Archives du mot-clé Diète

Le défi 5 / 30 pour sortir de l’hibernation

Léonie

Je déteste l’hiver. C’est difficile de me faire sortir de la maison. Il fait froid, il fait gris, j’aime pas avoir la goutte au nez et les cuisses gelées. L’été, je me déplace à vélo, je marche pendant des heures… L’hiver, je suis assez sédentaire.

Mais j’ai décidé de me reprendre en main et le défi 5/30 tombe à pic!

C’est quoi, le défi 5/30? Commençant le 1er mars, ce défi consiste à adopter de meilleures habitudes de vie afin d’améliorer sa santé. En s’inscrivant, les participants s’engagent à consommer au moins 5 portions de fruits et légumes et à faire une activité physique pendant 30 minutes chaque jour. Le défi se déroule sur 6 semaines. Si on considère que ça prend en moyenne un mois pour former une nouvelle habitude, il s’agit d’un bon coup de pouce pour se remettre en forme!

defi_sante1

Pour plus de détails sur le défi: defisante.ca

Et vous? Relevez-vous le défi cette année?

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Publicités

Défi 21 jours végétalien

Je vous ai dit il y a deux semaines que je faisais le défi végétalien du Festival végan de Montréal. Le défi est maintenant terminé et je voulais vous partager certaines de mes observations.

C’est la troisième fois que je décide de faire ce genre de défi. J’aime me donner des contraintes et essayer de les respecter. La première fois que j’ai fait ce défi, j’ai arrêté après une semaine. Mais, chaque fois que j’essaie, je deviens un peu plus végétalienne. Juste pour ce progrès, ça vaut la peine de le faire.

Quoi! Pas de fromage?

Presque tous les gens qui font ce genre de défi disent que le plus difficile, c’est de ne pas pouvoir manger de fromage. Même si j’adore le fromage, bizarrement ce n’est pas ce qui m’a le plus manqué. Ce qui m’a le plus manqué, ce sont les œufs. Je peux facilement les remplacer dans les recettes de muffins et dans les gâteaux. Mais pas le matin. Les œufs brouillés au déjeuner m’ont vraiment manqué.

Je sais que plusieurs fermes élèvent leurs poules dans des conditions horribles. Par contre, il est possible de trouver des fermiers qui s’occupent bien de leurs animaux et ne les font pas souffrir. Il s’agit de se renseigner avant d’acheter.

Manger à l’extérieur

Un des plaisirs de la vie, selon moi, est de sortir entre amis au restaurant. Dans certains restaurants, il est facile de manger vegan (sushis, par exemple). Par contre, je dois avouer que j’ai trouvé très difficile de devoir décortiquer tous les plats, de poser des dizaines de questions au serveur et d’éliminer 95% des choix parce que je voulais manger végétalien.

La meilleure solution serait de toujours manger chez soi et de cuisiner avec ses amis. Ça rend la vie sociale un peu plus terne, je trouve.

Les découvertes

Chaque fois que je m’impose la contrainte de manger végétalien, je découvre des recettes que je refais par la suite. Je vous laisse la recette de Pad Thai que j’ai essayée pendant le défi. Simple et délicieuse!

J’ai trouvé cette recette, que j’ai un peu modifiée, sur ce groupe Facebook, mais, malheureusement, je n’ai pas noté le nom de la personne qui l’avait partagée.

Pad Thai Vegan
Pad thaï vegan avec Bok Choy et Kale

Pad Thai végétalien

Sauce:
• 15 oz (une canne) de lait de coco régulier ou léger
• 1/4 tasse de ketchup
• 2 cuillérées à table de sucre
• Jus d’une lime
• 3 cuillérées à table de sauce tamari ou soya
• 1/2 cuillérée à thé de pâte de cari rouge (optionnel)
• 2 cuillérées à table de sauce hoisin (optionnel)
____
• 8 oz nouilles de riz
• 1 ½ cuillérée à table d’huile
• 3-4 gousses d’ail émincés
• 8 oz tofu extra ferme en dés
• 4 oz fèves germées
• 4 oignons verts émincés
• ¼ à ½ tasse de coriandre au goût
• ¼ à ½ tasse d’arachides
• Quartier de lime et coriandre pour garnir (optionnel)

Mélanger les ingrédients de la sauce dans un bol et mettre de côté.

Faire cuire les nouilles de riz selon les instructions de l’emballage.

Dans une casserole ou un wok, faire sauter l’ail, et le tofu dans l’huile jusqu’à ce que le tofu soit doré. Ajouter la sauce et laisser mijoter une minute ou deux, le temps qu’elle devienne chaude. Ajouter les oignons verts, les fèves germées, les arachides, la coriandre et les pâtes cuites et mélanger.

