Archives du mot-clé Lavage

Spray désodorisant et désinfectant pour le linge

Aimée

Depuis que je fais de la danse orientale sérieusement, je possède plusieurs costumes coûteux et ouvragés dont il faut prendre soin. Pas question de mettre paillettes, pierres et broderies dans la laveuse! Cependant, Dieu sait si danser est une activité «salissante»… Quand on se donne… on sue et on pue, même dans de belles robes! 😉

Ma professeure Amalia m’a alors donné une recette de spray pour entretenir le costume et éliminer autant que possible les bactéries qui causent les mauvaises odeurs: il s’agit de mélanger une part de vodka avec une part d’eau dans un vaporisateur. Vous pouvez utiliser de l’alcool plus concentré et donc moins cher, mais assurez-vous de le diluer à proportion pour éviter d’endommager les tissus. Je vous conseille également de faire un petit test sur un coin de votre vêtement avant de le vaporiser totalement, au cas où le tissu déteindrait ou que les garnitures s’en trouveraient ternies.

Oups! Je suis à court de vodka.
Oups! Je suis à court de vodka.

Pour une meilleure odeur, vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’huile essentielle. Je choisis la lavande, qui a aussi des propriétés antibactériennes. 🙂 J’ai aussi mis mon spray à profit lorsqu’on m’a donné un vêtement usagé qui avait séjourné chez des fumeurs. Ça m’a pris deux ou trois vaporisations, mais ça a été plus efficace qu’une nuit dehors et un lavage ordinaire. Je suis venue à bout de l’odeur de cigarette.

J’ai également utilisé la solution pour nettoyer mon voile de soie blanc, que je ne peux absolument pas mettre à la laveuse. Je pourrais le laver à la main, vu qu’il ne risque pas de déteindre, mais, pour avoir déjà voulu laver un voile de soie fuchsia, je ne le recommande pas non plus. Bref, mon voile avait jauni aux endroits où il entre en contact avec mes mains, et il était bien entendu un peu sale à force de séjourner sur les planchers de divers studios de danse. Le spray l’a aidé à blanchir un peu. C’est aussi vrai pour mon costume blanc, qui avait de bizarres de spots roses à certains endroits.

DSC_8140
Vade retro, laveuse! Tu ne mangeras pas mon costume de princesse.

Et voilà! N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires si vous l’essayez. 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

Publicités

Éliminer les taches d’huile sur les vêtements

Aimée

Je porte beaucoup de noir. Genre, mes amies aiment me niaiser parce que je porte trop de noir. Récemment, j’ai revêtu ma première paire de jeans bleus en douze ans à peu près et j’ai fait un post sur Facebook pour le souligner (finalement, je l’ai juste portée pour aller patiner et glisser dehors. J’aime pas les jeans je pense). Tout ça pour dire que, dès que j’ai le malheur de mettre autre chose que du noir, je me salis. Toutes. Les. Fois. Et j’étais mortifiée quand, en cuisinant, j’ai complètement éclaboussé d’huile mon petit t-shirt cute avec des ballerines dessus (des BALLERINES!!! C’est important!).

Un échantillon qui ne permet pas de constater l'ampleur des dégâts!
Un échantillon qui ne permet pas de constater l’ampleur des dégâts!
La tâche la plus profonde et «rebelle» de toutes.
La tâche la plus profonde et «rebelle» de toutes.

Comble de la maladresse, peut-être, mon chandail s’est retrouvé au lavage sans que je fasse quoi que ce soit contre ces taches et, bien évidemment, elles n’en étaient que plus incrustées dans le tissu par la suite. J’en profite pour vous indiquer qu’il s’agit d’un tissu synthétique (viscose avec une touche de spandex).

Si vous avez sous la main de la fécule de maïs, de la poudre de bébé ou du shampoing sec et que vous vous armez de patience, il est possible de faire disparaître ce genre de tache. Voici comment je m’y suis prise: j’ai littéralement saupoudré mon chandail de fécule de maïs, en frottant les endroits où il y avait le plus de taches. Ensuite, j’ai laissé mon chandail reposer toute la nuit, suspendu dans ma garde-robe. Le lendemain, j’ai remis de la fécule de maïs un peu partout, puis je l’ai porté toute la journée (bien entendu, je suis restée chez moi, pour ne pas me promener avec un t-shirt plein de poudre!). Dès que la fécule semblait absorbée, j’en ajoutais. Ensuite, j’ai lavé mon chandail à la machine.

P1040997
La première fois, c’était assez léger comme saupoudrage. Par la suite, je n’y suis pas allée de main morte.

