le site de La petite fabrique

Je suis obsédée par le chutney (et, plus largement, par le cari) depuis que j’ai mangé un grilled-cheese avec du cheddar fort et ce délicieux condiment. J’ai sauté sur celui de La petite fabrique, une conserverie artisanale qui nous offre des produits certifiés biologiques, fabriqués à la main à partir d’ingrédients locaux. Je n’ai pas été déçue! Je me promets bien de découvrir leur éventail de produits, dont la relish, la marinade asiatique et les légumes marinés à l’anis étoilé.

À Montréal, outre le marché Jean-Talon, on peut se procurer ces conserves au marché Jean-Talon, à la Pomme d’Api dans Rosemont et à la boucherie Beau-Bien dans Hochelaga.  Vous pouvez trouver les points de vente dans votre région en cliquant ici.

En espérant vous avoir fait faire de sympathiques découvertes… Bon appétit!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Publicités

On a testé: des gommes à mâcher plus naturelles et moins polluantes

Aimée

Quand j’ai eu l’oreille bouchée pendant longtemps, on m’a appris que mâcher de la gomme faisait partie des trucs qui aidaient à déboucher les oreilles. Sur le coup, je n’étais pas super enchantée, car je venais de couper le sucre. Bien qu’un morceau n’en contienne souvent qu’une quantité négligeable, l’idée de réacquérir le goût m’embêtait. Je n’étais pas plus chaude à l’idée de consommer des édulcorants chimiques. De plus, la gomme n’est en général pas biodégradable, du moins pas à court terme. Je n’avais pas trop le goût de polluer ainsi. Mais, parce que mâcher de la gomme est somme toute agréable, et que cela aurait même des effets bénéfiques sur la santé, dont celui de réduire le stress, selon Radio-Canada, Léonie et moi avons testé quelques gommes qui se vantent d’être plus naturelles.

Celle que je n’ai pas du tout aimée: la gomme Pür, la m’as-tu vue

IMG_3664

Sans aspartame, la gomme Pür est sucrée avec du xylitol, à base de maïs. Elle serait sans danger pour les diabétiques. Elle est également sans OGM, sans gluten (dah!), vegan (on l’espère bien), sans produits laitiers (ben là, on vient de dire que c’est vegan!) et sans noix ni soya! Vous l’aurez compris, cette gomme est une m’as-tu vue qui essaie de suivre tous les courants alimentaires à la mode! 😉

Par contre, nulle part sur le site on ne parle d’une absence de résine synthétique ni de biodégradabilité. Cette gomme mise uniquement sur l’absence d’aspartame et d’édulcorants artificiels.

Léonie a bien aimé la variété Wintergreen («menthe rafraîchissante») de cette gomme, alors que moi, qui ai goûté à la saveur menthe-grenade, je l’ai trouvée détestable. Le mélange des goûts était des plus étranges et très prononcé, de sorte que, paradoxalement, ça me donnait l’impression de mâcher quelque chose de chimique. Comme les autres gommes que nous avons essayées, le goût ne dure pas très longtemps.

Nous nous la sommes procurée à La Pomme d’Api, mais elle bénéficie d’une distribution à grande échelle et vous ne devriez pas avoir de difficulté à la trouver si vous souhaitez l’essayer.

Ma préférée: la gomme Chicza, la gomme ancestrale

IMG_0929

Comme l’annonce le site Internet, qui table vraiment sur la biodégradabilité et la certification biologique pour se démarquer des «gommes chimiques», cette gomme est entièrement faite à base de chicle, la résine de l’arbre mexicain chicozapote. On l’appelle la gomme maya, car apparemment c’est une recette ancestrale qui remonte à l’Antiquité! On nous assure d’ailleurs que les forêts qui servent à la production de la gomme sont bien conservées. On y ajoute du sucre «naturel» (sirop d’agave) et des arômes.

Il s’agit de ma préférée car j’aime le goût. La discrète saveur d’arbre qui la parfume me plaît. Je jure surtout par celle à la cannelle, mais j’ai goûté à la menthe et à la lime également. La texture est aussi très agréable à mâcher. Le bémol: pour elle non plus, le goût ne dure pas longtemps. C’est un petit plaisir ponctuel.

Elle se trouve dans plusieurs magasins d’aliments naturels, entre autres La branche d’olivier et La Pomme d’Api.

Des avis mitigés: Glee Gum, qui manque un peu de colonne

IMG_0928

Ici aussi, on nous promet du 100% naturel: pas de préservatifs, pas d’édulcorants, pas de couleurs ni d’arômes artificiels. On utilise du sucre de canne et du sirop de riz brun. Elle aussi à base de chicle, dont la culture serait respectueuse de l’environnement, elle serait biodégradable. Son emballage est recyclable.

J’ai goûté à celle à la cannelle, mes amies à celle au melon d’eau. Elles ne l’ont pas du tout aimée! Le goût leur déplaisait. Quant à moi, je trouvais le goût agréable; la cannelle est ici piquante, un peu comme dans les cœurs à la cannelle de Saint-Valentin, alors que celle de la gomme Chicza est plus douce. Par contre, j’aimais moins la texture. Après quelques «mâchées», elle devient une espèce de mince filet sans corps. Pour remédier à cela, je mâchais deux carrés à la fois, ça donnait un peu de consistance. Donc, c’était bien, mais je préfère l’autre.

Nous avons aussi acheté cette gomme à La Pomme d’Api, mais elle est bien distribuée ici et j’en ai vu souvent ailleurs.

Si vous avez d’autres marques à nous conseiller, ne vous gênez pas!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.