Archives du mot-clé Tea tree

Les aphtes (ulcères buccaux)

Léonie

D’aussi loin que je me rappelle, j’ai fait des ulcères dans la bouche. Ma mère m’a même raconté qu’une fois, alors que je devais avoir 2 ans, elle avait vu des dizaines d’ulcères dans ma petite bouche.

Mes aphtes sont souvent gros (1 cm et plus) et j’en ai plusieurs à la fois. J’en fais partout: aux gencives, à l’intérieur des joues, sur le palais, sur la langue… Depuis des années et souvent.

Source: wikipedia.org

Aucun docteur n’a pu m’aider à savoir ce qui causait les aphtes et comment les prévenir efficacement. Mon médecin de famille m’a déjà expliqué que les chercheurs ne se penchent pas vraiment sur le cas, vu que ce n’est pas un trouble mortel ou dangereux. Certaines personnes disent que c’est causé par le stress, d’autres que c’est un signe de carence alimentaire. De mon côté, l’apparition d’aphtes est souvent reliée au stress.

Je n’ai pas besoin de dire à ceux qui font des ulcères à quel point c’est douloureux. Manger devient insupportable et parler, un défi. Si c’était possible de m’en débarrasser avec un scalpel, je le ferais même sans anesthésie.

J’ai essayé tous les produits qui existent en pharmacie pour soigner les ulcères. Personnellement, je trouve qu’ils sont coûteux et inefficaces.

Je n’ai pas trouvé encore LA solution miracle, mais j’ai accumulé quelques trucs au fil des années pour m’aider à les combattre.

Le sel 

Comment faire: se gargariser avec de l’eau salée (environ 1 cuillère à thé de sel pour 1 tasse d’eau) quelques fois par jour afin d’aseptiser la bouche.

Ce que j’en pense: personnellement, ça ne soulage que très peu ma douleur. Quand j’ai des aphtes, je le fais matin et soir, mais l’eau salée ne m’a jamais guérie à elle seule. Et, de grâce, ne mettez pas de sel pur directement sur les aphtes, c’est extrêmement douloureux et ça n’aide pas.

L’huile de melaleuca (tea tree)

Comment faire: appliquer 1-2 gouttes d’huile de melaleuca sur les aphtes quelques fois par jour.

Ce que j’en pense: je traîne toujours une bouteille d’huile de tea tree sur moi. Je mets une goutte sur ma langue et je vais frotter doucement mon ulcère avec. Depuis que j’utilise cette huile, mes aphtes sont plus petits et restent moins longtemps. L’huile de melaleuca a des propriétés anti-infectieuses et aide à nettoyer la bouche. J’ai même remarqué une petite différence en ce qui concerne la blancheur de mes dents.

Application de gazes

Comment faire: mettre un morceau de gaze sur l’aphte afin de désinfecter la plaie.

Ce que j’en pense: j’ai essayé ce truc alors que j’avais un gros ulcère à l’intérieur de la lèvre inférieure. J’ai découpé un morceau de gaze et je l’ai mis entre ma lèvre et ma gencive pendant la nuit. Après 3 nuits, je n’avais plus mal, alors qu’habituellement, un aphte me fait souffrir environ 1 semaine. De plus, l’ulcère est disparu au bout de 10 jours (versus 3 semaines sans gaze). Il peut être dangereux de dormir avec une gaze dans la bouche, alors je vous prierais d’appliquer cette méthode avec précaution ou de le faire pendant le jour, si c’est possible pour vous.

Vitamines

Comment faire: prendre un comprimé de vitamine B complexe 100 et un comprimé de vitamine C 500 mg par jour. Cette méthode repose sur le fait que l’apparition d’ulcères dans la bouche est un signe de carence de ces vitamines.

Ce que j’en pense: j’ai commencé à prendre de ces suppléments il y a quelques années et je n’ai jamais arrêté. Je fais 2 fois moins d’ulcères depuis que je les prends.

Alimentation

Comment faire: éviter de manger des aliments acides comme les agrumes, les ananas et les tomates. De plus, ne mangez pas des aliments qui pourraient causer des lésions comme les rôties et les noix. Finalement, évitez de manger épicé.

