Archives du mot-clé Restaurant végétalien

Le réconfort, selon Doomie’s

Doomies04.jpg

Léonie

Souvent, les gens associent le végétarisme et le véganisme à l’alimentation santé. Combien de fois je me suis fait dire, lors d’une sortie au restaurant : « t’inquiète pas, il y a de la salade! ». Je ne mange pas de viande parce que je ne veux pas manger d’animaux, pas parce que je veux absolument manger santé. Les végétaliens ont eux aussi des envies de fast food, mais comme souvent il n’y a rien sans viande ou sans produit animal au menu, on n’en mange pas.

Quand je suis allée visiter ma cousine à Toronto, je ne pouvais passer à côté de l’occasion d’essayer le restaurant végane Doomie’s.

Chez Doomie’s, pas de salade !

Le concept de ce petit restaurant de la rue Queen St. West est très simple : offrir des plats réconfortants de restauration rapide en version végane. La journée était chaude et collante et l’air climatisé n’arrivait pas à fournir lorsque nous sommes allées luncher. Malgré tout, le restaurant était plein à craquer et l’ambiance était au rendez-vous. Il y a même à l’entrée du restaurant un bar qui offre une belle variété de cocktails. Le style pub du restaurant est chaleureux et l’enseigne à l’entrée est un bon prélude à la tapisserie à la fois humoristique et engagée qui mène aux toilettes.Doomies01

Je ne sais pas pour vous, amis végétaliens, mais depuis que j’ai arrêté de manger de la viande, le goût du Big Mac me manque. C’est donc avec une joie non dissimulée que j’ai choisi au menu le Big D, leur version du célèbre burger, avec un à côté de frites « animal style fries ».

Doomies02Je n’ai pas été déçue! Le généreux burger, plus gros que celui de McDonald’s, était tout simplement délicieux, encore plus que mon souvenir de l’original.

Doomies03

Ma cousine, qui a une forte intolérance au gluten, a pour sa part essayé les tacos au maïs. Loin d’être végétarienne, elle a tout de même été conquise par son plat qui, je dois dire, était très goûteux!

Grande fan de biscuits Oreo (eh oui! Ils sont vegan!), j’aurais adoré essayé leur « deep fried Oreo », mais malheureusement, j’étais ronde comme un œuf après mon plat.

J’y retournerai certainement à ma prochaine visite à Toronto ! En attendant, j’ai demandé à notre serveuse de suggérer au proprio d’ouvrir un Doomie’s à Montréal…

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Publicités

On a essayé: le bistro Invitation V

Aimée et Léonie

Pour son anniversaire, Léonie a voulu sortir de la routine et célébrer dans un resto végétalien, Invitation V, sur Bernard dans le Mile-End. Tout le monde a accepté (parfois de moins bonne grâce!) de se prêter à l’expérience. La veille de notre visite, nous avons été amusés de voir que le comédien Woody Harrelson, végétalien de longue date, était allé y faire un tour.

13307338_965773913541096_7103880316224846839_n
Source: page Facebook du bistro

À notre arrivée, nous avons été très bien accueillis. Le menu et la carte des cocktails étaient alléchants, et le service très courtois. En entrée, Aimée a pris la soupe birmane aux pois chiches et elle l’a trouvée délicieuse. Léonie a essayé les bâtonnets de satay au tempeh et a bien aimé. Certains avaient pris une soupe à l’oignon avec du fauxmage Daiya et Cynthia, notre amie carnivore fanatique de fromage, n’y a vu que du feu! Mais l’entrée qui a volé la vedette était celle aux champignons pochés, une savoureuse entrée de champignons assortis, présentés dans une pâte philo.

Pour le plat principal, le filet végétalien a été de loin le plus apprécié. Il s’agit d’un morceau de tofu dans la chapelure, imitant le poisson, servi dans une sauce à l’aneth. Le mijoté au cari a aussi reçu de bons commentaires. Quant au risotto aux champignons, on s’entendait pour dire que la présentation était très réussie, avec diverses sortes de champignons savamment disposés, mais on s’attendait à quelque chose de plus garni comme assiette, côté quantité. Le chum d’Aimée a dit: «C’était correct», mais Léonie de son côté a adoré le plat.

 

Aimée a pris un hamburger à base de pois chiches et de poireau, et elle admet que son choix a été fixé par la possibilité d’avoir des frites de patate douce avec. Elles étaient très bonnes, mais payer 5$ pour cet ajout (4$ pour les frites ordinaires), c’était un peu exagéré. Léonie a goûté également de son côté au hamburger de champignon qui était délicieux.

Nous avons accompagné le repas d’une bouteille de blanc végétalien très doux et fruité, le vin Big House. La carte des vins et des cocktails ne comprenait que des boissons végétaliennes en belle variété, à des prix «normaux» dans le domaine de la restauration.

Dans l’ensemble, nous avons été satisfaits et nous avons passé une très belle soirée, mais nous avons trouvé que c’était un peu coûteux pour les quantités. C’est peut-être l’effet Mile-End ou l’utilisation d’ingrédients bio/locaux (nous aurions dû nous informer!) qui hausse les coûts. Par contre, tous les invités, la plupart ne cuisinant jamais végétalien, ont aimé leur plat. Ce n’est pas rien!

En résumé, Aimée serait prête à y retourner si on le lui offrait. Léonie, de son côté, serait prête à offrir aux autres d’y retourner! 🙂

Vous pouvez consulter le menu sur leur site Internet et il est même possible de réserver directement via celui-ci (un gros avantage, selon nous!)

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.