Servir garni de coriandre et d’arachides et de quartiers de lime si désiré.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

1 mois sans sucre – les observations post-défi

Léonie

Mon mois sans sucre est maintenant terminé et l’heure est au bilan. Voici quelques observations:

Sevrage

On m’a souvent dit que, lorsqu’on arrêtait le sucre, on passait par une période de sevrage. Deux jours après avoir commencé mon défi, j’ai eu un des pires maux de tête de ma vie. Les acétaminophènes, le froid, rien ne m’aidait. À part ce mal de tête, je n’ai pas vraiment remarqué de symptômes physiques.

La deuxième semaine, j’ai trouvé que j’étais naturellement de meilleure humeur que d’habitude. Pendant le jour, j’avais plus d’énergie et, le soir, je m’endormais plus facilement. Je crois que baisser ma consommation de sucre a eu un effet direct sur ces deux derniers points.

Moins de sucre et plus de fruits

Je grignotais souvent le soir: biscuits, crème glacée, bonbons, gâteaux… tout y passait. J’ai remplacé mon snack sucré du soir par des fruits. Moins calorique et plus santé. Un fruit le soir m’aide aussi à m’endormir un peu plus rapidement au coucher qu’une collation sucrée. En 1 mois, j’ai mangé plus de fruits que dans la dernière année. Juste pour ça, ça valait la peine de relever le défi sans sucre.

IMG_0564.JPG

As-tu maigri?

Je n’ai pas beaucoup maigri. Du moins, pas autant que l’entraîneur Maxence Roy l’affirmait. Je n’ai perdu que 3 livres, ce qui est loin des kilos promis. Par contre, ma silhouette a changé un peu et, oui, mon ventre est moins gros.

De son côté, Aimée a maigri aussi. Elle ne peut le quantifier précisément, car elle ne se pèse pas souvent, mais ses vêtements sont vraiment plus lousses (et ça lui fait un peu peur. Elle a menacé de recommencer à manger du sucre pour ne pas avoir à changer de garde-robe!). Par contre, elle a remarqué qu’elle mange généralement moins. Elle non plus ne grignote plus le soir ni entre les repas, et elle n’en ressent même pas le besoin. Même durant les repas, elle n’est pas toujours capable de terminer les portions d’aliments – non spécialement sucrés – qu’elle avalait autrefois et qui lui suffisaient à peine. Et manger du sucre lui donne désormais mal à la tête.

Et maintenant?

Je vais continuer à ne pas consommer de boissons gazeuses et de jus. Je ne vais pas recommencer à acheter des friandises pour éviter de grignoter le soir devant la télé. Je vais acheter du lait d’amande sans sucre, car je me suis habituée au goût maintenant.

Ne serait-ce que pour ces nouvelles habitudes, ça valait la peine de faire ce défi!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

1 mois sans sucre

Léonie                        

Je me suis promis d’arrêter le sucre pendant un mois. J’en suis à ma quatrième semaine au moment d’écrire ces lignes.

Pour une bibitte à sucre comme moi, c’est un défi de taille. Les règles étaient de couper tous les sucres ajoutés et de limiter ma consommation quotidienne à moins de 15 g, avec une journée de triche par semaine.

Valeurs nutritives

Quoi boire?

Très peu de choix de boissons sont offerts lorsqu’on décide de couper le sucre. Liqueur, jus, cocktail, vin, lait et boissons végétaliennes (soya, amande, etc.) contiennent tous du sucre ou presque. Qu’est-ce que j’ai bu? J’ai bu de l’eau en quantité industrielle, de la boisson d’amande sans sucre et du thé. That’s it.

Quoi manger?

À la maison, j’ai dû couper quelques mets que j’adorais de mon menu : pad thaï, pain aux bananes, à peu près tous les trucs préparés d’avance. Qu’est-ce que j’ai mangé? Voici quelques exemples de plats:

Matin:

  • Smoothie maison au lait d’amande sans sucre et aux fruits
  • Rôtie au beurre de noix
  • Œuf
  • Fruit
  • Céréales soufflées sans sucre

Midi:

  • Salade avec vinaigrette maison
  • Sandwich aux œufs
  • Soupe ou potage maison

Soir:

  • Pâtes avec sauce maison
  • Riz aux légumes
  • Polenta au four
  • Hot dog végé

Collation:

  • fruit
  • fromage
  • noix

 Tricherie

Je me suis permis une tricherie par semaine. La première semaine, ç’a été une pinte de cidre rosé. La deuxième, un blizzard de chez Dairy Queen.

