Archives du mot-clé Vitamine C

Atténuer la teinture semi-permanente rapidement

Léonie

J’ai voulu changer de tête récemment et j’ai demandé à ma coiffeuse de me faire un ombré dans les cheveux.

Quand je suis arrivée à la maison, je n’aimais pas du tout l’effet du ombré sur ma tête et je regrettais ma décision. J’étais prête à mettre une teinture de pharmacie sur ma teinture professionnelle, mais j’ai décidé plutôt de faire des recherches pour voir si c’était possible d’estomper ma couleur du haut de façon «plus naturelle».

Après quelques heures sur Google, j’ai décidé de passer à l’action et d’essayer un mélange maison pour atténuer ma couleur.

Le truc que j’ai trouvé fonctionne très bien, mais attention, car, à ma connaissance, il ne fonctionne que sur la teinture semi-permanente. Je ne l’ai pas essayé sur la teinture permanente. Aussi, je vous conseille de vous renseigner avant d’essayer, car, même si mes cheveux n’ont pas été abîmés par le traitement, je ne peux pas vous garantir qu’il est inoffensif.

Pour atténuer la couleur d’une teinture semi-permanente, vous devez avoir sous la main de la vitamine C et du shampoing. C’est tout. La composition de la vitamine C entre en conflit avec la composition de la teinture semi-permanente et dissout la couleur. Par contre, la vitamine C assèche le cheveu, alors je vous conseille de faire un masque capillaire hydratant par la suite.

J’ai écrasé des comprimés de vitamine C avec un rouleau à pâte (je dirais une dizaine de comprimés) et j’ai mélangé le tout avec du shampoing anti-pellicule Selsun Blue (car le shampoing anti-pelliculaire est reconnu pour faire disparaître la couleur dans les cheveux plus rapidement). J’ai mélangé le tout pour arriver à une pâte un peu liquide (de la même consistance qu’un shampoing colorant). Ensuite, j’ai mis le mélange avec mon pinceau à coloration, j’ai placé un sac du plastique sur ma tête et j’ai attendu.

J’ai fait le traitement 2 fois en 2 jours. Chaque fois, j’ai laissé le tout reposer environ 45 minutes. Voici les photos des résultats. Semble-t-il que ce mélange fait des miracles sur les cheveux teints avec du Manic Panic. Si ça vous intéresse, je vous conseille de faire une recherche sur YouTube…

De gauche à droite: frais teint, après 1 traitement, après 2 traitements

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.  

 

Publicités

Les aphtes (ulcères buccaux)

Léonie

D’aussi loin que je me rappelle, j’ai fait des ulcères dans la bouche. Ma mère m’a même raconté qu’une fois, alors que je devais avoir 2 ans, elle avait vu des dizaines d’ulcères dans ma petite bouche.

Mes aphtes sont souvent gros (1 cm et plus) et j’en ai plusieurs à la fois. J’en fais partout: aux gencives, à l’intérieur des joues, sur le palais, sur la langue… Depuis des années et souvent.

Source: wikipedia.org

Aucun docteur n’a pu m’aider à savoir ce qui causait les aphtes et comment les prévenir efficacement. Mon médecin de famille m’a déjà expliqué que les chercheurs ne se penchent pas vraiment sur le cas, vu que ce n’est pas un trouble mortel ou dangereux. Certaines personnes disent que c’est causé par le stress, d’autres que c’est un signe de carence alimentaire. De mon côté, l’apparition d’aphtes est souvent reliée au stress.

Je n’ai pas besoin de dire à ceux qui font des ulcères à quel point c’est douloureux. Manger devient insupportable et parler, un défi. Si c’était possible de m’en débarrasser avec un scalpel, je le ferais même sans anesthésie.

J’ai essayé tous les produits qui existent en pharmacie pour soigner les ulcères. Personnellement, je trouve qu’ils sont coûteux et inefficaces.

Je n’ai pas trouvé encore LA solution miracle, mais j’ai accumulé quelques trucs au fil des années pour m’aider à les combattre.

Le sel 

Comment faire: se gargariser avec de l’eau salée (environ 1 cuillère à thé de sel pour 1 tasse d’eau) quelques fois par jour afin d’aseptiser la bouche.

Ce que j’en pense: personnellement, ça ne soulage que très peu ma douleur. Quand j’ai des aphtes, je le fais matin et soir, mais l’eau salée ne m’a jamais guérie à elle seule. Et, de grâce, ne mettez pas de sel pur directement sur les aphtes, c’est extrêmement douloureux et ça n’aide pas.

L’huile de melaleuca (tea tree)

Comment faire: appliquer 1-2 gouttes d’huile de melaleuca sur les aphtes quelques fois par jour.

Ce que j’en pense: je traîne toujours une bouteille d’huile de tea tree sur moi. Je mets une goutte sur ma langue et je vais frotter doucement mon ulcère avec. Depuis que j’utilise cette huile, mes aphtes sont plus petits et restent moins longtemps. L’huile de melaleuca a des propriétés anti-infectieuses et aide à nettoyer la bouche. J’ai même remarqué une petite différence en ce qui concerne la blancheur de mes dents.