Ce que j’en pense: quand je fais des ulcères, le ketchup et les oranges sont absolument hors de question. Je crois qu’il est important de surveiller son alimentation, surtout quand on a des aphtes. Un morceau de noix peut si vite nous faire souffrir !

Acétaminophène vs Ibuprofène

Comment faire: prendre 1 à 2 comprimés d’acétaminophène pour atténuer la douleur. On m’a déjà dit que l’ibuprofène pouvait favoriser l’apparition d’aphtes. Je ne pourrais pas confirmer cette hypothèse, mais j’ai tellement eu peur en entendant cette théorie qu’il est désormais impossible de trouver de l’ibuprofène dans ma pharmacie.

Ce que j’en pense: je n’ai su que récemment que l’acétaminophène pouvait soulager la douleur causée par les aphtes. Je n’en prends pas systématiquement, mais, quand c’est trop douloureux, je prends un comprimé pour m’aider à passer la journée ou pour m’aider à m’endormir.

J’espère que mes conseils pourront vous aider.

Si vous avez des conseils ou des solutions qui fonctionnent bien pour vous, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Publicités

Se laver les cheveux au naturel

Léonie

J’ai perdu une grande partie de ma chevelure à l’âge de 16 ans à cause des traitements de chimiothérapie. Heureusement, ils ont repoussé, mais, depuis ce temps, mes cheveux sont sacrés.

Je pense qu’il est important de minimiser l’exposition aux ingrédients artificiels et modifiés et d’opter plutôt pour des produits naturels lorsqu’on parle de beauté. Je ris toujours quand j’entends quelqu’un dire que son corps est un temple, mais l’idée de base est tout de même logique; il est important de bien choisir ce qu’on utilise pour prendre soin de nous.

Je partage avec vous aujourd’hui mes impressions sur quelques recettes que j’ai testées. Les résultats des produits capillaires dépendent souvent de notre type de cheveux. Pour ma part, mes cheveux sont épais et ils frisottent naturellement, surtout autour du visage. Ils sont de type normal et ils deviennent gras après 3 jours sans lavage.

Shampoing au thé vert

  • 4 poches de thé vert dans 2 tasses d’eau chaude
  • 2 cuillérées à table de bicarbonate de soude
  • 5 gouttes d’huile de melaleuca (tea tree)

Mettre les poches de thé dans 2 tasses d’eau chaude et laisser infuser 5 minutes. Enlever ensuite les poches de thé et ajouter le bicarbonate de soude et l’huile de melaleuca et mélanger.

Revitalisant au vinaigre de cidre de pomme

  • 1 ½ tasse d’eau
  • ½ tasse de vinaigre de cidre de pomme
  • 1 cuillérée à table de gel d’aloès vera
  • 10 gouttes d’huile essentielle de votre choix

Aimée (dont le cheveu fin ne frise pas et a tendance à devenir gras rapidement) et moi avons toutes les deux testé cette recette et nous sommes arrivées à peu près à la même conclusion. Comme ces produits sont liquides et ne moussent pas, il est difficile de savoir si on en a mis partout. On a donc utilisé beaucoup de liquide. Par contre, nos cheveux étaient propres et ils n’étaient pas gras.

De mon côté, j’ai trouvé ma chevelure terne et il m’était difficile de contrôler mes frisottis. De plus, j’aime l’odeur de fleurs et de fruits que l’on retrouve dans les shampoings et, avec cette recette maison, ma chevelure ne sentait pas grand-chose.

LUSH

J’ai essayé chez LUSH le shampoing Panoramix et le revitalisant Végétalien. Les deux produits étaient efficaces et j’ai trouvé ma chevelure belle. Le shampoing solide n’est pas pratique, car on doit le mettre dans un endroit sec pour éviter qu’il ne fonde. Moi qui aime avoir une tignasse de lionne, j’ai trouvé que le revitalisant laissait mes cheveux souples et légers. L’odeur était bien, mais j’ai trouvé que je sentais un peu « hippie ». J’aurais préféré une odeur plus florale. Finalement, je dois avouer que je n’achète pas souvent les produits LUSH, car je les trouve un peu chers.

lush panoramixLush Veganese_conditioner

Le point de vue d’Aimée: Pour les cheveux gras, le shampoing J’adore les jus est magique. Il sent si bon les agrumes qu’on aurait effectivement envie de boire la bouteille! Rarement mes cheveux ont aussi bien réagi à un shampoing. Le désavantage: si vous avez les cheveux teints, ce produit risque de vous les décaper et de tuer votre couleur. **

Produits Live Clean

J’ai découvert cette gamme de produits dans le bas des tablettes d’une pharmacie près de chez moi et, depuis, je ne peux m’en passer.

