Archives du mot-clé Vitamine E

Crème de nuit? Non, merci, je préfère l’huile de rose musquée

Léonie

Vous savez, ces petits pots de crème de nuit qui peuvent facilement coûter 100$? Je n’en achète pas.

J’ai longtemps voulu donner mon argent en échange d’une solution miracle contre les signes de l’âge. J’en ai essayé plusieurs et je dois avouer qu’aucune ne m’a impressionnée. Je sais, je sais, ils disent que les crèmes anti-âge fonctionnent à long terme, mais il faut les appliquer dès la trentaine. Je ne dois pas être la seule qui n’a pas envie de dépenser des milliers de dollars avant même de savoir si ma crème est efficace…

Toutes les grandes compagnies offrent une solution miracle contre l’âge. Quand on regarde les ingrédients, par contre, on se rend compte qu’il n’y a pas grand-chose de naturel dans ces crèmes. De quoi se décrocher la mâchoire en essayant de prononcer les noms de certains ingrédients!

Et puis je suis tombée sur cet article (en anglais) et j’ai décidé de pousser ma recherche en ce qui concerne l’huile de rose musquée (rosehip seed oil en anglais).

rosehip_oilVoici quelques-uns de ses bienfaits:

  • Riche en vitamine E
  • Riche en bêta-carotène (vitamine A)
  • Riche en antioxydants
  • Riche en oméga 3 (30% si bio) et en oméga 6 (40% si bio)
  • Possède des propriétés cicatrisantes
  • Lisse et tonifie la peau
  • Hydrate la peau et lutte contre la sécheresse

Plusieurs célébrités, dont la mannequin Miranda Kerr, ne jurent que par cette huile. J’ai donc décidé d’acheter un flacon sur Amazon. Et j’en ai eu pour mon argent!

Depuis un an, chaque soir après la douche, j’applique de l’huile de rose musquée sur mon visage. Oui, c’est un peu huileux le soir même, mais, au matin, ma peau est douce et reposée. Je n’ai plus de crème de nuit coûteuse me promettant des miracles.

Voici quelques infos supplémentaires pour celles que ça intéresse:

  • J’ai une peau mixte. L’huile convient à ce type de peau et je ne fais pas de boutons.
  • Je l’applique le soir en sortant de la douche, après avoir lavé mon visage.
  • J’en mets quelques gouttes sur mes doigts et l’applique directement sur mon visage.
  • Je n’essuie pas mon visage le soir, ni le matin. Ma peau n’est pas grasse le matin.

N’hésitez pas à me donner vos commentaires si vous l’essayez!

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.

Publicités

À l’essai: crème hydratante maison pour le visage

Aimée

Je ne suis pas une personne des plus assidues, surtout en ce qui concerne faire les courses. À quoi bon se déplacer quand on peut rester à la maison avec un bon livre? 😉 Mais, en plein été, après quelques jours passés sans m’hydrater le visage (je ne mets habituellement de la crème que le soir, avant de me coucher), j’ai commencé à sentir mes joues qui me tiraient. Je me suis dit qu’en attendant de recevoir mes produits du Body Shop, que j’affectionne particulièrement pour les soins du visage en raison de leur efficacité et de la philosophie de cette marque, je pourrais bien me trouver une recette de crème maison. Qui sait? Si jamais un jour j’ai un coup de foudre, je pourrai économiser temps et argent…

Je me suis donc promenée sur plusieurs sites, pour constater que ne s’improvise pas cosmétologue qui veut. Pour avoir une crème digne de ce nom, il faut des substances particulières comme de la lécithine de soja ou de l’hydrolat. Pour être honnête, je ne sais pas si ces ingrédients sont faciles à trouver ou non, mais disons qu’à minuit, je n’en avais pas sous la main.

Finalement j’ai vu quelques sites qui parlaient de simplement mélanger de l’huile végétale et du gel d’aloès à parts égales. On peut aussi ajouter quelques gouttes d’huile essentielle.

Instinctivement, j’aurais été portée à utiliser de l’huile de noix de coco pour me tartiner la face; mais je n’en avais plus non plus (vous voyez que j’ai un pattern). Ne reculant devant rien, j’ai mélangé mon gel d’aloès avec de l’huile de canola (!), et j’ai ajouté un peu d’huile essentielle de lavande.

Comme vous vous en doutez sûrement, c’était très huileux. Donc, ça reste à la surface de la peau un certain temps. Si vous essayez ce truc, je vous recommande de ne pas aller vous coucher tout de suite, ou du moins d’éviter de vous enterrer le visage dans votre oreiller. À éviter aussi avant des rapprochements physiques… votre copain ou copine risque de vous trouver un peu repoussante en l’état.

C'est pire «en vrai»
C’est pire «en vrai»

J’avais un peu peur de me lever le lendemain avec le visage suintant ou couvert de boutons, mais il n’en était rien. Ma peau était douce et pas grasse du tout. Mais elle n’était pas non plus «hydratée». Ça ne tirait plus, mais je voyais bien qu’au fil de la journée ça risquait de «craqueler».

Léonie m’a alors recommandé une crème qu’elle avait trouvée sur le site Ramblings of a Happy Homemaker. En gros, il s’agit de mélanger une noix d’huile de noix de coco (j’en ai racheté entre-temps!) et de la vitamine E. Moi j’ai des capsules de vitamine E, que j’ai percées pour en faire sortir le petit gel, mais je pense qu’on peut aussi se procurer directement du gel. Bref, les proportions ne sont pas exactes, mais, dans sa mise à jour à la fin de l’article, l’auteure parle d’environ trois capsules pour une once d’huile.

Parce que je suis coquette et que j’aime les choses qui sentent bon, j’ai ajouté un peu d’eau d’oranger dedans.

Même si on parle d’une crème «pour les yeux», je m’en suis mis partout sur le visage. J’ai encore eu la figure luisante, mais j’ai fait attention de ne pas trop en mettre et ça allait. Je dois admettre que je trouve cette concoction-ci beaucoup plus efficace que l’autre. Ma peau n’est pas grasse, elle est douce, et l’effet est comparable à celui des crèmes que j’achète.

Sur le coup, j’étais très enthousiaste. Je l’ai utilisée quelques jours. Mais, dès que j’ai reçu ma crème du Body Shop, elle a pris le bord. Je l’ai réemployée quelques fois avant de publier cet article, question de vraiment traiter mon sujet en profondeur, mais rien n’y fait. Au bout de deux jours, j’arrête. De plus, maintenant que la température se rafraîchit, l’huile de noix de coco a tendance à durcir, et on est loin d’avoir une texture de crème entre les mains.

Enfin, je ne suis pas prête à dire que cette recette est dans le champ, mais ce n’est pas un coup de circuit non plus. C’est un coup sûr? Une bonne façon de se dépanner quand on manque de crème et qu’on a un trou dans son budget, ou au contraire pas de trou dans son horaire. Je n’hésite pas à la refaire au besoin. Je ne suis juste pas prête à l’employer tous les jours.

Pour ne rien manquer de nos publications, aimez notre page Facebook.