Application de gazes

Comment faire: mettre un morceau de gaze sur l’aphte afin de désinfecter la plaie.

Ce que j’en pense: j’ai essayé ce truc alors que j’avais un gros ulcère à l’intérieur de la lèvre inférieure. J’ai découpé un morceau de gaze et je l’ai mis entre ma lèvre et ma gencive pendant la nuit. Après 3 nuits, je n’avais plus mal, alors qu’habituellement, un aphte me fait souffrir environ 1 semaine. De plus, l’ulcère est disparu au bout de 10 jours (versus 3 semaines sans gaze). Il peut être dangereux de dormir avec une gaze dans la bouche, alors je vous prierais d’appliquer cette méthode avec précaution ou de le faire pendant le jour, si c’est possible pour vous.

Vitamines

Comment faire: prendre un comprimé de vitamine B complexe 100 et un comprimé de vitamine C 500 mg par jour. Cette méthode repose sur le fait que l’apparition d’ulcères dans la bouche est un signe de carence de ces vitamines.

Ce que j’en pense: j’ai commencé à prendre de ces suppléments il y a quelques années et je n’ai jamais arrêté. Je fais 2 fois moins d’ulcères depuis que je les prends.

Alimentation

Comment faire: éviter de manger des aliments acides comme les agrumes, les ananas et les tomates. De plus, ne mangez pas des aliments qui pourraient causer des lésions comme les rôties et les noix. Finalement, évitez de manger épicé.

Ce que j’en pense: quand je fais des ulcères, le ketchup et les oranges sont absolument hors de question. Je crois qu’il est important de surveiller son alimentation, surtout quand on a des aphtes. Un morceau de noix peut si vite nous faire souffrir !

Acétaminophène vs Ibuprofène

Comment faire: prendre 1 à 2 comprimés d’acétaminophène pour atténuer la douleur. On m’a déjà dit que l’ibuprofène pouvait favoriser l’apparition d’aphtes. Je ne pourrais pas confirmer cette hypothèse, mais j’ai tellement eu peur en entendant cette théorie qu’il est désormais impossible de trouver de l’ibuprofène dans ma pharmacie.

Ce que j’en pense: je n’ai su que récemment que l’acétaminophène pouvait soulager la douleur causée par les aphtes. Je n’en prends pas systématiquement, mais, quand c’est trop douloureux, je prends un comprimé pour m’aider à passer la journée ou pour m’aider à m’endormir.

J’espère que mes conseils pourront vous aider.

Si vous avez des conseils ou des solutions qui fonctionnent bien pour vous, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Prévenir le rhume grâce au zinc et à l’échinacée

Aimée

Le rhume: la maladie la plus commune, la plus bénigne et la plus chiante qui soit. On connaît tous le vieil adage selon lequel il n’y a rien à faire contre le rhume. Une fois qu’il est installé, non, en effet. Mais on peut l’empêcher de prendre ses aises.

Plusieurs ne jurent que par l’échinacée, mais son efficacité est encore plus grande si on la conjugue au zinc. Je me suis maintenant bardée d’un triple threat qui m’a été recommandé par mon amie Gilda: des pastilles de zinc enrichies de vitamine C et d’échinacée (vérifier que les pastilles contiennent bel et bien les trois ingrédients, car ce mélange est composé spécialement pour la prévention du rhume). Une fois que j’ai eu passé à travers ma bouteille, je me suis rendu compte que les pastilles de la marque que j’utilisais étaient désormais discontinuées. J’étais prête à paniquer, mais, heureusement, j’ai trouvé celles-ci, de marque Jamieson, dans un Pharmaprix qui avait une grosse section de produits naturels. Elles ont un petit goût de cerise qui n’est pas déplaisant.

Zinc

Il faut absolument passer à l’action dès les premiers symptômes; si le rhume est déjà installé, il est trop tard. Dès qu’un mal de gorge semble suspect, on se livre à une orgie de pastilles (la posologie de Jamieson dit qu’un adulte peut en prendre jusqu’à 10 par jour; pour ma part, je pense que 5-6 quotidiennement, durant deux jours, c’est bien suffisant). Il est important aussi de n’en prendre que lorsqu’on sent que c’est nécessaire; des doses trop concentrées de vitamine C peuvent être nuisibles à la longue.

Évidemment, comme on agit au quart de tour au moindre petit enrouement, il est difficile de conclure que les pastilles sont infaillibles. Il se peut que, des fois, j’aie mal interprété des symptômes et que je n’aie pas été du tout sur le point de tomber malade. Je ne peux donc jurer que ce sont ces pastilles qui me gardent en santé; cependant, ça va faire bientôt deux ans que je n’ai pas été véritablement enrhumée. J’ai eu la gorge enrouée, le nez qui coule, mais pendant deux ou trois jours max, sans fièvre, sans avoir à prendre congé. J’ai malheureusement eu une espèce de grippe qui tue l’an passé, mais ça, on n’y peut pas grand-chose, à part si on se fait vacciner à l’avance.

Nous serions bien curieuses de connaître vos remèdes de grand-mère pour prévenir ou «guérir» le rhume (en tout cas, le rendre supportable). N’hésitez pas à commenter ici-bas! 🙂

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.