Offrant des choix de shampoings et de revitalisants pour tous les types de cheveux, les produits canadiens Live Clean sont respectueux de l’environnement, végétaliens, non testés sur les animaux et ils renferment plusieurs ingrédients biologiques. Tout ça pour moins de 7$ la bouteille (5$ lorsqu’ils sont en spécial).

live clean apple cider vinegarlive clean pink fire

Les produits à l’huile d’argan et ceux à l’huile de bali étant trop gras pour les cheveux, j’utilise plutôt la gamme Pink Fire et celle au vinaigre de cidre de pomme. Avec ces produits, mes cheveux sont doux, faciles à coiffer et ils ont une fraîche odeur digne des beaux jours d’été.

Les produits Live Clean sont offerts dans la plupart des pharmacies.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Pour des pieds au sec (et inodores…)

Aimée

Je pense que si, un jour, une bombe atomique explose sur Terre, en plus des coquerelles il va rester le champignon responsable du pied d’athlète. Cette chose est INDESTRUCTIBLE.

On peut toutefois concentrer ses efforts à le prévenir, s’il n’est pas déjà trop tard, ou à le contrôler, si le mal est fait, et le meilleur moyen d’y parvenir est de garder ses pieds au sec. Pour m’aider dans cette difficile tâche, je me suis procuré la poudre P pour Pied de LUSH (bien oui, encore eux), qui nous promet d’absorber la sueur, de nous garder au frais et à laquelle sont entre autres ajoutés de l’extrait de melaleuca (tea tree) et des agents antifongiques (bons pour prévenir, mais pas assez puissants pour guérir).

Je me suis acheté cet hiver de petites ballerines Croc. Je les ai prises sans trous, parce que je trouvais ça moins laid (souvent les gens sont étonnés quand je leur dis que ce sont des Croc). Or, le plastique, ça ne respire pas vraiment. J’ai essayé la poudre de Lush dans mes souliers par une journée chaude à l’humidité écrasante à New York. Au bout de deux heures de marche dans Central Park, j’ai commencé à sentir que mes pieds se mettaient à suer. Dans ces conditions, je décrète que c’est un produit vraiment efficace, parce que normalement ça ne m’aurait pas pris cinq minutes.

(En passant, j’ai le droit de me vanter que je me suis promenée à Central Park; je viens de vous avouer que j’ai du pied d’athlète chronique, fait que.)

J’en ai aussi mis sur mes pieds avant un cours de yoga de 75 minutes, et mes pieds ont vraiment bien adhéré au tapis. Je me promets de réessayer sur mes mains, pour arrêter de gigoter comme un ver dès qu’on reste plus que deux secondes dans le chien tête en bas.

Et pour ceux qui se posent la question: oui, des Croc, ça vaut la peine (pour les modèles qui ont l’air de souliers et non pas de fromage gruyère). C’est confo, c’est solide, ça se LAVE, et j’ai même découvert que ça s’agrandit et se rétrécit quasiment à volonté. Avec ma petite poudre, je suis bien satisfaite!

Encore une fois, cette poudre ne peut pas guérir un problème de pied d’athlète, mais vous aidera à le prévenir, à être plus à l’aise et à moins sentir. Je la traîne avec moi, j’en mets avant mes cours de danse – des chaussons de ballet, ça pue vite, vous croiriez pas ça. Et, même si j’ai l’air hors saison avec mon truc de pieds qui suent, n’oublient pas que les bottes d’hiver ne pardonnent pas. WINTER IS COMING!!! 😉

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

IMG_0651.JPG

Comment nettoyer la laveuse  

Léonie

J’ai lu cette semaine sur un blogue anglophone une recette permettant de décrasser la laveuse. Comme vous pouvez le constater, ma laveuse était fin prête pour un test de nettoyage !

Avant

Avant

Voici ce dont vous avez besoin pour nettoyer votre laveuse:

  • 1 tasse de bicarbonate de soude (petite vache)
  • 1 tasse de vinaigre
  • 20 gouttes d’eucalyptus ou de melaleuca (j’ai pris melaleuca)
Les ingrédients
Les ingrédients

J’ai tout mis dans la laveuse et j’ai démarré le cycle de grande capacité à l’eau chaude. Quelques minutes après le début du cycle, j’ai arrêté la laveuse, mis des gants de vaisselle et j’ai frotté les bords et le poteau avec une éponge (attention, l’eau est chaude !) Ensuite, j’ai redémarré la laveuse et je l’ai laissé finir son cycle.

Jugez par vous-même du résultat :

Après
Après
Après
Après

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

À bas la vaginite

Aimée

Voici une recette à base d’huiles essentielles pour fabriquer de petits comprimés à «s’introduire» pour se débarrasser d’une vaginite. Elle m’a été fournie par mon amie Vanessa Charest, qui travaillait à l’époque dans un magasin d’aliments naturels, et je ne saurais dire où elle-même l’a prise; si jamais je trouve une source, je vous l’indiquerai!

Pour plus d’efficacité, je vous recommande de passer à l’action dès les premiers symptômes. Vous pouvez aussi utiliser cette recette en complément à un traitement que vous vous procurerez en pharmacie, afin d’éviter que votre pH ne se débalance trop (car souvent, dans le cas des médicaments, ce qui tue le méchant tue aussi le bon). Par contre, vaut mieux ne pas mélanger les traitements en les employant à la même heure de la journée…

Ces huiles ont des propriétés antiseptiques et favoriseront l’équilibre de votre flore vaginale. Voici la recette de base, que vous pouvez multiplier à votre guise en gardant les proportions.

  • Origanum compactum (origan) – 1 goutte
  • Melaleuca quinquenervia cineolifera (naouli) – 2 gouttes
  • Melaleuca alternifolia (tea tree) – 3 gouttes
  • Cymbopogon martinii (palmarosa) – 4 gouttes
  • Huile de base (coco, olive…) – 1 cuillerée à table
J'ai égalisé les quantités à l'aide d'une paille (sans en mettre dans ma bouche, hein!).
J’ai égalisé les quantités à l’aide d’une paille (sans en mettre dans ma bouche, hein!).

Je vous recommande fortement d’utiliser l’huile de noix de coco pour l’huile de base, car elle-même possède des propriétés antiseptiques et, de plus, elle est à l’état solide à la température de la pièce, ce qui aide les comprimés à se figer. Vous n’avez qu’à faire fondre l’huile de noix de coco (quelques secondes au micro-ondes) et à la mélanger aux autres huiles. Verser le tout dans un petit moule style suppositoire (vous pouvez prendre des moules à glace, mais n’en mettez qu’au fond, sinon vous vous retrouverez avec des comprimés géants!). Faire figer le tout au frigo une heure au moins avant usage, et conserver au frigo ou au congélateur dans un plat fermé ou recouvert d’une pellicule plastique. Une ou deux applications par jour, et continuez quelques jours après la disparition des symptômes, comme tout traitement contre la vaginite qui se respecte!

Les inconvénients: 1- Si vous n’avez pas déjà ces huiles en votre possession, ça risque de vous coûter une beurrée. MAIS : vous en aurez pour des tonnes et des tonnes de comprimés, et elles s’utilisent facilement dans plein d’autres situations (oil pulling, traitements contre la cellulite, les ulcères buccaux, le pied d’athlète, les boutons…). 2- C’est de l’huile: il ne faut pas oublier que, dès qu’elle sera en contact avec votre corps, elle va fondre. C’est pourquoi je vous conseille de ne pas faire de gros comprimés, pour ne pas vous noyer dedans. Je vous recommande aussi fortement de vous étendre avant l’application (au coucher, c’est l’idéal), et de porter une serviette hygiénique (pour ma part, j’utilise des serviettes lavables en chanvre dont je suis vraiment satisfaite et dont je vous reparlerai). Je ne saurais trop insister sur ce dernier point: ne vous dites pas «ah, ça va être correct», parce qu’une mare d’huile dans un lit, c’est vraiment dégueu (et tenace).

Sur Google, on trouve une infinité d’autres recettes que vous pouvez expérimenter aussi. Si vous avez d’autres trucs, n’hésitez pas à les partager ici! 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.