La troisième semaine a été très difficile pour moi et j’ai flanché. Mon erreur a été d’acheter une boîte de Drumstick au supermarché (oui, j’ai un faible pour la crème glacée.) J’ai mangé les 4 cornets en 4 jours (22 g de sucre par cornet.)

De plus, dimanche, je suis allée bruncher avec ma famille et j’ai mangé des crêpes avec du sirop d’érable. Et j’ai eu un mal de tête incroyable après le repas. Coïncidence? Je ne crois pas. Je pense que mon corps a été sevré et que le taux de sucre dans le sirop d’érable (54 g pour 60 ml) a déclenché ce mal de tête. D’ailleurs, Aimée aussi a diminué sa consommation de sucre (mais de façon un peu moins drastique que moi) et, à deux reprises, lorsqu’elle a pris un drink sucré et mangé du pain doré, elle a aussi eu mal à la tête.

Je promets de faire mieux pour ma dernière semaine. Je vous en redonne des nouvelles la semaine prochaine.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Le sucre: une maladie?    

Léonie                        

J’ai lu il y a quelques semaines un article troublant, largement partagé sur Facebook, affirmant que le sucre alimentait les cellules cancéreuses. Heureusement, cette information a été démentie par la Société canadienne du cancer depuis.

Par contre, ce n’est pas parce que le sucre ne cause pas directement le cancer qu’il est inoffensif!

Ce beigne contient 28g de sucre (source: dunkindonuts.com)
Ce beigne contient 28 g de sucre et 400 calories (source: dunkindonuts.com).

Les différents noms du sucre 

Je n’ai pas trouvé de tableau exhaustif à vous présenter, mais j’ai quand même monté un petit quelque chose moi-même. Notez que ce tableau n’est pas complet et ne présente pas tous les noms du sucre.

Sucre Édulcorant
Agave Acésulfame de potassium / acésulfame K / E950
Amidon Aspartame
Cassonade Isomalt
Concentré de jus de fruit Isomaltulose hydrogéné
Dextrine Lactitol
Dextrose Mannitol
Extrait de malt d’orge Néotame
Fructose Saccharine
Glucose Sirop de sorbitol
Jus de canne à sucre Sirop de polyglycitol
Lactose Sorbitol
Maltodextrine Sucralose
Maltose Xylitol
Mélasse
Miel
Saccharose
Sirop de fructose
Sirop de maïs
Sirop de malt
Sirop de riz
Sirop de sorgho
Sirop d’érable
Sucre (blanc, turbinado, brut, etc.)
Xylose

Le sucre et la maladie

Le sucre est souvent pointé du doigt, que ce soit lorsqu’on parle des causes du diabète, de l’obésité, des maladies cardiaques ou d’ACV, et j’en passe. Et l’argument suprême pour les filles : selon l’entraîneur Maxence Roy, le sucre est LA raison pour laquelle nous avons du ventre.

Depuis la mort de mon père, décédé un an après avoir été diagnostiqué diabétique de type 2, je me remets en question face à ma relation avec le sucre.

Spoiler alert: c’est une relation malsaine.

Ceux qui sont, comme moi, des bibittes à sucre sauront de quoi je parle. C’est une drogue. On en a besoin et, quand on décide qu’on en veut, on ne pense qu’à ça. Le sucre m’obsède et je ferais tout pour en avoir quand l’envie me prend d’en manger. Quand je suis triste, quand je suis heureuse, je veux manger du sucre.

Plusieurs parlent de dépendance face au sucre. Ai-je une dépendance au sucre? Oui. Et j’aimerais me débarrasser de cette dépendance. J’ai donc décidé de suivre les conseils de Maxence pour 1 mois. 1 mois à couper tous les sucres ajoutés dans la nourriture, à réduire ma consommation de sucre à moins de 15 grammes par jour. Par contre, je me donne droit à une tricherie par semaine.

Je coupe complètement :

  • Sucre, cassonade, miel, sirop d’érable, etc.
  • Liqueur, jus, boisson sucrée
  • Biscuit, muffin, barre tendre et céréales sucrées
  • Pâtisserie, gâteau, tarte, crème glacée
  • Chocolat, caramel, fruits en conserve
  • Compote de pommes et beurre d’arachides sucrés
  • Alcool sucré

Avez-vous déjà essayé de faire une cure de sucre ? Voulez-vous essayer d’en faire une avec moi ? N’hésitez pas à commenter 🙂

À suivre…

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.