Certaines des taches les moins visibles avaient pratiquement disparu, mais la plupart étaient encore là. J’ai donc recommencé. Et encore. Et encore. Je dirais que ça a pris un minimum de cinq cycles avant que je vienne à bout de «la» tache rebelle. Chaque fois, je laissais le chandail absorber la fécule de maïs pendant la nuit, je le portais le lendemain en en ajoutant de temps à autre, puis je le lavais. Le lavage est important, en fait, parce que la poudre blanche fait pâlir votre tache et vous donne l’impression qu’elle a disparu, alors que ce n’est pas nécessairement le cas.

Il est difficile de juger du résultat sur une photo, mais, en réalité, si on essaie très très fort, on peut discerner un cerne jaunâtre sur le tissu, sans plus. Je vous assure que, maintenant, je peux porter fièrement mon t-shirt de ballerines en public! Et j’essaie de ne plus me salir! (Je vous jure, j’ai une robe verte qui est carrément maudite.)

P1050016

Sauriez-vous repérer le cerne?
Sauriez-vous repérer le cerne?

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

La statique retirée sur trois prises

Aimée

Depuis longtemps, j’essaie de ne plus acheter de bébelles à usage unique qu’on jette aussitôt utilisées, et au haut de ma liste se trouvent les feuilles d’assouplissant qu’on met dans la sécheuse. Pour moi, ça frôle le summum du gaspillage. Mais, évidemment, depuis les vêtements ressortent de la sécheuse chargés d’électricité statique; en plus, j’ai un chien et habituellement son poil ne colle pas aux vêtements, mais, à cause de la statique, nous en sommes désormais couverts. J’ai donc fait quelques essais pour une lessive sans statique.

Dans le champ: les petits hérissons qu’on vend dans les boutiques de produits inutiles

IMG_0783

Je me suis fait avoir par ce gadget que j’ai trouvé à la librairie. On promettait sur l’emballage que ces petites balles allaient empêcher les vêtements de s’enrouler sur eux-mêmes (peut-être, mais ça faisait surtout un fracas d’enfer dans la machine). Et il y avait BEAUCOUP de statique à la fin des brassées. Peut-être qu’il y en aurait eu plus si je n’avais rien mis du tout dans la sécheuse, mais la différence n’est pas assez notable pour justifier le fait de payer pour ça. Un gros NON.

Un coup sûr: la boule de papier d’aluminium

IMG_0802

Dans le domaine du beau, bon, pas cher, difficile de faire mieux! On prend trois ou quatre épaisseurs de papier d’aluminium, on les roule en boule, on met ça dans la sécheuse, et le tour est joué! En plus, on peut réutiliser la même boule sans problème pendant des mois. Niveau d’efficacité: très bien. Il reste une petite charge de statique, mais ça n’a aucune commune mesure avec le désastre des hérissons. Une bonne solution qu’on peut aussi combiner à d’autres méthodes, comme la suivante.

Un triple (qui frôle le coup de circuit): le linge imbibé de vinaigre

De loin le meilleur truc que j’ai essayé. Je lavais mes draps et ma robe de chambre, laquelle est un véritable NID à statique. J’ai pris un linge, je l’ai imbibé de vinaigre, je l’ai ajouté à la brassée dans la sécheuse avec la boule d’aluminium. Il n’y avait aucune statique à la fin. Victoire! Par contre, j’admets qu’il y avait un relent de vinaigre sur les tissus, malgré le fait que j’avais ajouté quelques gouttes d’huile essentielle de lavande (aurais-je dû en mettre plus?). J’ai fait mon lit et, quand je me suis couchée, je n’ai pas remarqué l’odeur du tout. Mon chum, lui, trouvait ça inacceptable (il est plus sensible que moi pour ce genre de chose). Si j’étais seule, j’utiliserais le torchon vinaigré tout le temps, mais lui ne veut pas. Je vous recommande de l’essayer pour voir ce que vous en pensez.

N.B. J’ai essayé de mettre du vinaigre dans la laveuse au cycle de rinçage, plutôt qu’au début (ce que je fais souvent en temps normal), avant d’utiliser la boule d’aluminium, mais ça revenait au même que quand j’employais cette dernière toute seule. Le vinaigre dans la sécheuse est vraiment plus efficace.

* * *

Je n’ai donc pas trouvé de truc miracle, cent pour cent sans «effet secondaire». Avez-vous essayé déjà autre chose, de votre côté?

Autres trucs recommandés:

Faire sécher les vêtements moins longtemps. Apparemment, la majeure partie de l’électricité statique se forme quand les vêtements sont déjà secs.

Ajouter un linge imbibé d’eau durant les dix dernières minutes de séchage (je ne l’ai pas essayé encore).

Éviter d’ajouter de l’assouplissant liquide au lavage.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook